Porte intérieure

Comment choisir le matériau pour vos portes intérieures ?

16 juillet 2020
Portes intérieures
Sommaire

Vous menez un projet de construction ou de rénovation ? Vous allez donc devoir prendre une multitude de décisions. Pour l’heure, il est question de choisir le matériau des portes intérieures. Répondant tant à une idée esthétique qu’à des besoins techniques, les portes placées à l'intérieur doivent faire l’objet d’un choix avisé. Profitez avec Ootravaux de nombreux conseils pour trouver les bons produits.

Les critères clés pour choisir le matériau des portes intérieures

Vous rachetez une maison, et les portes isoplanes (plates sur les 2 faces) intérieures qui l’équipent ne sont naturellement ni au goût du jour, ni très performantes en matière d’isolation. Quel que soit le type d’ouverture (porte coulissante, porte battante ou porte pivotante), vous devrez donc définir quel matériau pour portes intérieures utiliser.

Il est recommandé de se concentrer sur plusieurs critères. Comme évoqué, l’aspect esthétique est un élément clé. PVC (polychlorure de vinyle), bois, aluminium, verre ou mixte, chacun ses goûts parmi ces différents types de matériaux ! Encore faut-il que l’ensemble soit harmonieux. L'installation de portes en PVC sur une belle maison avec un mur en pierre ne sera pas du meilleur effet.

Les capacités d’isolation de la porte intérieure doivent également être considérées. Si l’importance de ce critère ne saute pas aux yeux, il est préférable d’investir dans des portes qui disposent d’une bonne isolation thermique. En effet, vous ne chauffez pas de la même manière le salon, la chambre et la salle de bain. Pour éviter les déperditions de chaleur dans votre maison, mieux vaut donc des portes isolantes. L’isolation phonique est un autre critère à prendre en compte, notamment si vos enfants aiment écouter leur musique à un volume quelque peu déraisonnable par exemple.

Vos portes intérieures devront également revêtir un aspect pratique (sens d’ouverture, porte pleine pour plus de discrétion, porte vitrée pour laisser passer la lumière, etc.), sous peine d’affecter votre qualité de vie au quotidien. Elles doivent aussi être suffisamment robustes pour faire face à l’épreuve du temps.

Enfin, le budget sera évidemment un critère important. Le prix de portes en bois massif par exemple peut faire grimper en flèche le coût de votre rénovation, ou des travaux d’aménagement dans votre maison.

La porte intérieure en bois

Classique, intemporelle et de qualité fiable, la porte en bois fait partie des matériaux les plus sollicités pour aménager sa maison ou son appartement. Outre ses bonnes performances en matière d’isolation, la porte en bois a l’avantage de ne pas nécessiter d’entretien particulier. En fonction du type de porte intérieure choisie, vous devrez en revanche la peindre ou la vernir, et répéter l’opération au bout de quelques années selon votre utilisation.

Sapin ou chêne, isoplane ou post-formée (fabriquée à partir de matériaux agglomérés et de fibres de bois puis recouverte d’une couche de PVC ou de contreplaqué), vous trouverez des portes intérieures en bois d’essences et qualités diverses, avec des prix également très variables. Plates ou moulurées, vous pourrez choisir votre menuiserie en bois parmi une gamme de produits particulièrement large.

La porte intérieure en aluminium

Avec l’aluminium, vous faites le choix du style et du design. Elles seront très appréciées au sein d’un espace de style contemporain. Si les portes en aluminium sont légères, elles sont en revanche peu isolantes, et ne sont donc pas, de ce fait, la solution idéale pour les portes de chambres et bureaux. Si vous souhaitez, malgré tout, équiper intégralement votre bien avec des portes en métal, choisissez l’aluminium double paroi qui répond davantage aux exigences d’isolation.

La porte intérieure en verre

Consacrée auparavant aux portes de bureaux ou de cabinets médicaux, les panneaux de verre sont devenus aussi très tendance et design pour la maison. Il faut dire qu’une porte en verre apporte par nature une plus grande luminosité, ce qui peut être très utile dans un petit espace aux 4 murs sans fenêtre. D’autant que les portes en verre se déclinent dans diverses versions, avec des matériaux plus ou moins transparents. Gros bémols de la porte en verre par rapport à ses concurrentes : le prix plus élevé, et l’entretien plus régulier.

Comparatif des matériaux : quelles portes d'intérieur choisir ?

La synthèse des avantages et inconvénients des matériaux de portes intérieures à travers un tableau comparatif (1) peut vous aider à mieux choisir vos portes d’intérieur :

Matériaux

Avantages

Inconvénients

Portes
en bois

- très bonne isolation thermique

- peu d’entretien

- prix : à partir de 40 € pour des portes post-formées

- large choix possible 

- à peindre, vernir ou lasurer après quelques années

- prix : coût élevé des portes en chêne massif (entre 1 500 et 5 000 € (1))

- matériau vivant qui peut gonfler avec l’humidité

Portes en aluminium

- aspect contemporain

- pas d’entretien

- prix : modéré (entre 600 et 2 000 €, jusqu’à 4 000 € pour les modèles les plus haut de gamme (1))

- faible isolation thermique, mais performances améliorées avec de l’aluminium double paroi

Portes
en verre

- lumineux

- bonne isolation, à condition d’opter pour du double ou triple vitrage

- entretien quasi quotidien

- prix : minimum 150 € la porte, même en entrée de gamme, et jusqu’à 3 000 € pour du haut de gamme

- pas adaptable à toutes les pièces

 

Pour profiter des avantages couplés des différents matériaux, il est possible de vous orienter vers une porte mixte. Avec une porte mixte aluminium/bois, vous profitez par exemple de la résistance de l’aluminium aux intempéries pour la face extérieure s’il s’agit d’une porte d’entrée, et du charme et de l’authenticité du bois pour la face intérieure.

D’une manière plus générale, les portes mixtes présentent comme avantages d’offrir d’excellentes performances en termes d’isolation thermique et acoustique, et une grande longévité.

Personnalisables à l’infini, les portes mixtes de type alu/bois, alu/verre, etc. se révèlent en revanche sensiblement plus chères à l’achat qu’un modèle fabriqué à partir d’un seul matériau.

(1) Prix observés sur les sites des professionnels spécialisés.

>Comment choisir le matériau de votre porte d’entrée ?

 

Haut de page