Quel prix devez-vous payer pour un désamiantage ?

01 avril 2021
Diagnostics immobiliers
Sommaire

L’amiante a été très utilisé jusqu’à la fin des années 1970 pour l’isolation de toutes sortes de bâtiments, avant d’être interdit en 1997. Les travaux de désamiantage sont obligatoires si un diagnostic amiante révèle une quantité de 5 fibres d'amiante par litre d'air. De quoi dépend le prix du désamiantage et comment se déroule ce chantier complexe ? Faites le point avec Ootravaux et découvrez également comment réduire la facture, pour désamianter votre maison ou appartement.

Pourquoi effectuer un désamiantage ?

Le désamiantage s’effectue après un diagnostic

Extrêmement toxique s’il y a inhalation, l’amiante est un matériau responsable de plusieurs maladies et types de cancers des poumons et du système digestif. Sa composition en fibres, très fines et volatiles, le rend d’autant plus dangereux. Des travaux de désamiantage peuvent être effectués après 2 types de diagnostics.

  • Le DTA (Dossier Technique Amiante) : obligatoire avant d’effectuer des travaux de rénovation dans un logement et préalablement à la vente d’un bien construit avant le 1er juillet 1997.

  • Le DAAD (Diagnostic Amiante Avant Démolition) : obligatoire avant la démolition d’un bâtiment construit avant le 1er juillet 1997.

La complexité des travaux de désamiantage

Dans le bâtiment, l’amiante a surtout été appliqué par la technique du flocage ou du calorifugeage pour l’isolation. Il peut se trouver dans les faux plafonds, dans des enduits projetés, des dalles de sol, la toiture d’une maison ou des matériaux d’isolation de tuyauterie.

Le désamiantage représente une opération difficile et délicate, qui prend du temps. Il est soumis à une réglementation très stricte. Des travaux de désamiantage nécessitent d’abord une protection des éléments sains et un traitement des éléments contenant de l’amiante, pour éviter sa diffusion.

Ensuite, les matériaux contenant des fibres d’amiante sont retirés. Si le retrait entraîne trop de risques, une entreprise de désamiantage peut procéder à un encapsulage. Il existe plusieurs techniques consistant à étanchéifier des matériaux contaminés, qui vont donc pouvoir rester. Il s’agit toutefois d’une opération effectuée beaucoup plus rarement par les entreprises de désamiantage.

La dernière étape d’un désamiantage consiste à envoyer les déchets dans un centre de traitement apte à gérer les déchets d’amiante. Avant leur transport, certains déchets font l’objet d’un conditionnement rigoureux par l’entreprise de traitement des déchets.

Quel est le prix du désamiantage selon le type de travaux ?

Coût moyen d'un diagnostic désamiantage

La présence d’amiante est généralement révélée par un diagnostic effectué par l’entreprise de désamiantage que vous contactez. Ainsi, le diagnostic s’avère souvent intégré à votre devis désamiantage.

Le prix indiqué sur un devis pour désamianter dépend principalement des critères suivants :

  • la variété d’amiante : la plus courante est le chrysotile, mais il existe aussi de l’amosite (l’amiante brun) et de la crocidolite (l’amiante bleu) ;

  • la quantité décelée et la surface contaminée ;

  • le type de matériaux contaminés et le lieu exact des travaux (sol, murs, plafonds, toit...) ;

  • la dangerosité des déchets.

Les devis désamiantage affichent donc des prix extrêmement variés. Un repère utile est le type de travaux selon le lieu concerné.

Comptez 80 à 200 € (1) pour le coût moyen d'un diagnostic désamiantage, selon la surface de la maison ou le type d’appartement. Plus il y a de pièces et de surface à contrôler, plus le coût du diagnostic amiante augmente logiquement.

Prix du désamiantage de sol

L’amiante au sol est souvent décelé dans la colle utilisée pour les dalles, notamment les dalles de vinyle et de carrelage. Il peut aussi se trouver dans le ciment. Pour ce désamiantage, une entreprise procède le plus souvent à une démolition du sol. Comptez de 30 à 900 € / m2 TTC pour le prix d’un désamiantage de sol (1).

Prix du désamiantage de toit

L’amiante dans la toiture se trouve fréquemment dans le fibrociment des plaques ondulées.

Les travaux de désamiantage de toiture nécessitent de refaire la toiture, en partie ou en totalité. Il s’agit du chantier qui demande le plus de temps. Le prix d’un désamiantage de toiture est compris entre 30 à 50 € / m2 TTC (1).

Il arrive qu’une technique d’encapsulage (par confinement) soit utilisée sur une toiture en bon état, ce qui revient un peu moins cher.

Prix du désamiantage de mur

L’amiante dans un mur (ou au plafond) s’avère souvent présent via des plaques ou des fibres utilisées pour l’isolation des tuyaux, sans oublier les flocages d’amiante et les enduits à base d’amiante. Le désamiantage de mur est proposé à un prix variant de 20 à 40 € / m2 TTC (1).

Quel prix pour l’évacuation des déchets d’amiante ?

Les déchets d’amiante sont de 2 types.

Ils peuvent nécessiter un traitement dans une Installation de Stockage de Déchets Dangereux (ISDD). Dans ce cas, il s’agit de déchets dits libres (des restes de matériaux) ou liés par des matériaux non inertes, comme les déchets de flocage et la colle de certaines dalles de sol. Le prix de leur évacuation, ou de l’enlèvement par la déchetterie, varie de 200 à 450 € la tonne (1).

Les déchets d'amiante liés à des liants inertes sont généralement enfouis sous terre, par une Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND). Le prix moyen de leur enlèvement varie de 25 à 40 € / m2 (1).

Existe-t-il des aides au désamiantage ?

Les travaux de désamiantage bénéficient de la TVA à 10 %. Selon vos ressources, vous pouvez obtenir une aide financière de l’Anah (Agence nationale de l'habitat), afin de couvrir une partie plus ou moins importante des frais de travaux, mais aussi de diagnostic. Il existe également des dispositifs fiscaux, pour que les propriétaires bailleurs puissent déduire les frais de désamiantage de leurs revenus fonciers.

Quelle entreprise contacter pour un désamiantage ?

Pour effectuer ces travaux, une entreprise doit être habilitée au désamiantage et détenir un agrément Qualibat, Afnor ou GLOBAL Certification. Seuls ces trois organismes sont accrédités par le Comité français d'accréditation (Cofrac), unique instance qui délivre les accréditations aux organismes de contrôle.

Il peut s’agir d’une entreprise spécialiste de la détection d'amiante, d’une entreprise de construction ou démolition, ou encore d’un professionnel de la prévention et du traitement des pollutions.

 

Vente et immobilier : tout savoir sur le diagnostic amiante

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.

Haut de page