Pompe à chaleur : bien penser à l'entretien

L’entretien de votre pompe à chaleur, un investissement nécessaire

15 octobre 2020
Pompe à chaleur
Sommaire

Les pompes à chaleur à aérothermie ou à géothermie sont des systèmes de chauffage écologiques très performants et économiques. Mais pour que votre installation reste efficiente pour de longues années, celle-ci doit être entretenue par un professionnel qualifié. Pourquoi cette maintenance est-elle nécessaire ? Faut-il obligatoirement souscrire un contrat d’entretien ? Combien coûte cette prestation ? Ootravaux répond à toutes vos questions.

L’importance d’un entretien régulier

Pendant longtemps, l’entretien des pompes à chaleur (PAC) a manqué d’un cadre réglementaire précis. À la différence de l’obligation de maintenance d’une chaudière au gaz ou au fioul, les règles sont restées confuses pour les PAC. C’est désormais de l’histoire ancienne avec l’application du décret n° 2020-912. Au-delà d’une simple dépense se cache une réelle utilité.

Une obligation légale, pour quoi et pour qui ?

Avant le 29 juillet 2020, seul l’entretien annuel des pompes à chaleur comportant une charge du fluide frigorigène supérieure à 2 kg (soit une puissance de PAC d’environ 12 kW) était réglementé. Dorénavant, toutes les pompes à chaleur d’une puissance comprise entre 4 et 70 kW sont à entretenir tous les 2 ans. 

Ce sont les occupants du logement qui ont la charge de l’entretien, que vous soyez propriétaires ou locataires, vous êtes concernés par cette obligation si votre chauffage est :

  • Une pompe à chaleur à aérothermie, de type PAC air-eau ou PAC air-air ;
  • Une pompe à chaleur à géothermie, de type PAC eau-eau ou sol-eau ;
  • Une VMC thermodynamique (consistant en l’association d’une PAC air-air et d’une ventilation mécanique à double flux).
Bon A Savoir

Si vous ne respectez pas l’obligation d’entretien de votre pompe à chaleur, vous ne vous exposez à aucune sanction. Toutefois, en cas d’accident, votre assureur refusera de vous indemniser. Si vous êtes locataire, votre bailleur pourra vous obliger à régler la somme, en déduisant le prix de l’entretien de votre dépôt de garantie.

Entretien de votre pompe à chaleur : un intérêt majeur

L’entretien de votre système de chauffage est indispensable à son bon fonctionnement. C’est un investissement utile qui peut même vous permettre de réaliser des économies sur le long terme. En effet, une maintenance régulière de votre pompe à chaleur permet :

  • La conservation des performances optimales de l’appareil, avec une stabilité du COP (coefficient de performance). Vous vous préservez ainsi d’une surconsommation d’électricité, et donc des factures qui vont avec ;
  • L’allongement de la durée de vie de l’équipement, grâce à un nettoyage régulier et un contrôle permanent de l’état des pièces d’usures, des organes internes (corps de chauffe, échangeurs de chaleur, pompes de circulation, etc.) et de l’étanchéité des raccordements ;
  • La réduction des dysfonctionnements. N’oubliez pas que les pannes surviennent généralement en hiver, quand votre pompe à chaleur tourne à plein régime. Il est toujours plus compliqué et plus inconfortable de faire dépanner son système de chauffage en pleine période froide.

Entretien de la PAC : avec ou sans contrat d’entretien ?

L’entretien d’une pompe à chaleur doit être réalisé par un professionnel disposant d’une qualification spécifique (selon l’article 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996). Pour la maintenance de votre PAC, rapprochez-vous d’un technicien qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Des compétences de frigoriste sont appréciées chez un installateur de pompe à chaleur. En effet, le professionnel doit être capable de comprendre le fonctionnement complexe d’un appareil thermodynamique et d’intervenir à la fois sur du chauffage et de la climatisation. Si vous confiez l’entretien de votre PAC à une entreprise différente de celle qui a installé l’appareil, le nouvel intervenant aura l’obligation d’effectuer une étude préalable appelée « fiche d’état des lieux ». Avec ou sans contrat d’entretien, cette étude est nécessaire chaque fois que vous choisissez un nouveau prestataire. La fiche d’état des lieux sert à relever les anomalies, les défauts de pose ou les malfaçons qui auraient pu être causés par l’installateur au moment de l’achat. Ainsi, le professionnel n’effectuera pas l’entretien si votre chauffage n’est pas conforme aux « règles de l’art », c’est à dire selon la norme NF DTU 65.16.

Entretien d’une pompe à chaleur, une visite biennale requise

L’objectif de la visite du professionnel est de contrôler et d’analyser toutes les données liées :

  • au fonctionnement (vérification des températures du circuit de chauffage, des intensités, du système thermodynamique, des organes de sécurité, etc.) ;
  • à la conformité de l’installation (concentration en glycol, étanchéité du circuit du fluide frigorigène, etc.). 

Toutes ces informations sont consignées dans un carnet d’entretien, que l’installateur consulte et complète à chaque nouvelle inspection. Tous les dysfonctionnements y sont également notés. Le chauffagiste a également l’obligation de vous fournir des conseils d’utilisation, d’optimisation et de vous prévenir, le moment venu, de la nécessité de remplacer votre pompe à chaleur. 

Des gestes simples pour faciliter l’entretien de votre PAC

Pour maintenir le bon état de fonctionnement de votre système de chauffage, vous pouvez réaliser régulièrement quelques opérations comme :

  • Le nettoyage et le dépoussiérage des filtres à air des unités intérieures de la pompe à chaleur air-air ;
  • Le nettoyage de l’unité extérieure des pompes à chaleur air-air ou air-eau. Des feuilles et des saletés sont souvent aspirées par le ventilateur ;
  • La vérification du niveau d’eau et de pression du circuit de chauffage. Attention, il s’agit seulement d’effectuer un contrôle visuel, seul le professionnel peut intervenir sur votre installation ;
  • Vérifier la présence de messages d’erreur sur le tableau de commandes de votre appareil avant de contacter votre installateur.

Le coût d’une visite pour l’entretien de votre pompe à chaleur (hors contrat) varie de 110 à 200 €. Le remplacement des pièces et la réparation de votre système de chauffage ou de climatisation ne sont pas compris.

 

Conseils et astuces pour trouver le meilleur installateur de pompe à chaleur

Le contrat d’entretien

Le contrat de maintenance, même s’il est facultatif, vous apporte une certaine sécurité et une réelle garantie de confort. En effet, le contrat d’entretien prévoit des vérifications et des interventions tous les ans. Ainsi, vous disposez d’un système de chauffage toujours opérationnel et optimal. Selon la formule retenue, les déplacements et les interventions, le remplacement des pièces d’usure ou de toutes les pièces détachées (même hors garantie) peuvent être intégrés au contrat. En d’autres termes, vous achetez votre tranquillité.

Il existe différents types de contrats d’entretien dont le prix varie selon le niveau de prestation souhaité : 

  • La formule « Liberté » ou « Initiale », qui comprend une visite annuelle pour l’entretien, les déplacements et la main d’œuvre en cas de pannes. Souvent, le nombre d’interventions est limité (2 à 3 au maximum par an) ;
  • La formule « Confort », qui intègre en plus le remplacement des principales pièces d’usure ;
  • La formule « Tout confort » ou « Tout inclus », qui comme son nom l’indique, offre la gratuité de toutes les pièces de remplacement, des dépannages et des déplacements.

Le coût des contrats d’entretien varie selon la formule choisie et selon votre zone géographique. Il faut compter de 150 à 450 € pour cette prestation.

Entretien d’une pompe à chaleur : une tarification à la carte

Le coût pour l’entretien de votre pompe à chaleur dépend du type de pompe à chaleur, du choix de la formule d’entretien et de la localisation de votre maison. C’est en général l’entreprise qui a installé votre système de chauffage qui en effectue l’entretien. Cependant, si son devis présente un coût d’entretien anormalement élevé, recueillez l’avis d’autres professionnels pour comparer le prix de leurs prestations.

Les coûts d’entretien selon les formules

Le tableau ci-après présente les sommes à prévoir selon la formule qui vous intéresse et le type de PAC.

  Visite simple (hors contrat) Formule "Liberté" Formule "Confort" Formule "Tout inclus"
Pompe à chaleur air-air De 110 à 160 € De 150 à 180 € De 180 à 220 € De 220 à 300 €
Pompe à chaleur air-eau De 140 à 170 € De 160 à 200 € De 200 à 280 €

De 280 à 350 €

Pompe à chaleur à géothermie (eau-eau ou sol-eau) De 160 à 200 € De 180 à 220 € De 220 à 330 € De 330 à 450 €

Les contrats d’entretien sont généralement proposés avec une possibilité de paiement annuel ou mensuel. Le coût de l’entretien d’une pompe à chaleur varie de 110 à 450 €, selon votre choix de critères (évoqués plus haut).

Exemples de coûts supplémentaires à prévoir hors contrat d’entretien

Le tableau ci-après vous donne un aperçu des coûts prévisibles si vous réalisez l’entretien de votre pompe à chaleur sans contrat d’entretien, c’est-à-dire en visite simple.

Prestations hors contrat d'entretien Coût
Coût horaire d’un chauffagiste (en cas de dépannage) De 50 à 65 € / heure
Coût d’un déplacement (exemple donné pour un forfait de 40 km) De 40 à 70 / déplacement
Coût de la réparation de tuyau de chauffage (selon la longueur en mètre linéaire) De 50 à 100 euros
Coût du remplacement du filtre de la PAC (à changer tous les 6 à 12 mois, selon les modèles) De 50 à 200 euros
Coût de la réparation du condenseur De 200 à 600 euros
Coût de la recharge de la pompe à chaleur en gaz frigorigène (en cas de fuite) De 300 à 500 euros
Coût du remplacement du thermostat (suite à une panne) De 300 à 650 euros

En cas de pannes de votre pompe à chaleur sans contrat d’entretien, toutes les réparations sont à votre charge. Comptez de 100 euros à plus de 600 euros pour les dépannages, selon la nature de l’intervention du professionnel.

 

 

Haut de page