Ootravaux

7 erreurs à éviter pour l’aménagement de sa terrasse

18 janvier 2022
Terrasse
Sommaire

Aménager sa terrasse est un moment de plaisir, surtout lorsqu’il s’agit de choisir tous les éléments pour bien en profiter. Mais attention, tout n’est pas permis… ou possible. Avant de vous lancer, Ootravaux vous indique les écueils à éviter pour réussir votre projet. Règlement, étanchéité ou encore éclairage et mobilier : voici des conseils et des idées pour aménager votre terrasse en un espace dont vous pourrez profiter toute l’année.

L'essentiel
  • Pour aménager au mieux cet espace de vie supplémentaire, n’oubliez pas de vérifier le règlement de copropriété et le Plan local d’urbanisme… mais aussi le bon état et l’étanchéité du bâti existant.
  • Tous les revêtements (béton, bois, carrelage ou encore pierre) ne sont pas adaptés à votre projet, veillez à tenir compte de leurs caractéristiques pour bien choisir.
  • Ne faites pas non plus l’impasse sur les luminaires : comme les plantes, la déco et le mobilier, ce sont des points qui méritent réflexion avant de se lancer.

Erreur n°1 : Oublier de consulter la copropriété et la législation de sa ville

Certaines règles s’appliquent, que vous résidiez dans une maison ou dans un appartement. Elles sont fixées par la copropriété ou par la commune, et il est préférable de les contrôler avant de vous lancer.

Vérifier le règlement de copropriété

Dans un immeuble en copropriété, les terrasses ou les balcons sont le plus souvent des parties communes à jouissance exclusive. Cela signifie que vous êtes le seul à pouvoir en profiter, mais que le bâti appartient à la copropriété. Vous ne pouvez pas décider seul d’abattre une haie, d’installer une pergola ou de poser un plancher en bois. Une consultation du règlement de copropriété s’impose.

Consulter le Plan local d’urbanisme (PLU)

La commune fixe aussi des règles quant à l’aménagement des terrasses, mais elles varient d’une ville à l’autre. Cela peut concerner les matériaux à utiliser ou à éviter par exemple, surtout si votre maison ou appartement se situe en zone protégée. Comment vous assurer de suivre les bonnes démarches ? Consultez le service de l’urbanisme de votre mairie.

Déclaration préalable ou permis de construire ?

Pour une terrasse de plain-pied sans auvent ni toiture, la déclaration de travaux ou le permis de construire ne sont pas nécessaires. Mais si vous avez en tête un projet de terrasse surélevée de 60 cm au minimum au-dessus du sol ou une terrasse couverte dans le jardin, il faudra penser :

  • à la déclaration préalable de travaux (DP) pour une surface entre 5 m² et à 20 m² ;
  • au permis de construire pour une surface supérieure à 20 m² .

Quel prix pour la rénovation de votre terrasse ?

Erreur n°2 : Ne pas vérifier l'étanchéité de la terrasse avant de faire des travaux

Balcon et toit-terrasse

L’état de l’étanchéité est une priorité sur les balcons d’un immeuble ou le toit-terrasse d’une maison. Lorsque la dalle n’est plus parfaitement étanche, les infiltrations d’eau fragilisent la structure, sans parler des dégâts chez le voisin du dessous. Si vous avez un doute ou si des défauts d’étanchéité ont déjà été relevés dans votre immeuble ou votre maison, vous pouvez faire appel à un professionnel. Il dispose de l’équipement nécessaire pour détecter les fuites.

Bon à savoir : le coût des travaux d’étanchéité est à la charge de la copropriété.

Terrasses de plain-pied

L’étanchéité des terrasses de plain-pied aussi doit être vérifiée. C’est ce qui permet d’assurer une bonne durabilité du revêtement (carrelage, bois, bois composite ou encore béton). Vérifiez aussi que la pente est suffisante pour permettre l’écoulement des eaux de pluie : une pente entre 1 % et 1,5 % est recommandée.

Les astuces pour bien choisir votre carrelage de terrasse

Erreur n°3 : Opter pour un revêtement de sol non adapté

Même si une terrasse avec une surface en bois ou en béton vous fait envie pour son esthétique, ces matériaux ne conviendront peut-être pas à vos habitudes de vie. Voici comment aménager une terrasse qui concilie vos idées et vos usages du quotidien.

Une terrasse en bois exposée à la pluie ?

  • Le bois naturel (européen ou exotique) devient glissant après la pluie : tenez-en compte si vous résidez dans une région très humide ou si la terrasse est peu protégée.
  • Il est exigeant en entretien, ce qui demande du temps : pensez-y si vous préférez consacrer vos loisirs à autre chose.
  • Préférez dans ce cas une terrasse en bois composite, qui résiste mieux à l’humidité et demande peu d’entretien. Son aspect esthétique est très proche de celui du bois naturel.

Une terrasse en pierre ou en béton ?

  • La pierre est un matériau robuste, qui se nettoie facilement. Mais elle est glissante en cas d’humidité, et froide en hiver.
  • Pourquoi ne pas opter plutôt pour le béton ? Ce matériau offre de nombreuses finitions et couleurs : ciré, lissé, sablé, balayé, imprimé…Le béton est aussi très résistant, mais retenez quand même qu’il nécessite un traitement imperméabilisant.

Le carrelage en extérieur ? C’est possible bien sûr !

  • Vous aviez tiré un trait sur le carrelage pour votre terrasse ? Pas si vite, ce matériau est tout à fait adapté à un revêtement extérieur. Il résiste bien aux intempéries et conserve longtemps son aspect d’origine.
  • Ce matériau existe dans un large choix de couleurs, de motifs et de matériaux : faïence, porcelaine, terre cuite, tomettes, carreaux de ciment… Ce qui en fait l’allié d’une maison au style classique comme d’une maison moderne.

 

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Choisir un Pro
New call-to-action

 

Erreur n°4 : Choisir des plantes inadaptées pour la terrasse

Même si ce joli petit palmier, ces bambous ou ce plant de bégonia vous font de l’œil, ce ne sont pas forcément les plantes les plus adaptées pour aménager votre terrasse ou votre balcon ! Il faut en effet concilier vos choix esthétiques avec les caractéristiques de chaque plante. Sinon, vous risquez de perdre vos plantes rapidement, ou de voir des plantes invasives se développer dans le jardin ou sur les terrasses du voisin.

 Les conseils Ootravaux pour… 

  • Une terrasse ombragée toute l’année : privilégiez les végétaux à feuillage persistant, comme le bambou, le buis, l’oranger ou les azalées japonaises.
  • Une terrasse très exposée au soleil : pensez plutôt aux plantes grimpantes vivaces, aux lauriers roses ou aux palmiers rustiques. Même de petite taille, ils sont un vrai plus pour la déco et vous offriront un espace ombragé ou un coin repos avec une ambiance zen.
  • Un entretien minimum : la rose trémière, le laurier rose, le géranium ou l’oranger du Mexique ne demandent que peu d’arrosage. Et cela n’empêche pas d’avoir des fleurs sur votre balcon ou votre terrasse, pour cultiver l’ambiance « jardin en ville » !
  • Des plantes à la croissance maîtrisée : si vous disposez d’un espace limité, évitez les bambous ou les plantes graminées invasives, dont les rejets peuvent mettre à mal l’étanchéité de votre terrasse.

Erreur n°5 : Sous-estimer l’éclairage

Parfaite pour profiter d’un coin ombragé à la belle saison, la terrasse est aussi l’endroit idéal pour aménager un cocon lumineux et cosy avec vue sur le jardin. Et pour cela, pas question de faire l’impasse sur les éclairages !

Des luminaires selon le mobilier et la disposition de la terrasse

Préférez les lumières indirectes, qui se fondent bien dans le décor et qui sont en harmonie avec le mobilier de la terrasse. Lampadaires, lumières en applique ou encore lampes d’appoint, guirlandes lumineuses et lampions sont autant de bonnes idées pour votre déco. Vous pouvez aménager l’ensemble en délimitant les espaces : un coin cuisine pour les repas en extérieur, un espace cosy façon salon… Effet garanti !

Une installation sécurisée et adaptée à l’extérieur

Avec de multiples sources lumineuses en extérieur, il faut vous assurer que l’installation est parfaitement sécurisée. En effet, les luminaires doivent être adaptés à une utilisation « outdoor », et les branchements électriques bien protégés. En cas de doute, il est préférable de faire appel à un électricien pour finaliser l’aménagement de votre terrasse.

Erreur n°6 : Oublier d’installer des brise-vue 

Pour vivre heureux, vivons cachés ! Cela s’applique très bien aux terrasses, où l’on profite mieux d’un espace intime et cosy s’il est bien caché des regards. Le brise-vue est une bonne solution pour isoler la maison du voisinage.

  • Sous forme de panneau ou de rouleau, il se fixe sur des piquets, sur une clôture, un mur ou un muret déjà existant, ou encore sur la rambarde d’un balcon.
  • Il existe différents modèles et matériaux : la canisse naturelle (claie de roseaux) ou en PVC, le brise-vue en toile tissée, le panneau occultant avec des lames en PVC ou en composite…
  • Le degré d’occultation dépend du type de brise-vue : le brise-vue en toile tissée synthétique est plus occultant que la canisse naturelle par exemple.

Devis d’aménagement de terrasse : les clés pour bien choisir

Erreur n°7 : Choisir un mobilier non adapté à la surface et à la taille de la terrasse

Comme pour l’aménagement du salon ou pour la décoration d’une pièce de la maison, les meubles doivent être choisis avec soin. La surface et les dimensions de votre terrasse ne conviennent pas forcément à ce grand canapé d’extérieur déniché dans le magasin de déco. Et si vous avez envie de bains de soleil, préférez une chaise longue pliante, facile à ranger. Il vaut mieux réserver les meubles imposants pour les bords de la piscine, ou pour un grand jardin.

Plusieurs bonnes pratiques pour bien aménager les espaces :

  • Pensez en premier lieu aux contraintes de place, en tenant compte des usages de votre mobilier au quotidien ;
  • Pour les petits comme pour les grands espaces, les solutions de rangement sont toujours une bonne idée : chaises empilables, table pliante, coffres pour les coussins…
  • Prenez en compte les caractéristiques des matériaux, et leur résistance au froid ou à l’humidité ;
  • Conservez une certaine cohérence entre le style intérieur et le style extérieur, pour les meubles comme pour la déco.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'aménagement de votre terrasse

Avec les artisans Ootravaux