Quel est le tarif d’un vitrier ?

20 Mai 2021
Fenêtres
Sommaire

Besoin de faire réparer une vitre cassée ? D’installer des fenêtres double vitrage ? De faire poser une véranda ? Faites appel à un vitrier compétent ! Oui, mais à quel prix ? En France, un artisan vitrier fixe librement ses tarifs, ce qui explique qu’il ne soit pas toujours facile de s’y retrouver parmi les nombreux prix pratiqués. Grâce à Ootravaux, découvrez le coût moyen des différentes interventions d’un vitrier…

L'essentiel
  • Le tarif horaire d’un vitrier est compris entre 40 et 60 € (hors frais déplacement et fournitures).

  • La réparation d’une vitre cassée a un prix compris entre 45 et 550 € / m² (fourniture et main-d’œuvre), selon le type de vitrage.

  • La pose d’une fenêtre par un vitrier coûte entre 100 et 600 € (hors fourniture).

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de vitrerie

Avec les artisans Ootravaux

Les éléments qui font varier le tarif d'un vitrier

Recourir au service d’un artisan vitrier peut représenter un coût important. Pour être sûr de bien évaluer le prix d’intervention d’un professionnel de la vitrerie, voici les différents paramètres susceptibles de faire évoluer le montant global d’un devis :

  • La zone géographique : d’une manière générale, les prix d’intervention d’un artisan basé à Paris ou dans une grande agglomération seront plus élevés que ceux d’un vitrier implanté dans une commune de plus petite taille. Pourquoi ? Parce que les professionnels doivent adapter leurs tarifs en fonction des charges qu’ils doivent assumer.

  • Le délai et le jour d’intervention : les prix pour le dépannage en urgence sont logiquement plus importants que ceux d’une installation de vitrerie programmée plusieurs semaines à l’avance. Les prestations réalisées par un vitrier le soir, le week-end ou les jours fériés sont également majorées et font augmenter le prix du devis.

  • Le prix de la fourniture : le coût d’un miroir ne sera bien évidemment pas identique à celui d’une porte-fenêtre. Double vitrage feuilleté, verre sécurit, verre trempé sur-mesure… La qualité du vitrage et la spécificité du verre constituent également un élément de fluctuation du montant d’un devis, si vous optez pour un service fourniture et pose incluses.

  • Le coût de la main-d’œuvre : les tarifications des artisans étant fixées librement, il reste vivement recommandé de demander et de comparer plusieurs devis. Un vitrier peut facturer ses services en prix horaire ou sous la forme d’un forfait.

  • Le type d’intervention et le nombre d’heures travaillées : le remplacement d’une vitre cassée ne prend pas autant de temps que l’installation d’une porte-fenêtre. Sur votre devis, veillez donc à bien vérifier le nombre d’heures programmées par l’artisan pour réaliser le chantier.

  • Les frais annexes : forfait déplacement, prix des équipements… Un vitrier peut ajouter des frais supplémentaires à son tarif horaire. Ceux-ci doivent être explicitement détaillés sur son devis.

Quel est le coût horaire d'un vitrier ?

Un artisan vitrier peut facturer à l’heure (coût horaire). Comme mentionné ci-dessus, la zone d’intervention du professionnel constitue un critère important de fluctuation. Ainsi, le prix horaire d’un vitrier intervenant en province, dans une ville de taille petite à moyenne, oscille entre 40 et 60 € (1) environ. Mais ce tarif horaire peut rapidement grimper lorsque le professionnel de la vitrerie exerce en région parisienne ou dans une grande ville, puisque le montant peut littéralement doubler. Notez que ce coût horaire ne comprend pas les frais de déplacement ni la fourniture des vitrages ou des fenêtres.

Le coût d’un vitrier en fonction de ses interventions

Autre tarification possible : le forfait. Dans la majorité des cas, l’artisan choisit ce type de tarification pour des chantiers d’envergure qui vont nécessiter du temps et des équipements spécifiques, à l’image de la pose d’une porte-fenêtre ou de la création d’une vitrine sur mesure. Le prix forfaitaire va alors dépendre de la nature et de la complexité de l’intervention.

Le remplacement d’une vitre cassée

Il s’agit là d’une opération de routine pour un vitrier expérimenté. Néanmoins, le remplacement d’un vitrage peut coûter cher dès lors que la vitre à changer affiche des caractéristiques particulières. Épaisseur, spécificité du verre, surface… Tous ces paramètres peuvent faire grimper le devis de remplacement d’une vitre. Voici un tableau récapitulatif des tarifs moyens pratiqués par les vitriers professionnels en fonction du type de vitrage (1).

Type de vitrage

Prix en € / m² (fourniture et pose)

Simple vitrage

45 à 420 € / m²

Double vitrage

80 à 500 € / m²

Triple vitrage

190 à 550 € / m²

Fenêtre : quel vitrage choisir ?

La pose d’une fenêtre

Parmi les différentes attributions de l’artisan vitrier figure l’installation de fenêtres. Le prix de pose va dépendre essentiellement du type de fenêtre à poser. En moyenne, il faut compter sur un tarif, pose seule, compris entre 100 et 600 € (1) pour un modèle de taille standard. Pour vous aider à vous faire une idée du budget à prévoir en fonction du type de fenêtre, Ootravaux vous propose un tableau récapitulatif des prix moyens pratiqués pour la pose, fourniture comprise (1) :

Type de fenêtre

Prix en € / m² (fourniture et pose)

Fenêtre en bois

De 300 à 800 € / m²

Fenêtre en PVC

De 200 à 650 € / m²

Fenêtre en alu

De 400 à 1 000 € / m²

Comment choisir les matériaux pour vos fenêtres ?

L’installation d’un miroir

La création et la pose de miroir font partie des opérations fréquemment pratiquées par les vitriers miroitiers. Il s’agit généralement de conceptions sur mesure et de poses nécessitant un réel savoir-faire. En moyenne, il faut compter sur un prix allant de 30 à 220 € (1) pour la pose d’un miroir (hors fourniture). Ce coût varie en effet en fonction du type de miroir.

La conception d’une vitrine

De nombreux magasins disposent d’une grande surface vitrée dans laquelle est exposée une partie des produits à la vente. La création et l’installation de vitrines constituent l’un des domaines d’intervention de l’artisan vitrier. Le coût à prévoir va dépendre essentiellement du type de vitrine et de sa surface. Il s’avère donc conseillé de faire réaliser plusieurs devis auprès des artisans de votre région afin de bénéficier du meilleur rapport qualité / prix possible. Mais en moyenne, il faut miser sur un coût oscillant entre 30 et 300 € par m² (1) pour la partie fabrication et sur un budget de pose compris entre 1 000 et 3 000 € (1).

Quel est le taux de TVA d'un vitrier ?

Dans l’univers de la vitrerie, plusieurs taux de TVA peuvent être appliqués en fonction de l’intervention. 20 %, 10 %, 5,5 %… les taux appliqués peuvent parfois être déroutants. Voici un petit récapitulatif pour vous aider à y voir plus clair et ainsi mieux comprendre vos devis.

Le taux de TVA “normal”

Le taux de TVA appliqué est de 20 % pour la majorité des opérations de dépannage, d’installation ou de réparation d’un artisan vitrier intervenant sur une habitation construite depuis moins de 2 ans.

Le taux de TVA réduit

Il reste toutefois possible de bénéficier d’un taux réduit lorsque les travaux réalisés par le vitrier s’inscrivent dans le cadre d’une rénovation thermique. Cela ne vaut que pour les logements à vocation d’habitation construits depuis plus de 2 ans. Dans cette catégorie, il existe, par exemple, le remplacement de fenêtres anciennes pour des modèles énergétiquement plus performants. Dans ce cas précis, le taux de TVA à 5,5 % peut être appliqué à partir du moment où vous faites appel à un vitrier agréé. Le remplacement ou la vente de vitrage, lui, est soumis à une TVA réduite à 10 %.

Comment trouver un bon vitrier ?

Dans l’urgence, il ne s’avère pas toujours facile de trouver un professionnel compétent qui pratiquera des tarifs raisonnables. Pour éviter les arnaques, Ootravaux vous donne quelques conseils pour vous aider à choisir le bon artisan vitrier.

  • Faire jouer la concurrence : ce conseil vaut aussi bien si vous habitez en province qu’en région parisienne. Pour bénéficier du meilleur tarif possible, vous devez prendre le temps de faire réaliser plusieurs devis auprès des vitriers. Comparez bien les montants poste par poste : prix des fournitures, coût de la pose, délai d’intervention… Astuce : privilégiez les professionnels opérant dans votre secteur géographique afin de limiter les frais de déplacement.

  • S’appuyer sur le bouche-à-oreille : avec une vitre cassée, vous n’avez pas forcément le temps de multiplier les demandes de devis. Pour éviter les mauvaises surprises malgré tout, prenez conseil auprès de votre entourage. Certains de vos proches connaissent peut-être un artisan digne de confiance.

  • Faire appel à une plateforme de mise en relation : à l’image d’Ootravaux, des plateformes mettent en relation les professionnels et les particuliers. Cela vous permettra, en outre, de consulter les avis des internautes ayant déjà eu recours au service de tel ou tel artisan.

Bon A Savoir

Comme la majorité des professionnels du bâtiment, l’artisan vitrier doit obligatoirement souscrire une assurance décennale garantissant à sa clientèle une couverture en cas de dommages survenus à la suite des travaux effectués.

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.

Haut de page