Prix d'un chauffe-eau gaz

Découvrez le prix d’un chauffe-eau à gaz

24 février 2021
Plomberie
Sommaire

L’installation d’un chauffe-eau à gaz permet d’avoir un appareil facile à vivre, et de bénéficier d’une consommation d’énergie raisonnable pour l’eau sanitaire. Les prix d’un tel produit varient en fonction du type de modèle, de son débit, et de quelques spécificités techniques. Afin de faire le meilleur achat, tout en respectant votre budget, Ootravaux vous présente les options possibles pour votre chauffe-eau à gaz. Découvrez les spécificités de ce type d’appareil, les fourchettes de prix et les explications des variations, le coût de la main d’œuvre.

De quoi dépend le prix d'un chauffe-eau à gaz ?

Les travaux de raccordement au réseau de gaz

Plus économique à l’utilisation qu’un chauffe-eau électrique, le prix d’un chauffe-eau à gaz coûte néanmoins plus cher à l’installation. Cependant, le coût de cette installation de chauffage revient moins cher si votre logement est prêt à recevoir un chauffe-eau à gaz. Sinon, des travaux de raccordement au réseau de gaz naturel ou gaz de ville sont nécessaires.

Avec un réseau de gaz naturel proche, comptez environ 1 000 € (1), uniquement pour le raccordement de l’eau chaude sanitaire et la cuisine. Le coût des travaux augmente si le réseau de gaz naturel se situe loin de votre maison. Pour un chauffe-eau à gaz qui produit de l’eau chaude sanitaire, vous pouvez choisir entre le butane et le propane.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de chauffage

Avec les artisans Ootravaux

Le choix du type de chauffe-eau

Le prix d’un chauffe-eau dépend du modèle et de ses capacités. Comme un chauffe-eau électrique, un chauffe-eau à gaz se décline en plusieurs modèles.

  • Le chauffe-eau gaz instantané : un chauffe-eau instantané s’apparente à un chauffage à la demande, il permet d’avoir de l’eau chaude sanitaire immédiatement. Il est toutefois impératif d’avoir une aération naturelle comme une fenêtre à proximité.

  • Le chauffe-eau gaz à accumulation : contrairement au chauffe-eau instantané, le chauffe-eau à accumulation stocke de l’eau dans un ballon. Avec des litres de réserve, il convient mieux à une consommation familiale. Il nécessite toutefois un raccordement à un conduit d’évacuation.

  • Le chauffe-bain : posé à proximité de la douche ou de la baignoire. Destiné à une pièce, il demande moins de travaux, mais est aussi moins puissant.

Le prix d’un chauffe-eau à gaz dépend aussi de la marque. Parmi les principaux choix, vous trouvez le français Saunier Duval, connu pour son modèle Opalia Nox, de nombreux modèles de la marque espagnole Cointra, ou encore Styx d’Ariston.

Types de chauffe-eau : des caractéristiques expliquent certaines différences de prix

Votre achat de chauffe-eau à gaz, à accumulation ou instantané, peut revenir moins cher selon certaines spécificités de l’appareil.

  • L’évacuation du gaz par cheminée : votre maison doit abriter un conduit de cheminée. Si elle n’en a pas, un système d’évacuation par ventouse est alors privilégié. Ce type de chauffe-eau s’avère un peu plus performant. L’évacuation d’un chauffe-bain peut fonctionner par VMC ; le prix reste généralement plus avantageux.

  • Le type d’allumage : plusieurs technologies permettent l’allumage d’un chauffe-eau à gaz : piézo-électrique qui marche à l’électricité, électronique, par veilleuse. Un appareil électronique, sans veilleuse, est un produit plus économique à l’utilisation, mais souvent plus cher à l’achat.

  • Le débit : l’une des caractéristiques déterminantes du chauffe-eau est son débit, qui fait varier sa puissance en kW. Un petit débit pour un point d’eau équivaut à 5 litres/minute environ. Les chauffe-eau à gaz vont jusqu’à 17 litres/min. Un grand chauffe-eau à accumulation avec un ballon de 300 L a généralement un débit élevé. Notez toutefois qu’un petit chauffe-eau ou chauffe-bain peut avoir un débit de 14 ou 15 litres/min.

Les différences de prix en fonction des types de chauffe-eau

Du chauffe-eau instantané bon marché au chauffe-eau haut de gamme

Le prix d’un chauffe-eau à gaz instantané varie généralement entre 350 et 1 000 € (2) hors pose. Vous trouverez des modèles à partir de 230 € (2). Dans ce cas, il s’agit d’un chauffe-eau à petit débit, 6 litres/min, qui n’alimente qu’un seul point d’eau. Il fonctionne au propane ou butane, et n’est pas forcément compatible gaz de ville.

Plus un chauffe-eau instantané alimente de points d’eau, et a un débit plus élevé, jusqu’à 17 litres/min, plus son prix se rapproche de la fourchette haute des tarifs du chauffe-eau à gaz instantané. Vous pouvez par exemple compter au minimum 400 € pour alimenter deux points d’eau, et 500 € pour trois points d’eau (2). Avec plus de budget, vous avez plus de choix, pour trouver un appareil de chauffage plus sécurisé. Vous avez aussi plus de réglages de la température de l’eau.

Les variations de prix du chauffe-eau à accumulation

Les prix du chauffe-eau à accumulation varient beaucoup selon le nombre de litres du ballon.

Pour une majorité de chauffagistes, si vous avez une baignoire et une douche :

  • un modèle de 80 à 100 litres convient à une personne ;

  • un modèle de 150/160 litres convient à un couple ;

  • un modèle de 180/200 litres est préférable pour 3 personnes ;

  • un chauffe-eau à accumulation de 200 à 300 litres est un appareil destiné à une famille de 4 ou 5 personnes.

Vous pouvez trouver un chauffe-eau à gaz à accumulation en moyenne (2) :

Volume du ballon

Prix (hors pose)

80 à 100 litres

Entre 100 et 1 000 €

150 à 160 litres

Entre 300 et 2 000 € 

180 à 200 litres

Entre 600 et  2 900 € 

200 à 300 litres

Entre 1 500 et 3 000 € 

Les prix du chauffe-bain

Les premiers prix du chauffe-bain à gaz sont proches de ceux du chauffe-eau à gaz instantané. Pour des débits inférieurs à 11 litres/min, comptez entre 250 et 600 € (2). Pour des modèles à débit plus élevé, 14 litres/min et plus, vous pouvez compter à partir de 650 € et jusqu’à plus de 1 000 € (2). Pour l’achat d’un appareil à ventouse compatible gaz naturel, ou d’un chauffe-bain haut de gamme vous pouvez éventuellement compter plus de 1 600 € (2). Ces prix sont hors installation.

Les prix d’un chauffe-eau selon le débit souhaité

Modèle de chauffe-eau à gaz

Premiers prix, hors pose (2)

Pour quel débit ?

Prix maximum, hors pose (2)

Pour quel débit ?

Système instantané

230 €

Jusqu’à 6 L/min

1 750 €

Jusqu’à 17 L/min

Système à accumulation

600 €

Jusqu’à 14 L/min

3 000 €

Jusqu’à 17 L/min

Système chauffe-bain

250 €

11 L/min ou moins

1 600 €

Jusqu’à 15 L/min

Le coût de la main-d’œuvre et les coûts annexes pour votre chauffe-eau à gaz

Quel prix pour l’installation d’un chauffe-eau ?

Demandez toujours des devis, car le coût de la main-d’œuvre pour faire poser un chauffe-eau à gaz dépend de la complexité des travaux de raccordement, notamment selon la technologie d’allumage, et du type d’installation dans la pièce idéale.

Toutefois, vous pouvez estimer un tarif allant de 250 à 700 € (3) pour la pose.

Quels sont les coûts supplémentaires à l’installation d’un chauffe-eau au gaz ?

Outre le raccordement à un réseau de gaz de ville, d’éventuels travaux pour un conduit de cheminée peuvent peser sur un devis. Lorsque la situation le permet, il est toutefois possible de se passer des travaux de conduit de cheminée en optant pour le système de ventouse. Le coût d’installation d’un chauffe-eau à gaz augmente aussi avec le raccordement à une chaudière à gaz, l’adaptation d’un chauffe-eau à une chaudière nécessitant des travaux de raccordement complexes. Autre coût supplémentaire éventuel : l’installation d’un second chauffe-eau, quand un point d’eau se situe trop loin de l’appareil principal.

Pensez à l’entretien. Il est obligatoire pour toute installation au gaz. Votre plombier-chauffagiste passe une fois par an pour vérifier le fonctionnement du chauffe-bain ou du chauffe-eau, qu’il soit à accumulation ou instantané. Selon les artisans, et selon votre ville ou département, l’entretien coûtera environ 130 € (3). Seul un devis peut vous préciser ce prix. La majorité de ces types de contrats vous permettent ensuite de faire intervenir un professionnel autant de fois qu’il est nécessaire, de manière gratuite.

Les aides financières envisageables

Concernant les appareils au gaz, seule la chaudière à condensation à très hautes performances énergétiques et la pompe à chaleur hybride gaz sont éligibles aux aides de l’État. Le chèque énergie vaut toutefois pour la consommation de gaz.

Ce chèque énergie concerne les ménages modestes, l’objectif étant d’aider ces foyers à payer leurs dépenses énergétiques. Le montant du chèque varie en fonction du foyer à qui il est destiné. En plus des factures récurrentes liées à la consommation énergétique, un foyer peut également utiliser cette aide dans le but d’une rénovation énergétique de son intérieur (changement du mode de chauffage par exemple).

Par ailleurs, si vous occupez votre logement depuis plus de 2 ans, vous pouvez bénéficier d’une réduction de la TVA. Pour l’installation de votre chauffe-eau à gaz, vous pouvez en effet obtenir un taux de TVA réduit à 10 % au lieu de 20 % par votre professionnel.

(1) Prix issu du site GRDF https://www.grdf.fr/particuliers/tarifs-raccordement-gaz-naturel
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs professionnels de chauffage et plomberie.
(3) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.

Haut de page