Arbre devant la maison

Quels arbres planter près de votre maison ?

05 novembre 2020
Jardin
Sommaire

Rien de tel qu’un arbre majestueux pour sublimer à la fois le jardin et la maison… Encore faut-il choisir quel type d’arbre choisir ?  Il en existe en effet de toutes sortes : haies persistantes, arbustes à fleurs, arbres fruitiers, espèces odorantes, conifères, plantes tropicales, et bien plus encore. Difficile de faire son choix ! Pourtant, il est important de prendre en compte quelques critères essentiels pour déterminer quels arbres planter près de votre maison. Ootravaux vous guide pour choisir les bons arbres.

Les critères pour choisir les bons arbres

Plusieurs critères entrent en compte, en ce qui concerne le choix des arbres à planter près de votre maison. En effet, vous devez faire votre sélection selon vos goûts et vos envies (arbres odorants, à fleurs, arbres persistants, conifères, arbres d’ornement, etc.), mais aussi selon l’emplacement, la nature du sol de votre jardin, le climat de votre région et l’ensoleillement de votre parcelle.

  • L’emplacement : petits ou grands jardins, proximité immédiate ou non avec la limite de propriété, présence de câbles électriques en hauteur ou de conduites souterraines, il est important de prendre en compte ces éléments afin de choisir l’arbre le mieux adapté.
  • La nature du sol : sable, argile, calcaire, etc., la nature du sol va également déterminer les espaces à planter dans votre jardin. Les végétaux méditerranéens aiment par exemple les sols caillouteux, tandis que les conifères préfèrent la terre de bruyère. N’hésitez pas à demander conseil à votre pépiniériste avant de sélectionner vos variétés.
  • Le climat : le climat joue également un rôle important pour la bonne croissance de votre arbre. Les plantes tropicales très décoratives s’adapteront par exemple plus facilement à un climat doux de type méditerranéen ou océanique, tout comme le cyprès, le pin ou l’arbre de Judée. En montagne, préférez plutôt planter des tilleuls, sapins, hêtres, bouleaux ou épicéas.
  • L'ensoleillement : certains arbres vont préférer être plantés plein sud pour recevoir un maximum de soleil, alors que d’autres plutôt à l’ombre. L’olivier, le palmier et l'eucalyptus ont par exemple besoin d’une exposition au soleil, contrairement à l’érable du Japon, à l’hortensia ou au camélia qui préfèrent l’ombre.

Lorsque vous allez acheter votre arbre, plante ou arbuste, n’hésitez pas à donner toutes ces informations au pépiniériste afin qu’il vous aide à faire le meilleur choix. Il vous donnera également des conseils de jardinage pour vous aider à prendre soin de vos arbres. Il pourra aussi vous conseiller concernant l’arrosage de l'arbre. En effet, la quantité d’eau et la manière de procéder sont importantes. Préférez un arrosage lent et profond. Pour la quantité d’eau, un arbre bien établi a en général besoin de 38 litres d’eau pour 2,5 cm de diamètre. La fréquence dépendra en revanche des différentes variétés de végétaux.

undraw_engineers_1.svg
Réaliser vos travaux de jardinage

Avec les artisans Ootravaux

Quel arbre pour quelle fonction ?

Votre choix doit également dépendre de la fonction que vous allez donner à votre arbre. Il peut s’agir d’une haie qui va délimiter votre propriété, d’un arbuste qui vous donnera des fruits comestibles, ou encore d’un arbre qui vous apportera l’ombre nécessaire à vos déjeuners d’été. Judicieusement planté, l’arbre peut dissimuler des bâtiments disgracieux, ou atténuer le vis-à-vis. Si la gêne visuelle est située en hauteur, privilégiez alors des arbres hauts au port étalé, pour réaliser un véritable écran naturel.

Pour vous isoler sur votre terrasse, optez pour le troène de Californie, le cornouiller, ou encore le buis commun panaché, en pot ou en pleine terre. Leur feuillage fourni est idéal pour ne laisser passer aucun regard indiscret. Si vous avez installé une pergola en bois, les plantes grimpantes de type glycine, jasmin ou vigne vierge seront également idéales pour vous cacher du vis-à-vis et vous apporter de l’ombre.

Pour bien délimiter votre jardin de celui des voisins, installez une haie végétale. Thuyas, lauriers, fusains ou encore bambous, ces espèces persistantes vous protégeront des regards indiscrets tout au long de l’année. Pour vous cacher du vis-à-vis, pensez à bien choisir des arbres, plantes et arbustes à feuilles persistantes, c’est-à-dire qui ne perdent pas leur feuillage en automne ou en hiver. Vous conservez ainsi votre intimité en toutes saisons.

Si c’est de l’ombre que vous recherchez, alors le catalpa boule est l’arbre idéal. De taille moyenne, son port arrondi lui permet de devenir un véritable parasol naturel. L’érable boule, le savonnier, le cerisier du Japon avec ses fleurs roses ou encore l’arbre de Judée sont également des alternatives esthétiques pour décorer et apporter de l’ombre au jardin.

Quels arbres pour un petit espace dans un jardin ?

Selon son espèce, l'arbre aura besoin de plus ou moins d'espace pour se développer. Si votre jardin est de petite taille, il convient d’opter pour un spécimen adapté aux petits espaces, facile à tailler, doté d’un port de faible largeur, et dont les racines ne s’étendent pas trop loin ou trop profond. Un arbre à port arrondi, tel que le catalpa bignonioides nana ou catalpa boule, s’intégrera par exemple plus facilement dans votre jardin qu’un arbre à port étalé.

L’olivier fait ainsi partie des arbres à privilégier sur un terrain de petite taille. Il se taille facilement, et peut vivre plusieurs centaines d’années si vous veillez bien à lui garder les pieds au sec. Vous pouvez pour cela le planter sur une couche de cailloux, et le protéger à l’aide d’un géotextile l’hiver venu.

L’érable du Japon (acer palmatum) est également idéal pour les petits espaces plutôt ombragés, tout comme l’érable boule (acer platanoides globosum). De taille moyenne, sa croissance est lente, et son développement racinaire assez faible. Il peut également être planté dans un pot, pour se développer sereinement pendant plusieurs années, avant d’être replanté dans le jardin.

Si vous préférez opter pour un arbre à la floraison majestueuse, les magnolias avec leurs fleurs étoilées blanches, ou l’arbre de Judée et son feuillage rose vif sont des options à privilégier. Enfin, si vous résidez en centre-ville, et que vous ne disposez que d’un petit terrain, d’une terrasse ou d’un balcon, alors les arbres fruitiers en pot tels que les orangers, les citronniers, ou encore le lilas nain et l’hibiscus syriacus vous apporteront le souffle de verdure dont vous avez besoin.

Quels arbres pour un plus grand espace dans un jardin ?

Vous disposez de plusieurs centaines, voire même de plusieurs milliers de mètres carrés de jardin ? Vous allez pouvoir laisser libre cours à votre imagination pour créer un aménagement de jardin unique. Dans ce grand espace, vous pourrez faire cohabiter plusieurs variétés d'arbres et d’arbustes. Le tilleul asiatique (Tilia henryana) trouvera parfaitement sa place, et vous ravira avec son feuillage dentelé dont la floraison a lieu au printemps. Il vous offrira un feuillage odorant rose superbe.

Vous aimez les arbres au port retombant ? Le saule pleureur, le bouleau pleureur de Young (betula pendula youngii) ou encore le morus alba pendula apportent beaucoup de charme aux jardins. L’élégant pin parasol est également un arbre idéal pour les grands espaces. Il peut atteindre une hauteur de 20 mètres, et vous offrira de l’ombre en été. Attention, ses racines s’étendent sur plusieurs mètres, il convient donc de le planter à bonne distance de la maison, de la terrasse ou de la piscine.

Le cyprès de Provence, le cèdre du Liban, l’if, le chêne ou encore le séquoia géant sont également des arbres majestueux qui trôneront fièrement dans votre jardin. Concernant les arbres et arbustes à fleurs, le magnolia, le camélia, le crinodendron ou encore l’aubépine seront parfaits pour donner des couleurs à votre espace extérieur.

Règles à respecter concernant la plantation d'arbres

Planter un arbre dans son jardin doit être un acte réfléchi, puisque certaines réglementations encadrent la plantation. La loi (1) précise que si l’arbre, lorsqu’il aura atteint sa taille adulte, dépasse les 2 mètres de hauteur, il doit être planté à au moins 2 mètres de la limite de propriété voisine. Pour les arbres de moins de 2 mètres de hauteur, la plantation doit avoir lieu à au moins 50 cm de la limite de propriété. Cette loi ne s’applique en revanche pas aux plantes et arbustes adossés à un mur de clôture mitoyen. Vous pouvez tout à fait planter un arbre ou une plante grimpante en espalier, tant qu’ils ne dépassent pas la hauteur du mur et que les racines restent dans votre terrain.

Notez que, si les branches et les feuilles de votre arbre fruitier dépassent chez votre voisin, les fruits tombés de son côté lui appartiennent. Il n’a toutefois pas le droit de les cueillir sur les branches sans vous demander votre accord. Dans tous les cas, vos arbres ne doivent pas causer de gêne à vos voisins, comme un manque d'ensoleillement. Il convient de les tailler régulièrement, notamment s'ils sont plantés près de la limite de séparation. Les racines de vos arbres, bien que plantés à bonne distance, peuvent également déborder chez le voisin. Il a alors le droit de les arracher, même si cela entraîne la mort de votre arbre. Pensez à choisir des variétés aux racines courtes si votre terrain est de petite taille.

(1) https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F614

Haut de page