Ootravaux

Sommaire

Les briques plâtrières permettent de construire une cloison de distribution, pour séparer les espaces intérieurs, ou une cloison de doublage, pour mieux isoler un mur. Leur qualité d’isolation thermique est bien supérieure à celle du placoplâtre, généralement utilisé pour ce genre de chantier.

Mais combien coûtent-elles ? Ootravaux partage avec vous les meilleurs conseils pour estimer votre budget.

L'essentiel
  • Les briques de cloison peuvent servir à séparer plusieurs pièces ou bien à améliorer l’isolation d’une façade extérieure.
  • Elles possèdent de nombreux avantages : excellente isolation thermique, légèreté, résistance et durabilité.
  • Cependant, leur prix s’élève rapidement et ce ne sont pas de bons isolants acoustiques.
  • Leur pose est complexe : mieux vaut faire appel à un artisan maçon pour bénéficier d’une cloison de bonne qualité.
  • Le prix de la brique plâtrière est généralement compris entre 30 et 60 €/m2, auxquels vous devez ajouter environ 35 €/m2 de main-d’œuvre.

Zoom sur la brique plâtrière

Avant d’estimer le prix de la brique plâtrière, découvrez les caractéristiques de ce matériau de construction.

Qu’est-ce que la brique plâtrière ?

Tout comme la brique traditionnelle, la brique plâtrière est fabriquée en terre cuite. En revanche, elle est creuse et ses dimensions sont réduites : entre 3,5 et 10 cm d’épaisseur pour un poids variant de 2 à 3 kilos. Elle est traditionnellement posée à l’aide de plâtre, d’où son nom.

Avec les briques à coller, les briques plâtrières font partie de la famille des carreaux de terre cuite. Ces matériaux sont utilisés pour construire des cloisons : c’est pourquoi ils sont aussi nommés « briques de cloison ».

Dans quel cas l’utiliser ?

Ce type de produit est utilisé dans les mêmes cas de figures que le placoplâtre :

  • la construction d’une cloison de distribution, qui sépare 2 pièces dans la maison ;
  • la construction d’une cloison de doublage sur une façade extérieure, pour améliorer l’isolation thermique de la maison.

Dans tous les cas, ces cloisons ne peuvent pas faire office de murs porteurs.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie 

Avec les artisans Ootravaux

Quels sont ses avantages ?

Pourquoi construire avec des briques plâtrières plutôt qu’avec du placoplâtre ? Découvrez les nombreux atouts des briques plâtrières :

  • elles offrent une excellente isolation thermique ;
  • elles résistent à l’humidité, au feu et aux parasites ;
  • elles supportent les charges lourdes ;
  • petites et légères, elles sont faciles à manipuler ;
  • elles durent longtemps, ce qui évite des travaux de rénovation superflus.

Tous ces avantages ont un coup : le prix de la brique plâtrière est élevé. Autre bémol : elle reste un mauvais isolant phonique. Enfin, les travaux nécessaires pour construire les murs prennent du temps, car il faut tenir compte du temps de séchage du mortier et de l’enduit.

Astuce

Vous souhaitez améliorer les performances acoustiques de votre cloison ? Comme les briques de cloison sont creuses, vous pouvez les remplir d’isolant phonique : laine de verre, fibre de bois, polystyrène, etc.

Comment construire un mur en brique plâtrière ?

La pose d’une cloison de distribution ou de doublage est complexe, c’est pourquoi l’intervention d’un pro est généralement conseillée. Si vous souhaitez vous lancer seul, découvrez l’outillage nécessaire et les recommandations à connaître pour réussir vos travaux.

Les matériaux indispensables

Tout d’abord, assurez-vous de disposer des matériaux suivants :

  • les briques de cloison ;
  • un produit liant : plâtre ou mortier ciment ;
  • un enduit : plâtre, ciment, bâtard ou chaux ;
  • si la surface de la cloison est importante : des raidisseurs en bois, en béton ou en métal ;
  • une semelle résiliente pour l’accroche au sol.

Prévoyez également l’outillage, les accessoires et la quincaillerie nécessaires à la construction traditionnelle d’un mur en briques.

Les recommandations liées à l’utilisation des enduits

Si vous réalisez un montage à base de ciment, vous pouvez utiliser n’importe quel type de produit pour l’enduit. Mais si vous réalisez un montage au plâtre, vous devez utiliser un enduit plâtre.

Par ailleurs, il existe des prescriptions liées aux dimensions des murs. Pour les cloisons de distribution :

  • si l’épaisseur de la cloison est supérieure ou égale à 7 cm : pas de prescription ;
  • si elle est inférieure à 7 cm et qu’elle est enduite sur une seule face : utiliser un enduit plâtre ;
  • si elle est inférieure à 7 cm et qu’elle est enduite sur les 2 faces : utiliser un enduit de même composition.

Pour les cloisons de doublage :

  • si l’épaisseur de la cloison est supérieure ou égale à 7 cm : pas de prescription ;
  • si elle est inférieure à 7 cm et que l’enduit est à base de liant hydraulique ou de plâtre THD : relier la cloison à la façade à l’aide d’attaches posées tous les mètres dans chaque sens.

Le recours aux raidisseurs

Lorsque les dimensions de vos murs dépassent les dimensions recommandées, vous devez utiliser des raidisseurs. Fabriquées en bois, en béton ou en métal, ces pièces permettent d’augmenter la rigidité des cloisons. Elles peuvent être verticales ou horizontales.

La norme NF DTU 20.13 concernant les cloisons en maçonnerie de petits éléments définit la distance maximale entre les raidisseurs :

Épaisseur brute de la cloison

Hauteur maximale de la cloison

Distance horizontale maximale entre raidisseurs

Surface maximale entre raidisseurs

3,5 cm

260 cm

5 m

10 m2

4 et 5 cm

300 cm

6 m

14 m2

6, 7 et 7,5 cm

350 cm

7 m

20 m2

8 et 10 cm

400 cm

8 m

25 m2

Prix de la brique plâtrière : la fourniture

On vous l’a dit, ce type de brique offre une grande facilité de pose et une excellente isolation thermique. Cependant, son prix est élevé !

En effet, le prix de la brique plâtrière est généralement compris entre 30 et 60 euros le mètre carré (1). Il dépend en grande partie de l’épaisseur et de la marque du produit. Pour estimer le coût total des travaux, vous devez également ajouter le prix des autres produits nécessaires à la pose :

  • le produit liant et l’enduit ;
  • si besoin, l’isolant phonique ;
  • les raidisseurs, la semelle, etc.

Le prix de l’enduit ne dépasse pas 15 €/m2 (2). Pour ce qui est des autres coûts, ils sont généralement négligeables face à celui des briques de cloison.

Prix de la brique plâtrière : la pose

Vous l’aurez compris, la pose d’une cloison en brique plâtrière reste une opération complexe. Pour être sûr d’obtenir un résultat esthétique, résistant et durable, le mieux est de faire appel à un professionnel. Lequel ? La pose d’une cloison de distribution ou d’une cloison de doublage nécessite l’intervention d’un artisan maçon.

Les tarifs des maçons peuvent varier en fonction de votre zone géographique : vous payerez plus cher à Paris qu’en province. En moyenne, vous pouvez cependant compter 60 euros de l’heure (1). En imaginant qu’un bon artisan prenne 0,65 heure pour réaliser 1 mètre carré de cloison en brique plâtrière, cela revient à 36 euros de main-d’œuvre par mètre carré (2). 

N’hésitez pas à demander plusieurs devis pour comparer les différentes offres des artisans. De nombreux professionnels proposent une estimation gratuite du prix de vos travaux. Vous ne savez pas à qui vous adresser ? Remplissez le formulaire Ootravaux pour recevoir, sous 24 heures et sans engagement, des devis de pros proches de chez vous !

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix issus de différents sites de construction et travaux.
(2) Prix issus du site https://constructeurtravaux.fr/prix-pose-brique-platriere/#:~:text=Brique%20de%2040%20%3A%205%2C59,Pl%C3%A2tre%20%3A%202%20%E2%82%AC%20par%20m%C2%B2