Les étapes de construction d'un chalet

Les étapes de construction d’un chalet : un projet écologique accompli

08 décembre 2020
Types de construction
Sommaire

Vous souhaitez aménager une résidence secondaire en pleine nature, ou construire un nid chaleureux et écologique pour votre famille ? Vous hésitez à vous orienter vers un chalet plutôt que vers une construction traditionnelle ? Si la construction d’un chalet offre un confort certain, c’est surtout un véritable mode de vie ! Pour la réussite d’un tel projet, pensez à vous enquérir des étapes de construction d’un chalet.

Les types de chalets

Si pour vous un chalet est un simple assemblage de bois, sachez qu’il existe de nombreuses techniques de construction.

  • La maison ossature bois plateforme, la plus simple, et donc la moins onéreuse. Pouvant être préfabriquée en atelier, cette maison peut être acquise en kit.

  • Le chalet en bois massif empilé, dit chalet fuste, très apprécié pour son côté rustique, nécessite de recourir à des professionnels.

  • La maison en bois poteau poutre, plus longue et plus chère à construire, offre plus de liberté pour la réalisation des plans, notamment par rapport aux portes et fenêtres.

  • La maison en madriers permet une autoconstruction, car il suffit presque d’empiler les pièces de bois travaillées en usine.

  • La maison en bois à panneau massif, pour les plus pressés, ne demande que 3 jours de montage. Cependant, elle est assez onéreuse et doit être montée à l’aide d’une grue.

Quel est le prix d'un chalet ? 

Les étapes avant la construction d’un chalet

Chaque projet de construction de maison nécessite une parfaite organisation et se monte suivant plusieurs étapes, la construction d’un chalet n’échappe pas à la règle :

  • Étape 1, trouver votre terrain : trouver votre terrain concrétisera votre acquisition. Ce n’est qu’après avoir signé un compromis que votre projet pourra réellement démarrer. Vos travaux seront déterminés par le terrain, son orientation, son sol, sa pente… Toutes les maisons doivent considérer ces aspects afin de pouvoir bénéficier de la meilleure adéquation entre la configuration du chalet et celle du jardin.

  • Étape 2, élaborer votre projet : c’est le moment d’entrer dans le concret du projet de construction en réalisant ce qu’on appelle un avant-projet sommaire (AVPS). Il donne les grandes lignes de votre projet et établit un cahier des charges en adéquation avec votre budget. C’est à partir de ce document que le constructeur pourra vous fournir un devis. Vous pourrez ensuite faire appel à un architecte pour préciser et finaliser votre projet en délivrant des plans précis en se basant sur votre AVPS. Les plans en mains, vous pourrez déposer votre demande de permis de construire auprès de la mairie.

  • Étape 3, choisir votre maison en bois : vous pourrez ensuite choisir le type de chalet en fonction de la nécessité de fondations, déterminer le type de toiture et la charpente, puis élaborer les plans de l’intérieur de l’habitation. Ne négligez pas le côté administratif. Si votre permis de construire a été validé, vous pourrez alors vous pencher sur le choix des matériaux, l’isolation, le chauffage, le revêtement de sol ou encore la cuisine.

  • Étape 4, opter ou pas pour la pose de l’habitation par un entrepreneur : il vous faudra enfin, soit recourir aux services d’un entrepreneur constructeur, soit opter pour l’autoconstruction dans le but de mieux maîtriser votre budget.

La construction d’un chalet en bois massif empilé

Les caractéristiques des maisons en bois massif empilé

Cette technique de construction est très ancienne, ce qui confère aux chalets fustes un côté rustique et authentique. Cependant, les constructions actuelles permettent de proposer des volumes plus importants et des ouvertures un peu plus larges leur apportant modernité et plus de luminosité que les chalets en bois massif empilé d’autrefois. Le bois massif épais a l’avantage de bien étanchéifier et isoler l’habitation, mais pour une cabane écologique, une isolation complémentaire doit être ajoutée. Deux inconvénients principaux pour ce type d’abri : des contraintes pour la structure à cause de son poids et la nécessité de faire appel à un entrepreneur.

Les spécificités de construction d’un chalet en bois massif empilé

Plusieurs entreprises se sont spécialisées dans la construction de ces chalets. La première étape consiste à sélectionner les arbres selon plusieurs critères, à commencer par leur diamètre. Écorcés et lavés, les rondins sont ensuite travaillés pour réaliser le meilleur assemblage des murs possible. Le constructeur démonte ensuite sa réalisation afin de vous livrer et de la remonter sur votre dalle selon le plan défini.

La construction d’un chalet en kit

Les caractéristiques des maisons en bois livrées en kit

Vous souhaitez faire des économies sur la mise en œuvre de votre futur nid douillet ? Le chalet en kit est sans doute la meilleure alternative. De plus en plus de concepteurs proposent en effet des constructions en bois en kit à des prix très attractifs. Ces formules sont financièrement intéressantes mais restent, malgré un choix de plus en plus large, standardisées. Si vous ambitionnez de créer une maison unique et atypique, vous devrez opter pour du sur-mesure. À noter par ailleurs que vous bénéficierez d’une garantie décennale sur votre acquisition, au même titre que pour les autres types de chalets.

Les spécificités de construction d’un chalet en kit

L’entrepreneur prépare en usine tout le matériel nécessaire à la construction, et notamment des madriers adaptés à la surface de la maison. Le bois est bien sûr traité et coupé aux dimensions adéquates. L’ensemble est ensuite livré sur votre chantier. Deux solutions s’offrent alors à vous :

  • solliciter les services de professionnels pour la pose ;

  • monter vous-même votre logement.

Dans ce dernier cas, vous réaliserez des économies. Si un livret explicatif vous détaille le montage, il vous faudra cependant être équipé, inviter des amis très bons bricoleurs, et vous libérer pendant plusieurs semaines. Il est conseillé de prévoir les travaux pendant la saison sèche et d’attendre donc les épisodes pluvieux du printemps pour vous faire livrer votre kit et commencer votre autoconstruction.

Étape après étape, vous pourrez, une fois votre dalle sèche, commencer à monter les murs et la charpente en bois avant d’installer votre toiture. Hors d’eau et hors d’air après la pose des portes et fenêtres, vous pourrez vous attacher à l’aménagement intérieur : isolation et chauffage, revêtement de sol, cuisine, salle d’eau. Lorsque vous envisagerez l’aménagement de votre jardin, c’est que votre projet sera bien avancé.

6 raisons d'opter pour une maison en bois

La construction d’une maison en bois poteau-poutre

Les caractéristiques des maisons en bois poteau-poutre

Un chalet ou une maison en bois poteau-poutre consiste à construire une habitation où se croisent des poteaux (piliers verticaux) et des poutres (soutiens horizontaux), une méthode inspirée de la construction à colombage.

Les spécificités de construction d’un chalet poteau-poutre

Cette structure porteuse est réalisée avec d’épaisses sections de bois, ce qui crée une forte impression d’authenticité. Cette technique traditionnelle de construction d’un chalet en bois offre une grande liberté dans l’aménagement de l’espace intérieur grâce aux grandes portées des poutres qui libèrent de larges volumes. La créativité est assurée par la compatibilité de nombreux matériaux pouvant constituer les parois habillant le squelette poteau-poutre : pierre, verre, bois...

La construction d’un chalet en madriers

Les caractéristiques des maisons en bois en madriers

Faire construire son chalet bois en madriers permet de profiter d’une esthétique traditionnelle. Les madriers sont en effet des morceaux de bois grossièrement taillés, qui se croisent aux angles saillants du chalet.

Les spécificités de construction d’un chalet en madriers

C’est une technique de construction très ancienne, qui laisse le bois massif apparent, même s’il est toujours possible de crépir une façade en madriers lorsque les Bâtiments de France l’exigent. Les madriers ont tendance à se tasser naturellement avec le temps. Une construction réussie doit anticiper ce phénomène avec la mise en place de sections de bois verticales sur lesquelles reposent l’isolation et le parement. Ainsi, ces derniers ne bougent pas avec les madriers et conservent donc toute leur efficacité.

Une ossature en madriers peut supporter une isolation de toiture :

  • au-dessus des chevrons, si vous souhaitez conserver une charpente apparente ;

  • entre les chevrons, pour rendre la charpente invisible.

La construction d’un chalet en panneaux de bois massifs

Les caractéristiques des maisons en panneaux de bois massifs

Les panneaux de bois massifs qui constituent la maison, sont idéales pour réguler les températures d'été comme de l'hiver. En effet, la température intérieure est agréable à vivre et constante en toute saison.

L'isolation de ce type de chalet se fait par l'extérieur, le matériau isolant venant se placer sur les panneaux. Il n'y a donc aucune perte de place dans l'espace habitable à l'intérieur.

Les spécificités de construction d’un chalet en bois massif

Les panneaux de bois massifs utilisés pour ce type de construction de chalet en bois sont des panneaux de contrecollé. Ils sont utilisés des murs à la toiture en passant par les planchers. Ils sont en fait un support sur lequel il sera possible de poser, pour habiller la façade :

  • un bardage en bois ;

  • de la fausse pierre ;

  • un mur rideau.

A l’intérieur, vous avez le choix entre laisser le panneau apparent ou créer des parois en plaques de plâtre.

Embedded script : [Ootravaux] CTA - Trouvez gratuitement un professionnel pour vos travaux
Estimez rapidement le prix de votre projet

La construction de maison en bois : les démarches avant travaux

Pour un abri de jardin de moins de 20 m² au sol

S’il est bien ici question de construire un lieu d’habitation, précisons tout de même que pour construire des chalets de moins de 20 m² d’emprise au sol, une déclaration préalable de travaux doit être déposée en mairie. Pour un abri ou une cabane de moins de 5 m² au sol, aucune formalité n’est à accomplir.

Pour des maisons en bois de plus de 20 m² au sol

Pour un projet de plus grande envergure avec plus de place, c’est un permis de construire qu’il faudra déposer. Certains pensent qu’un chalet peut être monté sur un terrain non constructible. Or, les chalets sont des habitations comme les autres qui font l’objet des mêmes démarches administratives.

Rappelons qu’un permis de construire est une démarche qui répond à un certain formalisme et dont l’acceptation peut prendre plusieurs mois. Le délai d’instruction est en effet de 2 mois. Si votre dossier est incomplet, la mairie dispose d’1 mois pour vous réclamer les pièces manquantes, que vous avez alors 3 mois pour envoyer. Vous devrez notamment joindre au formulaire un plan de situation, un plan de masse, un plan de coupe, un plan des façades et toitures, ainsi que des photos, un document graphique et une notice descriptive.

Bon A Savoir

À noter également que si la projection de votre maison dépasse 150 m² au sol, le recours à un architecte sera obligatoire.

Recourir à un professionnel pour la construction d’un chalet

Autoconstruction de maisons à ossature bois : des travaux parfois plus longs que prévu

Si la maison préfabriquée a été conçue à la base pour les bons bricoleurs souhaitant se lancer dans l'autoconstruction, il est très rare que tout se déroule comme on l’imagine. Exemple : votre permis de construire a été long à obtenir et votre projet de maison devient urgent ? Dans ce genre de situation, malgré un budget limité, il est conseillé de faire appel à un entrepreneur qui pourra vous apporter une main-d’œuvre suffisante pour accélérer le chantier. Des professionnels pourront se rendre sur le terrain pour prendre en main le chantier, ou simplement vous accompagner pour la mise en place de l’ossature par exemple. C'est ce qui s'appelle le "prêt-à-finir" pour lequel le constructeur réalise le gros-œuvre et l'isolation. Il ne vous restera plus qu'à poser les cloisons, vous occuper de l'électricité, des sols et peintures, de l'installation des sanitaires et de toutes les finitions.

Projet de construction de maison en bois : les raisons de solliciter un entrepreneur

Contrairement à des travaux de rénovation, la construction d’une maison en bois implique de créer une habitation de A à Z avec le raccordement à l’électricité et au réseau d’eau pour parvenir à rendre une maison habitable. Des professionnels spécialistes de la charpente, de la plomberie ou de la pose de revêtement de sol seront donc les bienvenus, pour s’occuper des cloisons, des sols, des peintures, des sanitaires, etc. Plusieurs raisons rendent l’intervention de professionnels recommandée :

  • le gain de temps : si les solliciter représente un prix, vous gagnerez du temps pour vous focaliser sur des tâches que vous maîtrisez mieux, comme le second œuvre. D’autant qu’en plus de la construction, vous devez sans cesse vérifier les plans de l’intérieur, mais aussi aller choisir les matériaux, tant pour la salle d’eau ou la cuisine que pour les murs ou le sol ;

  • le savoir-faire : ce projet nécessite de prendre chaque étape l’une après l’autre, ce qui représente un véritable métier, d’où l’importance de faire appel à des professionnels de la construction de maisons ;

  • la qualité : pour les fondations au sol ou la charpente qui sont des éléments de structure, un constructeur vous garantira une meilleure solidité de l’ensemble.

Afin de faire appel à un professionnel pour la construction de votre chalet et de réaliser des devis, n’hésitez pas à utiliser la plateforme de mise en relation entre professionnels et particuliers Ootravaux.

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Les éléments indispensables d'un bon devis
New call-to-action