Quel matériau pour votre plan de travail de cuisine ?

19 février 2021
Cuisine
Sommaire

Élément indispensable d’une cuisine, le plan de travail doit être choisi avec soin pour répondre à des besoins pratiques autant qu’esthétiques. Inox, grès cérame, résine, bois, stratifié… Vers quel matériau devez-vous vous orienter ? Pour vous aider à répondre à cette question, Ootravaux vous propose de passer en revue les avantages et les inconvénients des différents types de matériaux à votre disposition.

Les points à prendre en compte pour faire son choix

En vous promenant chez les cuisinistes ou dans les enseignes de bricolage, vous avez certainement dû remarquer la diversité des plans de travail disponibles ! Pour faire le choix le plus adapté à vos besoins et à votre cuisine, voici les critères sur lesquels vous appuyer :

  • La résistance aux chocs, rayures et à la chaleur : si vous avez l’habitude de cuisiner quotidiennement, ce paramètre doit attirer toute votre attention. Préférez alors des matériaux robustes, mais également faciles à entretenir, comme le stratifié, le carrelage ou encore l’inox.

  • L’esthétisme du plan de travail : voilà un élément essentiel pour guider votre décision. En plus d’être fonctionnel, votre futur plan de travail de cuisine doit satisfaire vos goûts en matière de design. Nul doute que vous trouverez facilement un modèle qui vous conviendra parmi les différents matériaux proposés, pour l’assortir à la décoration de votre cuisine.

  • Le budget : le prix des plans de travail fluctue assez largement en fonction du type de matériaux dans lequel ils sont conçus. La pierre naturelle ou encore le bois massif font partie des matières les plus onéreuses, tandis que le stratifié ou encore le carrelage restent souvent plus abordables.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la rénovation de votre cuisine 

Avec les artisans Ootravaux

Plan de travail en inox pour un usage professionnel

Si le plan de travail en acier inoxydable équipe la plupart des cuisines de restaurant, c’est parce qu’il s’agit d’un matériau très hygiénique. Dénué de joints, le plan de travail en inox s’avère en effet très facile à nettoyer. Mais même s’il est durable, l’inox reste en revanche assez sensible aux rayures. Il s’adresse aux adeptes des designs épurés et minimalistes. Côté prix, l’inox reste un matériau relativement cher puisque son prix est situé entre 230 et 600 euros le mètre carré (1) (pour une plaque d’1,5 mm d’épaisseur avec retour sur le bord avant, finition acier brossé).

Plan de travail en pierre pour un cachet authentique

Si vous êtes à la recherche d’un plan de travail à la fois rustique et naturel, la pierre représente une alternative à envisager. Particulièrement élégante, la pierre naturelle – qu’il s’agisse de granit, d’ardoise ou de marbre – séduit également par son excellente résistante aux griffures et à la chaleur. Néanmoins, le matériau nécessite un traitement imperméabilisant régulier pour préserver ses propriétés et éviter qu’il ne devienne poreux. Il fait également partie des matériaux les plus chers à l’achat puisqu’il faut compter entre 120 et plus de 700 € le m² (1) en fonction du niveau de gamme et du type de pierre naturelle.

Plan de travail en bois stratifié et mélaminé pour une cuisine à prix abordable

Si vous êtes à la recherche d’un plan de travail à la fois fonctionnel et financièrement accessible, orientez-vous vers un modèle en matières stratifiées ou mélaminées. En plus de se décliner en une large gamme d’aspects et de finitions, ce type de plan de travail de cuisine fait également partie des moins onéreux du marché, avec des prix, hors pose, à partir de 25 euros le m² et jusqu’à 130 euros (1). Ils se prêtent également à une pose sans l’aide d’un professionnel, car ils restent assez simples à découper. Par contre, pensez à vérifier le niveau de résistance du modèle convoité, car beaucoup de plans de travail stratifiés et mélaminés s’abîment facilement (coups, traces de couteau, fortes températures).

Plan de travail en bois massif pour une ambiance chaleureuse

Teck, hêtre, pin, chêne, wengé, bambou… Grâce à la multiplicité des essences de bois disponibles, vous pouvez opter pour un plan de travail qui correspondra bien à votre choix de mobilier. Le bois est un matériau noble qui confère une touche à la fois sophistiquée et naturelle à une cuisine. Toutefois, le bois requiert un entretien spécialisé pour assurer une parfaite étanchéité du matériau. Il faut plutôt privilégier les essences à forte densité, qui résisteront mieux à la chaleur et aux chocs. Pour un plan de travail de cuisine en bois, comptez au minimum 40 euros le m² (1) pour du hêtre massif et jusqu’à 500 euros le m² (1) pour une essence plus exotique, hors installation.

Plan de travail en carrelage pour un usage intensif

Vous passez beaucoup de temps à cuisiner ? Optez pour une surface en carrelage ou en grès cérame ! Il s’agit de l’une des solutions qui s’offrent à vous pour disposer d’un plan de travail ultra résistant et durable dans le temps. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le carrelage était le matériau le plus utilisé autrefois, avant qu’il ne soit détrôné par le stratifié et le mélaminé considérés comme plus modernes. Il faut dire que, comme ces 2 matériaux, le carrelage dispose d’un excellent rapport qualité/prix, puisqu’un carrelage d’entrée de gamme coûte 3 euros le m² (1). Comptez en moyenne jusqu’à 160 euros le m² (1). Parmi les inconvénients de la céramique figure l’entretien des joints dans lesquels les impuretés s’incrustent.

Plan de travail en résine, le plan de travail ultra-design

Ces dernières années, de nouveaux matériaux de synthèse sont apparus sur le marché du plan de travail de cuisine. À l’image du quartz, ces derniers se composent d’un mélange de résine et de poudre minérale. Parmi les plus renommés : le Corian, le Staron ou encore le Silestone. Particulièrement malléables, ces matières permettent de créer des plans de travail sur-mesure, dénués de joints. Côté budget, il faut compter un coût, hors pose, de 370 euros minimum le m² (1) environ. Attention : ce type de matériaux de synthèse résiste mal aux rayures et aux fortes températures.

Plan de travail en béton ciré, pour un style industriel

Très prisé des amateurs de décoration d’intérieur, le béton ciré se prête très bien à la réalisation de plans de travail, même s’il requiert un véritable savoir-faire. Aujourd’hui, les plans de travail de cuisine en béton ciré se déclinent en une large palette de coloris et de finitions (mate, cirée, satinée…). Sans joints, ce type de plan de travail s’avère assez facile à entretenir avec de l’eau savonneuse. Seuls les rebords et les angles peuvent se fragiliser et casser avec l’usure. Le béton ciré est un matériau relativement cher, avec des prix variant entre 45 et 160 €/m², pose comprise (2).

Découvrez le prix de votre nouveau plan de travail 

(1) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de plans de travail.
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.

 

 

 

Haut de page