Ootravaux

Quel prix au m² pour la pose d'un placo ?

25 octobre 2022
Revêtements muraux et plafonds
Sommaire

Vous avez besoin de créer des cloisons dans votre maison, de doubler un mur ou d’aménager un faux-plafond ? Il vous faudra forcément passer par la case placo ! Ces plaques constituées de plâtres sont en effet indispensables avant d’appliquer une finition. Et vous verrez qu’il en existe différents types, adaptés à tous les besoins : le placo standard, la version phonique pour isoler du bruit ou encore les plaques hydrofuges qui résistent à l’humidité. Le tout avec des coûts très variables, en incluant ou non la pose par un plaquiste. Ne restez pas à côté de la plaque : Ootravaux vous donne toutes les clés pour estimer votre budget et déchiffrer les devis.

L'essentiel
  • Les prix des travaux de placo varient en fonction de la nature du projet, les caractéristiques du matériau, la surface à couvrir et la main-d’œuvre.
  • Pour le placo seul, les tarifs s’échelonnent de 3 à 20 euros du m².
  • Le placo le moins cher est le BA13 standard. Le plus cher est le placo avec isolant intégré.
  • Avec la pose, la fourchette de prix s’étend de 18 à 55 euros du m².

Les éléments qui vont influer sur le prix  

Le placoplâtre est un matériau incontournable en construction comme en rénovation, pour monter une cloison ou finir un plafond. Il se présente sous la forme de plaques de plâtre rectangulaires, qui affichent des caractéristiques et des coûts variés. Ootravaux vous éclaire sur les critères qui impactent les tarifs.

Le type de placo et sa qualité

  • Le premier critère qui joue sur le prix de vos travaux de placo est le matériau. Selon ses caractéristiques, ses propriétés, son épaisseur et son niveau de qualité, les tarifs sont extrêmement fluctuants.
  • À chaque espace son placoplâtre ! Pour un projet neuf ou en rénovation, vous aurez sûrement à prévoir différents types de fournitures : un placo phonique au plafond pour isoler les chambres du bruit, ou des matériaux hydrofuges pour la cloison d’une salle d’eau. Si vous hésitez, un professionnel saura vous orienter et vous proposer les matériaux adéquats.

La surface à couvrir

  • Avec des prix au mètre carré, la surface est un autre élément déterminant des devis de pose de plaques de plâtre. Plus votre maison est grande, plus votre budget travaux augmente logiquement.
  • Pensez aussi à demander aux plaquistes s’ils pratiquent des prix dégressifs : auquel cas, le tarif au m² baisse à partir d’une certaine surface.

La nature des travaux

  • Il est généralement plus complexe et donc plus coûteux de construire un faux-plafond que de bâtir des cloisons.
  • De la même manière, monter des cloisons dans un espace atypique revient plus cher que doubler les murs d’une pièce carrée ou rectangulaire classique.

L’intervention d’un plaquiste

Si vous choisissez de faire appel à un professionnel pour poser des plaques de plâtre – Ootravaux vous le conseille vivement –, il vous faudra ajouter le tarif de la main-d’œuvre à votre budget. En fonction de l’artisan que vous contactez et de la difficulté des travaux, ce coût est susceptible d’augmenter rapidement. Mais il s’agit aussi de l’assurance d’un aménagement bien réalisé, de l’ossature du placo à l’application des joints.

Difficile de s’y retrouver parmi tous les types de placo existants ? Suivez le guide avec Ootravaux !

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de placo

Avec les artisans plaquistes Ootravaux

Prix selon le type de placo

Prix pour poser un placo BA13

  • Le BA13 (bords amincis d’épaisseur de 13 mm) est le produit standard et polyvalent par excellence. Sans propriétés particulières, il peut être appliqué sur une couche d’isolation.
  • Il convient autant à la construction d’une cloison que d’un faux-plafond, et plutôt dans les pièces sèches. Vous pouvez aussi l’employer en rénovation pour doubler des murs.
  • Le placo type BA13 est le moins cher à l’achat : prévoyez un tarif de 3 à 8 € du m² pour ce matériau (1). En ajoutant la pose, votre budget se situe entre 18 et 35 € du m² (1).

Prix pour poser un placo phonique

  • Comme son nom l’indique, le placo phonique est privilégié pour réaliser des travaux d’isolation acoustique dans un logement. Les plaques contiennent une structure à base de gypse, une pierre tendre qui amortit et réduit les bruits : jusqu’à 50 % de bruit en moins.
  • Il est possible de l’utiliser pour une cloison ou un plafond, pour séparer l’espace nuit d’une pièce de vie bruyante, par exemple.
  • Ce type de fourniture coûte entre 8 et 12 € du m² (1). Prévoyez de 25 à 45 € du m² avec la pose (1).

Prix pour poser un placo hydrofuge

  • Le placo hydrofuge est idéal pour les pièces d’eau : salle de bains, salle d’eau, cuisine, ou encore buanderie. En effet, il est conçu pour résister à l’humidité et à la moisissure même dans les pièces qui manquent de ventilation.
  • Il convient pour monter des cloisons ou créer un faux-plafond à l’intérieur de la maison.
  • Vous le reconnaîtrez facilement à sa couleur verte ou bleue.
  • Le coût du placo hydrofuge se situe dans une fourchette entre 5 et 8 € du m² pour les fournitures (1). Avec la pose, prévoyez une dépense entre 25 et 45 € du m² (1).

Prix pour poser un placo haute dureté

  • Le placo haute dureté ou renforcé est à privilégier sur une surface exposée aux impacts. Il s’agit ici de pièces comme les salles de jeux, les ateliers, les garages ou les chambres d’enfants.
  • Autres atouts des plaques renforcées : vous pouvez y accrocher des étagères et des radiateurs sans risque de chute. Elles assurent aussi l’isolation thermique et phonique grâce à leur densité plus élevée.
  • Ces avantages ont un coût, qui oscille entre 10 et 15 € du m² pour la fourniture seule (1) et de 25 à 45 € du m² avec la pose (1).

Prix pour poser un placo ignifugé

  • Si votre projet de travaux inclut l’installation d’une cheminée, d’un poêle ou d’une chaudière, vous aurez sûrement besoin de placo ignifugé. En effet, ce type de matériau agit comme un coupe-feu dans les espaces exposés aux fortes chaleurs et aux flammes. Cela signifie qu’il ralentit la propagation d’un éventuel incendie à l’intérieur de votre logement.
  • Vous pouvez aussi poser ce placo dans votre cuisine, sur le mur situé derrière un appareil de cuisson, voire au plafond.
  • Prévoyez un budget de 8 à 12 € du m² pour la fourniture seule (1) et de 25 à 50 € du m² pose comprise (1).

Prix pour poser un placo pliable

  • Le placo pliable ou pliant présente l’avantage d’être peu encombrant : il s’agit d’une plaque repliée sur elle-même, d‘une dimension de 130 x 60 cm maximum. Une fois dépliée, elle revient à une hauteur standard de 2,50 m. C’est magique (ou presque) !
  • Vous apprécierez particulièrement ce matériau pour vos travaux d’aménagement des combles, mais aussi à l’intérieur des petites pièces et les espaces difficiles d’accès. Ce type de plaque est très facile à transporter, même dans la cage d’escalier étroite qui mène à votre nouvel appartement.
  • Si vous optez pour cette solution, attendez-vous à un tarif compris entre 10 et 15 € du m² pour la fourniture seule (1) et de 30 à 45 € du m² avec pose (1).

Prix pour poser un placo cintrable

  • Contrairement aux autres plaques de plâtre, le placo cintrable est souple et malléable grâce au pouvoir de l’humidité.
  • Il est le meilleur allié d’un projet de construction atypique : il convient tout particulièrement pour monter une cloison ou doubler des murs de forme arrondie.
  • Attention : ce type de placo est délicat à poser. Cela revient donc plus cher.
  • Pour les fournitures seules, les prix varient de 6 à 12 € du m² (1). Avec la pose, misez plutôt sur une fourchette de 30 à 55 € du m² (1).

Prix pour poser un placo avec isolant intégré

  • Le placo doublé contient un matériau isolant : laine de verre, laine de roche, polystyrène expansé, polyuréthane. Il convient autant pour une cloison que pour un plafond, en rénovation comme dans le neuf.
  • Cela lui permet d’assurer à la fois l’isolation thermique et acoustique de la pièce, mais aussi de simplifier les travaux. Vous pouvez d’ailleurs choisir le matériau isolant selon vos besoins en matière d’isolation.
  • Le coût d’achat du placo doublé varie de 15 à 20 euros du m² (1). En comptant la pose par un plaquiste, le devis affichera un prix compris entre 30 et 50 euros du m² (1).
undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de placo 

Avec les artisans plaquistes Ootravaux

Qui contacter pour poser du placo et à quel prix ?

Le plâtrier-plaquiste : le pro du placo !

Pour un projet d’aménagement bien exécuté et pérenne, Ootravaux vous recommande vivement de solliciter un professionnel. Le plaquiste détient l’expertise nécessaire pour vous conseiller et réaliser chaque étape de vos travaux de placo : de la mise en place de l’ossature des cloisons ou du plafond, à l’application de l’enduit pour les joints.

Attention

Placo mal posé peut rimer avec logement mal isolé ! Avant de choisir un pro, veillez à comparer plusieurs devis. Vous trouverez facilement des plaquistes en demandant autour de vous, en cherchant sur Internet ou en utilisant une plateforme de mise en relation comme Ootravaux.

Quel est le prix d'un plaquiste au mètre carré ?

Pour une pose de placo, les plaquistes facturent en moyenne entre 15 et 30 euros du m² de main-d’œuvre, sans compter les fournitures (1). Le tarif d’un artisan varie selon son expérience, son emplacement géographique mais aussi en fonction de la complexité des travaux à exécuter.

Prix au m² pour la pose d'un placo : tableau récapitulatif

Voici un récapitulatif des coûts que vous pourrez retrouver sur des devis de pose de placo (1).

Type de placo

Prix au m² hors pose

Prix au m² avec pose

BA13

De 3 à 8 €

De 18 à 35 €

Phonique

De 8 à 12 €

De 25 à 45 €

Hydrofuge

De 5 à 8 €

De 20 à 45 €

Haute dureté

De 10 à 15 €

De 25 à 45 €

Ignifugé

De 8 à 12 €

De 25 à 50 €

Pliable

De 10 à 15 €

De 30 à 45 €

Cintrable

De 6 à 12 €

De 30 à 55 €

Avec isolant intégré

De 15 à 20 €

De 30 à 50 €

Les étapes de pose du placoplâtre

Comment poser du placoplâtre dans les règles de l’art ? Voici les étapes à respecter pas à pas.

  • Tout d’abord, la mise en place de l’ossature : le plaquiste installe les rails qui vont servir à soutenir chaque plaque.
  • Ensuite, place au placo ! Il est découpé aux bonnes dimensions avant d’être vissé dans les rails de l’ossature.
  • Enfin, les joints : l’artisan applique un enduit pour relier les plaques entre elles. Cette étape est très délicate car les bandes de joints doivent être parfaitement lisses pour pouvoir recevoir une finition.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de placo 

Avec les artisans plaquistes Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux