Pose de moquette : les points à ne pas négliger dans un devis

18 juin 2021
Revêtements de sol
Sommaire

Vous souhaitez donner une touche de modernité à votre intérieur ? De nouveau tendance, la moquette s’adapte à tous les styles avec des modèles variés. Selon vos préférences, de nombreuses spécificités impactent le prix de votre moquette, mais également sa pose.

Quel est le coût moyen des différents revêtements ? Qu’en est-il de la pose ? Quels sont les éléments de comparaison ? Suivez le guide Ootravaux pour évaluer les différents prix et préparer la pose de votre future moquette.

L'essentiel
  • Le prix de la moquette varie selon l’épaisseur, les finitions, le format et la qualité du produit sélectionné. 
  • Si le type de moquette peut jouer sur le coût de la pose, 3 techniques influent sur le montant du devis : la pose libre, en collage plein et par tension.
  • Avec une expérience et des compétences poussées, un professionnel vous offre une pose de moquette de qualité. Dans son devis, il doit préciser le prix des fournitures, de la pose et les étapes qui vous permettent de réaliser vos comparatifs.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de votre moquette

Avec les artisans Ootravaux

Les critères qui jouent sur le prix

En plus de son grand confort, la moquette permet d’améliorer l’isolation phonique en absorbant les chocs. Avec de multiples designs, elle se décline en plusieurs modes de fabrication et niveaux de qualité qui font varier sa valeur.

Les matériaux choisis

De la fibre naturelle aux matières synthétiques, la moquette propose toutes sortes de propriétés. Selon l’utilisation, certaines sont plus ou moins adaptées aux différentes pièces de la maison.

  • La moquette en laine :

Incontournable, ce matériau apporte un grand confort et une agréable sensation au toucher. Relativement facile à entretenir, elle existe en versions laine vierge ou agrémentées de nylon. Appréciée pour son style naturel, ses couleurs durables et sa résistance accrue, la moquette en laine est disponible du modèle standard au très haut de gamme. Généralement composée à 80 % de laine et 20 % de nylon, elle est recommandée pour les pièces de vie à fort passage.

  • La moquette en fibre de coco

Dotée d’un bon rapport qualité-prix, elle affiche une excellente durabilité, mais un toucher légèrement rêche. Ce type de moquette se destine majoritairement aux zones où l’on ne marche pas pieds nus.

  • Les moquettes en fibres végétales :

Peu recommandées pour les pièces humides, elles reviennent à la mode pour décorer les chambres ou le salon dans un style naturel. Très robustes, elles nécessitent d’être vigilant sur leur entretien et d’éviter les taches. Ces moquettes sont réalisées à partir de jonc de mer ou de sisal.

  • La moquette synthétique : 

De plus en plus demandée avec un prix parmi les plus faibles, la moquette synthétique offre un large panel de coloris, motifs et finitions. En fibres d’acrylique, de polyamide ou de polypropylène, elle peut être posée dans une salle de bain.

L’épaisseur de la moquette

La résistance d’une moquette va généralement de pair avec son épaisseur, tout comme ses facultés d’isolation et son confort. La hauteur des fibres entre également en compte, notamment sur le plan esthétique. Plus le modèle choisi est fin, plus il pourra afficher un prix abordable, mais au détriment de sa qualité... Dans tous les cas, l’épaisseur de votre moquette va dépendre de son usage et de la pièce de destination.

Les styles et finitions

Le prix diffère selon la matière utilisée, mais aussi selon les finitions de moquette, avec divers motifs en relief ou couleurs. Tout comme le tissage des fibres, ces styles aux particularités variées demandent beaucoup plus de travail qu’un modèle simple.

  • La finition bouclée : en laine ou fibres végétales, elle est idéale pour les zones avec un important passage. La finition en boucles assure une résistance optimale au poinçonnement et un confort très apprécié.
  • Le style shaggy : en fibres synthétiques ou naturelles, il est très esthétique avec ses longues fibres. La moquette shaggy est à nouveau tendance. Elle fait preuve d’un grand confort et d’un aspect chaleureux.
  • La finition aiguilletée : en fibres synthétiques robustes malgré une faible épaisseur, les moquettes en finition aiguilletée sont les plus accessibles. Moins esthétiques, elles affichent en revanche une très bonne résistance à d’importants passages.
  • La finition velours : en fibres synthétiques ou naturelles, la finition velours est réputée pour sa douceur et se distingue par un aspect lisse et sobre. 

Le format

Selon les contraintes architecturales de la maison, 2 formats de moquettes sont envisageables en neuf comme en rénovation :

  • la moquette en rouleau : moins chère au m², elle implique une pose avec de nombreuses découpes et donc des travaux plus compliqués ;
  • la moquette en dalles : un peu plus onéreuse, elle se démarque par sa facilité de pose, notamment dans les zones de faible surface.

La qualité du produit

Il existe des moquettes bas de gamme dès 2 euros par m² et des moquettes en laine pouvant atteindre jusqu’à 200 euros par m²… Tout dépend de l’utilisation que vous en faites ! Outre les matériaux et l’esthétisme, de nombreux critères entrent en compte :

  • la résistance à l'usure ;
  • la résistance à l'humidité ;
  • la résistance aux produits chimiques ;
  • la compatibilité avec le chauffage au sol.

Les classes d’usage vous permettent de vérifier le niveau de qualité souhaité par rapport aux normes françaises en vigueur. La classe 34 désigne des moquettes capables de résister à un passage très intense, tandis que la classe 21 se destine à un faible passage.

Attention

Dans le cadre d’un usage domestique, une moquette à faible prix répond à un besoin temporaire : elle risque de ne pas afficher une résistance suffisante pour durer plusieurs années.

Quel est le prix moyen par type de revêtement ?

Le choix du type de revêtement de moquette peut faire considérablement varier le montant des travaux sur votre devis. En fibre naturelle ou synthétique, à poils longs ou courts, il est important de trouver l’équilibre idéal entre vos souhaits et votre budget.
 

Type de moquette

Prix de la fourniture

Moquette aiguilletée 

de 2 à 15 euros par m² (2)
Le prix varie selon la qualité des modèles.

Moquette frisée style shaggy

entre 10 et 35 euros par m² (2)

Moquette aspect velours

entre 8 et 150 euros par m² (2)
Le prix varie selon la qualité et les motifs des modèles.

Moquette en laine

entre 15 et 200 euros par m² (2)
Le prix varie selon la qualité et les motifs des modèles.

Moquette bouclée

entre 6 et 75 euros par m² (2)
Le prix varie selon le matériau employé.

Moquette jonc de mer

entre 5 et 50 euros par m² (1)
Le prix varie selon la qualité des modèles.

Moquette fibre de coco :

entre 3 et 30 euros par m² (1)
Le prix varie selon la qualité des modèles.

Moquette sisal 

entre 10 et 50 euros par m² (1)

Moquette synthétique

entre 3 et 60 euros par m² (1)
Le prix varie selon la matière, les motifs et la qualité des modèles.

La pose de moquette par un professionnel : prix selon la technique de pose

Après l’achat du revêtement, le devis doit prendre en compte la mise en œuvre. Celle-ci varie en fonction de la surface de la pièce, des formats et des types de moquette. Avec un prix moyen de pose entre 8 et 30 euros par m² (1), une entreprise spécialisée combine expérience et précision pour effectuer une fixation de qualité sans irrégularités. Trois techniques de pose existent, chacune avec ses particularités et son coût associé.

La pose libre

Réalisée sans colle ni fixation, cette technique est la plus simple et la moins onéreuse avec un prix moyen situé entre 8 et 10 euros par m² (1). La moquette est posée directement après préparation du sol et dispose d’une base antidérapante sur le revers. La pose libre est généralement réservée aux petites salles pour éviter les plis et autres désagréments.

La pose en collage plein

Technique la plus fréquente pour les travaux de moquette, la pose en collage plein offre un excellent rapport qualité-prix avec une moyenne de 10 à 15 euros par m² (1). Fixée avec de la résine ou une colle synthétique, la moquette adhère parfaitement au sol pour une bonne tenue dans le temps. Elle est parfaitement adaptée à une grande surface avec un passage important.

La pose par tension

Réservée aux moquettes en laine haut de gamme, la pose par tension est réalisée par un expert équipé d’une tendeuse. Nécessitant une grande maîtrise, cette technique affiche un prix moyen de 20 à 30 euros par m² (1). Elle consiste à placer des baguettes clouées au bas des murs et d’y fixer la moquette avec la tension nécessaire. Ceci permet de maintenir la moquette en excellent état au fil du temps.

Bon A Savoir

Il ne faut pas négliger l’importance d’une bonne préparation des sols, ainsi que la dépose d’un éventuel revêtement existant. Ce facteur risque d’augmenter le prix de votre devis.

Comment trouver le bon professionnel ?

Vous emménagez dans un nouveau logement où vous avez envie de redécorer votre intérieur avec une moquette tendance ? Les travaux de revêtement de sol permettent de changer radicalement le style de la maison, mais nécessitent des compétences bien précises. Selon les divers types de moquettes et la mise en œuvre souhaités, il est important de s’assurer les services d’un professionnel pour obtenir un résultat irréprochable.

Avec un vaste réseau de professionnels partenaires, Ootravaux vous met en relation avec des entreprises et des artisans passionnés par leur métier. De quoi bénéficier des conseils les plus poussés et personnalisés en fonction de votre projet. Les professionnels sélectionnés par Ootravaux se chargent de la pose ou d’une intervention clé en main qui comprend également la fourniture de la moquette de votre choix. Ils sont la garantie d’une installation conforme aux normes en vigueur et réalisée dans les règles de l’art.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de votre moquette

Avec les artisans Ootravaux

Attention

S’il est possible d’effectuer seul les travaux de moquette, il faut être conscient qu’un revêtement mal posé vous expose à divers risques : outre un aspect esthétique manqué, il peut se décoller et faire des plis bien plus rapidement que prévu.

Les éléments à retrouver sur un devis

Comparer les devis pour la pose de la moquette est une étape essentielle pour définir votre budget avec précision.

En fonction de votre projet, le devis doit mentionner les éléments suivants :

  • la dépose éventuelle du revêtement existant ;
  • la préparation du sol (remise à niveau, sous-couche…) ;
  • l’ensemble du matériel nécessaire à la pose (outils, colle et autres produits) ;
  • la fourniture et le transport de la moquette choisie ;
  • la pose en dalle ou en rouleau, y compris toutes les découpes et les raccords ;
  • les frais de déplacement ;
  • les conditions de paiement avec le montant de l’acompte à verser ;
  • une estimation de la durée du chantier ;
  • l’ensemble des mentions légales, dont la période de validité

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux. 
(2) Prix moyens issus de sites fournisseurs professionnels de moquettes.

Haut de page