Rénovation de toiture : choisir les tuiles

Prix d'une toiture en tuiles : prix au m² et coût horaire d’un artisan couvreur

28 juillet 2020
Couverture
Sommaire

Parmi les différents matériaux de toiture (ardoises, zinc, acier…), les toitures en tuiles sont caractéristiques de la plupart des régions de France. Adaptée aux formes et aux couleurs de l’architecture régionale, la tuile est un matériau très répandu qui en fait l’un des revêtements de toiture les plus abordables. Mais quel est le prix d’une toiture en tuiles ? Quel est le tarif horaire d'un artisan couvreur pour installer une toiture en tuiles ? Quels sont les différents coûts à prendre en compte pour bien anticiper le budget de votre projet ? Ootravaux fait le point sur les différents coûts pour vous aider à affiner le budget de vos travaux de construction ou de rénovation de toiture. 

Les différents types de tuiles et leur adéquation avec un type de toiture (pentes et charpentes)

Les tuiles peuvent se décliner dans 2 matériaux distincts : 

  • les tuiles en terre cuite, 
  • les tuiles en béton, aussi appelées tuiles minérales,

Aussi, en fonction des régions, il peut exister plusieurs formes de tuiles. Certaines d’entre elles peuvent se décliner en béton, d’autres existent uniquement en terre cuite.  

  • Les tuiles plates existent en terre cuite ou en béton.
  • Les tuiles canal sont produites exclusivement en terre cuite. 
  • Les tuiles à emboîtement, fortement galbées comme la tuile canal, ou avec un faible galbe, selon les régions, qui se déclinent aussi bien en terre cuite qu’en béton.

Bien que les tuiles en terre cuite soient les plus répandues, car elles sont fabriquées à partir de l’argile se trouvant à proximité des usines de fabrication, les tuiles béton reprennent l’esthétique des tuiles en terre cuite, résistent naturellement aux conditions climatiques (pluies, neige, vents), et se déclinent dans plusieurs formes et couleurs en fonction des régions.

En fonction de la pente du toit, et du dimensionnement de la charpente, chaque tuile trouvera sa place. Ainsi, si vous avez comme projet de rénover votre toiture notamment, il est important de connaître les solutions qui s’offrent à vous. 

  • Les tuiles plates sont plutôt adoptées sur des toits à forte pente (45° ou plus), dotés d’une charpente solide (souvent avec des sections de bois employées plus importantes) pour soutenir le poids de la couverture qui dépasse souvent 80kg par m².
  • Les tuiles canal sont plus adaptées aux toits à faible pente (entre 15 et 20°), souvent exposés à des pluies intenses. Le galbe de la tuile permet ainsi d’évacuer l’eau plus rapidement.
  • Les tuiles à emboîtement à grand moule fortement galbées reprennent l’esthétique de la tuile canal, avec le même type de pente, tout en assurant une étanchéité parfaite avec le système de double emboîtement.
  • Les tuiles à emboîtement à grand moule faiblement galbées seront adaptées sur des toitures avec des pentes plus importantes, mais la charpente pourra être allégée, car le poids au m² de ces tuiles sera réduit (environ 50 kg par m²).
  • Les tuiles à emboîtement à petit moule faiblement galbées souvent d’aspect plat ou faiblement ondulé, seront adaptées aux toitures plus inclinées (45° ou plus) que l’on retrouve dans le Centre ou le Nord de la France.   

Utilisée depuis des siècles, la tuile représente aujourd’hui près de 3 toitures sur 4. Solides et résistantes aux intempéries, les tuiles ont une durée de vie très élevée, sous réserve d’un entretien adapté (parfois plus de 50 ans). Facile à poser, les tuiles se déclinent dans de nombreux coloris, ce qui permet de s’adapter à toutes les habitudes et particularités régionales. 

Rénovation de toiture : comment choisir les tuiles pour votre toit ? 

Prix des matériaux au m² selon le type de tuiles (canal, à emboîtement...)

Avec la multiplicité des formes, des couleurs, et selon qu’elle soit en béton ou en terre cuite, le prix de la tuile pourra varier de façon importante. Il faudra aussi considérer le temps de pose par un artisan. Ce dernier est plus long pour poser une toiture où il faut 65 tuiles par m², comme la tuile plate, qu’une toiture avec 10 tuiles par m². Voici un petit récapitulatif des prix des tuiles en terre cuite :

  • les tuiles plates coûteront autour de 40 € par m² ;
  • le prix de la tuile canal varie entre 25 et 30 € par m² ;
  • la tuile à emboîtement se situe dans une fourchette de 10 à 20 € par m², selon qu’il s’agisse d’une tuile à grand moule (le moins cher) ou d’une tuile à petit moule (plus chère). 

Les tuiles en béton, souvent à emboîtement, sont plus abordables que les tuiles en terre cuite, avec une différence de prix autour de 20 %. 

Quel coût pour l'installation d'une toiture en tuiles ?

Le coût pour l’installation d’une toiture en tuiles va dépendre de plusieurs facteurs qui vont influer sur le temps de pose de la toiture.

  • S’agit-il d’une toiture neuve ou d’une rénovation (avec dépose et évacuation des déchets) ?
  • Quelle est la surface à couvrir ?
  • Quel est le nombre d’étages de l’habitation et à quelle hauteur se trouve le toit ?
  • Est-ce que votre maison, et donc la toiture, se situe en ville, avec des accès restreints, ou à la campagne ? 
  • Combien y a-t-il de pentes ? de fenêtres de toit ?
  • Faut-il réaliser des étanchéités particulières (solins par exemple) ou des abergements de cheminée ?

Qu’il s’agisse d’une rénovation de toiture existante ou d’une construction de maison, il est recommandé de faire appel à un couvreur professionnel pour la pose d’une couverture en tuiles. Celui-ci sera garant du bon modèle de tuile, et fonction de la pente et de la charpente, et vous proposera les couleurs de tuile qui sont acceptées localement selon les règles d’urbanisme. 

Ainsi, le tarif horaire d’un couvreur se situera en général entre 45 et 75 € de l’heure, selon la région, et selon que vous vous trouviez en ville ou à la campagne. Il faut compter, par exemple, pour un toit simple avec 2 pans de toiture de 100 m², sans ouverture (fenêtre de toit), environ 2 à 3 jours de travail à 2. En revanche, si le toit est plus complexe (plusieurs pentes qu’il faut raccorder), avec une gouttière à installer, ou une fenêtre de toit, il faudra rajouter facilement 1 à 2 journées de travail.

Demandez bien plusieurs devis à des professionnels afin de pouvoir comparer les prix proposés pour votre projet de travaux. 

 

Les conseils Ootravaux pour trouver le meilleur pro pour vos travaux de toiture

Les coûts annexes à prévoir pour votre projet de rénovation

La pose d’une toiture en tuiles se complète souvent par la pose de gouttières (en zinc, PVC ou aluminium), d’éléments de ventilation (chatières, sorties de VMC), de sortie de toit (cheminée, ventilation de fosse) ou de raccordement à d’autres toits ou murs (arêtiers, solins, noues). Le coût de ces accessoires vient s’ajouter à celui de la tuile. Le prix au mètre linéaire d’une gouttière pourra varier de 50 à 100 € qu’il s’agisse de PVC, d’alu ou de zinc (du moins cher au plus cher). La pose d’une fenêtre de toit pourra varier de 250 à 1 000 € selon la dimension et la qualité du vitrage choisi,

La pose d’un solin, d’un arêtier ou d’une noue pourra varier de 20 à 40 € par mètre linéaire en fonction des matériaux employés (acier, alu, plomb ou zinc)

Il faudra aussi prévoir la fixation des tuiles, souvent au moyen de crochets adaptés, et la pose d’un écran de sous-toiture qui protégera contre les infiltrations de pluie, neige et vent. Comptez là aussi 5 à 20 € par m² selon la qualité de l’écran (HPV simple, HPV réfléchissant ou écran multicouche) et la complexité de pose de la tuile.   

Rénover sa couverture peut impliquer la réalisation d’autres travaux ! S’il est nécessaire de renforcer la charpente, soit parce qu’elle est sous-dimensionnée par rapport au poids de la couverture en tuiles, soit parce que son état est dégradé (elle est abîmée ou affaissée), il faudra envisager un budget complémentaire. Celui-ci pourra fortement varier, qu’il s’agisse d’un simple renfort ou redressement, en apposant quelques pièces de bois complémentaires, ou d’une réfection totale où le budget pourra atteindre plusieurs milliers d’euros.

Aussi, il est rare aussi qu’un artisan couvreur intervienne seul, pour des raisons de sécurité. Il faut donc généralement multiplier les tarifs horaires des couvreurs par 2 ou par 3, selon le nombre de professionnels intervenant sur le chantier. 

La mise en place d’un échafaudage, et des éléments de sécurité des professionnels qui interviendront sont également obligatoires. Par ailleurs, si vous habitez en ville, le couvreur pourra temporairement installer un échafaudage sur la chaussée ou bloquer la circulation. Il faudra alors prévoir des demandes spécifiques en mairie, pouvant générer un coût supplémentaire.

Enfin, le couvreur aura aussi besoin d’amener son matériel, et les matériaux (tuiles et accessoires) à proximité du chantier. Il faudra donc prévoir la place suffisante pour stocker l’ensemble, voire temporairement bloquer une place de parking ou la rue si l’on est en ville. Des frais peuvent donc venir s’ajouter. 

Si le couvreur vient de loin, il peut aussi vous faire participer aux frais de déplacement (autour de 0,50 € par km), voire à la restauration de ses ouvriers pour la pause méridienne.

Quel que soit votre projet, il est donc indispensable de demander plusieurs devis auprès de professionnels. Vous pourrez ainsi comparer les prix proposés pour les matériaux et les tarifs de la main d’oeuvre, à condition de bien contrôler que le devis comprend les mêmes éléments de travaux. 

Bon A Savoir

Si vous profitez des travaux de rénovation de la couverture de votre maison pour refaire l’isolation de votre toiture ou de vos combles, vous pouvez éventuellement bénéficier d’aides. Prime énergie, crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat)... Renseignez-vous en amont sur les conditions d’éligibilité. Votre artisan couvreur pourra également vous conseiller.