Prêt bancaire travaux

Demande de prêt bancaire pour vos travaux

18 septembre 2020
Financement de travaux
Sommaire

Vous projetez de réaliser des travaux dans votre logement ? Que ce soit dans le cadre du financement d’une rénovation ou pour la construction d’une nouvelle pièce, d’une terrasse, ou encore d’une piscine, solliciter un prêt bancaire peut s’avérer nécessaire. Ootravaux vous donne toutes les cartes pour faciliter vos démarches de demande de prêt pour travaux. L’objectif : vous permettre de trouver le contrat pour un crédit au meilleur taux annuel effectif auprès d’une banque !

Principe, éligibilité et fonctionnement du prêt travaux

Les prêts travaux recouvrent de nombreuses offres de prêt et de crédit proposées par les banques pour le financement d’un projet immobilier ou de rénovation. Emprunt personnel, crédit à la consommation, prêt à taux zéro… Il existe différentes formules avec ou sans assurance et avec des crédits aux taux qui varient selon la banque ou l’organisme de prêt.

Les prêts bancaires travaux issus des crédits à la consommation

Pour réaliser des aménagements dans votre logement et obtenir un financement, la meilleure solution est de réaliser une sollicitation de prêt bancaire pour travaux auprès d’une banque ou d’un organisme spécialisé dans les emprunts. Vous bénéficiez ainsi d’un contrat avec un crédit à taux fixe et une durée de remboursement raisonnable. Ces prêts travaux et immobilier sont classés dans la catégorie des crédits à la consommation. Vous pouvez faire une sollicitation, que vous soyez propriétaire ou locataire de votre résidence principale ou d’un logement. Il est cependant essentiel de prouver à la banque ou à l’organisme que vous avez une situation financière stable. Cela permettra à la banque d’avoir l’assurance d’obtenir le remboursement du coût du crédit fait à l’emprunteur. Votre dossier de prêt spécial travaux aura ainsi toutes les chances d’être accepté.

Il existe 3 offres de prêt personnel pour la réalisation de travaux de rénovation ou de construction dans son logement.

  • L’offre prêt personnel non affecté : vous pouvez réaliser ce type d’emprunt pour tout projet et achat, car le montant du crédit accordé à l’emprunteur par la banque ne doit pas être obligatoirement destiné à un projet en particulier. Vous n’avez donc pas à justifier vos dépenses et vos achats grâce à un contrat, des devis ou des factures pour l’achat et l’installation des matériaux ou de divers équipements. Il s’agit de la solution idéale pour les personnes qui souhaitent avoir un crédit pour réaliser leurs travaux eux-mêmes, sans faire appel à un professionnel. L’autre avantage de ce type de crédit à la consommation est le délai court pour pouvoir avoir accès au prêt et au financement. Vous pouvez obtenir jusqu’à 75 000 euros maximum.
  • L’offre crédit personnel affecté : contrairement au crédit non affecté, ce crédit n’est accordé que pour des travaux. Il doit donc être demandé dans le cadre d’un projet de rénovation, de construction ou pour un achat immobilier bien précis. Son usage est donc plus limité que pour un crédit personnel non affecté. En outre, l’emprunteur a l’inconvénient de devoir fournir des justificatifs à l’organisme de crédit, comme des devis et des factures émises par des professionnels du bâtiment et des artisans spécialisés. Faisant lui aussi partie de la catégorie des crédits personnels, il peut atteindre 75 000 euros.
  • L’offre crédit renouvelable : cette formule permet à l’emprunteur d’avoir accès à un fonds de financement permanent sur un compte ouvert spécialement pour ce crédit. Vous devez ensuite effectuer le remboursement au fur et à mesure des sommes empruntées avec un taux de crédit défini. Le délai de remboursement est d’un an mais le contrat peut être renouvelé. Son montant maximum dépend de la solvabilité de l’emprunteur. Même si cela peut sembler plus pratique, les mensualités et le montant total du remboursement de ce type de crédit travaux et immobilier peuvent se révéler assez importants sur le long terme. Ce type de crédit est cependant intéressant pour effectuer des aménagements ponctuels sur le long terme : changement des fenêtres la première année, rénovation des revêtements un peu plus tard, etc.
Bon A Savoir

Dans certains cas de prêt bancaire pour travaux, l’assurance emprunteur est facultative. Il est cependant souvent exigé, dans le cadre d’un emprunt auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit, de souscrire à une assurance avec une couverture minimale en cas d’invalidité ou de décès. Il faut donc prendre en compte le taux et le montant de ce contrat d’assurance dans le calcul du coût des mensualités d’un prêt si elle n’est pas facultative.

Le financement des travaux grâce au prêt immobilier auprès d’une banque

Vous pouvez choisir de financer vos travaux de rénovation et de construction via un prêt immobilier dans 2 cas de figure :

  • Cas n°1 :  vous achetez ou faites construire votre maison ou votre appartement. Il est alors avantageux d’intégrer le prix des travaux dans le montant total du crédit immobilier, pour avoir accès à un taux annuel de remboursement et un taux d’intérêt avantageux, d’autant plus si vous avez un capital de départ pour l’achat immobilier.
  • Cas n°2 : un organisme de crédit ou votre banque peut proposer à l’emprunteur de souscrire à un crédit immobilier consacré aux travaux si celui-ci a besoin d’un financement important, d’un montant total supérieur à 75 000 euros, et que le remboursement s’étale sur un délai de plusieurs années.

La liste des prêts travaux aidés

Il existe aujourd’hui plusieurs aides et prêts à des taux avantageux accordés par l’État ou par des banques, pour encourager les particuliers à effectuer des travaux d’économies d’énergie dans leur résidence principale. Parmi ces dispositifs sont retrouvés des crédits travaux à taux préférentiel, notamment pour les foyers modestes avec des revenus annuels ne dépassant pas un certain plafond.

  • Prêt travaux pour la transition énergétique : plusieurs banques ont mis en place des prêts dédiés aux travaux de rénovation qui permettent de faire des économies d’énergie sur le long terme, comme l’amélioration de l’isolation thermique ou l’installation d’un nouveau système de chauffage. Ils ont un TAEG (Taux annualisé effectif global) avantageux, avec des intérêts limités et des mensualités réduites.
  • Prêt d’Accession Sociale (PAS) : le PAS est un prêt immobilier à destination des personnes vivant dans un foyer avec des revenus modestes. Vous pouvez demander ce financement si vous achetez un bien immobilier nécessitant des travaux ou si vous faites des travaux dans votre logement dans le but de réaliser des économies d’énergie, ou alors de faire un agrandissement ou une surélévation. Il faut cependant noter que l’emprunteur doit réaliser un prêt d’une somme minimum de 4 000 euros lorsqu’il dépose un dossier de prêt bancaire travaux PAS.
  • L’éco-PTZ : l’éco-prêt à taux zéro sans intérêts est accessible à tous les ménages français, à condition de financer un projet de travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale. Le logement doit avoir plus de 2 ans pour être éligible à cet emprunt à taux zéro, et les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu garant de l'environnement). Le montant du contrat de l’éco-PTZ peut atteindre 30 000 euros. Pour trouver le bon artisan, pensez à utiliser les plateformes en ligne dédiées, comme Ootravaux.

À qui s'adresser pour une demande de prêt bancaire pour réaliser des travaux ?

Pour déposer un dossier de prêt bancaire pour vos travaux, incluant l’assurance, vous pouvez vous adresser à votre interlocuteur financier habituel, à différentes banques, mais aussi aux organismes de crédit à la consommation qui accordent des prêts personnels pour ce type de projets de travaux immobiliers. N’hésitez pas à comparer les offres de crédit, le TAEG, ou encore la durée de remboursement pour trouver l’offre qui vous correspond le mieux. En plus de comparer le montant du TAEG, qui vous indique le montant des intérêts du crédit dans le remboursement, et la durée de l’emprunt, il faut aussi prêter attention à la nature du taux. S’il s’agit d’un taux fixe, la somme des intérêts reste la même tout au long de la durée de remboursement du prêt. S’il s’agit d’un taux variable, par contre, la somme des intérêts et les mensualités pourront être réévaluées et changer régulièrement jusqu’à la fin du crédit travaux.

Pour comparer plusieurs prêts spécial travaux, le plus simple est de réaliser une simulation de demande de prêt bancaire pour travaux en ligne qui vous indiquera à combien s’élèveront le coût et le montant de votre remboursement mensuel ainsi que le taux annuel effectif global, ou TAEG, selon les éléments de votre dossier. En plus d’une simulation en ligne auprès d’un prêteur, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé qui cherchera pour vous l’offre de crédit au meilleur coût pour votre projet.

Pour bénéficier des prêts travaux aidés, comme l’éco-prêt à taux zéro ou le prêt d’accession sociale, pour financer votre projet, il faut se connecter en ligne sur le site internet du gouvernement https://www.service-public.fr/. Vous y retrouverez tous les critères d’acceptation, la démarche à suivre et le délai pour déposer un dossier pour chaque type de prêt pour travaux.

Bon A Savoir

Si vous réalisez des travaux de rénovation liés à la performance énergétique de votre logement, vous pouvez aussi avoir accès à d’autres aides financières du gouvernement, à condition de faire réaliser vos travaux par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, aides de l'Anah (Agence nationale pour l’habitat), MaPrimeRénov’… plusieurs subventions sont aujourd’hui destinées aux particuliers, sous conditions, pour un montant total s’élevant souvent à plusieurs milliers d’euros.

Panorama des aides et crédits d'impôt pour vos travaux

Les clés d'un bon dossier de demande de prêt

Si vous souhaitez déposer un dossier de demande de prêt bancaire pour vos travaux auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit, il faut remplir certaines conditions pour mettre toutes les chances de votre côté et voir votre dossier accepté :

  • S’il s’agit d’une offre de prêt personnel affecté, vous devez indiquer clairement quels types de travaux vont être réalisés, pour quels coût et montant (des pièces justificatives telles que des devis d’entreprises du bâtiment vous seront demandées), et le capital qui constituera votre apport.
  • Préparez des documents prouvant au prêteur que votre situation financière est stable, que vous serez capable de rembourser les mensualités du prêt et que vous avez un capital, comme votre contrat de travail, des déclarations de revenus ou des relevés de banque.
  • Si vous êtes locataire, demandez un accord officiel au propriétaire de votre logement pour effectuer des travaux dans votre résidence principale.
À lire aussi
18 septembre 2020
Financement de travaux
18 septembre 2020
Financement de travaux

Haut de page