Toiture en ardoise

Tuile ou ardoise : comment choisir ?

25 août 2020
Couverture
Sommaire

Vous avez un projet de construction ou de rénovation ? Vous songez à refaire le toit de votre maison ? Les projets de charpente et couverture font partie des gros travaux qui s’inscrivent dans la durée. En effet, une toiture-couverture a une durée de vie de plusieurs dizaines d’années. Il faut donc prendre le temps de choisir le bon revêtement de toiture. Si la toiture zinc et la couverture en bac acier grignotent des parts de marché, les solutions les plus répandues restent le toit ardoise et la toiture en tuiles. Comment choisir le matériau le plus adapté ? Découvrez les avantages et les inconvénients des tuiles et des ardoises.

Toiture en tuile : points forts et point faibles

La tuile est un type de couverture très répandu en France. En général, la tuile est faite en terre cuite, mais il est également possible de trouver des tuiles en béton, en zinc ou en céramique. Les tuiles en terre se déclinent principalement en 2 modèles : les tuiles canal et les tuiles plates. La tuile canal représente la tuile en terre traditionnelle typique. Elle a une forme bombée avec un galbe important. La tuile plate est – par définition – plate. Elle se trouve parfois en forme d’écaille.

La durée de vie des tuiles

Avec un bon entretien, la tuile résiste très bien dans le temps. La durée de vie d’une couverture en tuiles peut ainsi atteindre 100 ans en fonction du matériau dont elle est composée. La durée de vie d’un siècle est ainsi atteinte par les tuiles en zinc ou en céramique, tandis que la terre cuite affiche une espérance de vie moyenne de 70 ans. Comptez une longévité de 50 ans pour les tuiles en béton. Notez cependant que les conditions climatiques peuvent affecter la durabilité des tuiles. La terre cuite supporte mal le gel et aura tendance à se casser plus facilement sous l’effet du grand froid. Les tuiles ne sont donc pas recommandées dans les régions sujettes au gel.

La pose des tuiles en terre cuite

La pose des tuiles est relativement simple, car elle ne nécessite pas de fixation. Les tuiles sont emboîtées et superposées de façon à assurer le recouvrement et l’étanchéité du toit.

Les tuiles en terre cuite et en béton sont assez lourdes, et elles imposent une forte contrainte sur la structure de la construction. Les tuiles en zinc, elles, font partie des matériaux de toiture les plus légers. Ainsi, avant de choisir une toiture en tuiles, il faut vérifier que la charpente en bois ou en métal est suffisamment robuste pour supporter le poids du revêtement de toiture. Si ce n’est pas le cas, la charpente doit être renforcée par des pièces de liaison supplémentaires et de soutien transversales.

Le prix d’une couverture en tuiles

Côté budget, il s’agit du type de couverture le plus économique. Selon le matériau, le prix d’une toiture en tuiles pose comprise par un couvreur professionnel se situe entre :

  • 30 et 70 € le mètre carré pour une tuile en terre cuite (1) ;

  • 35 et 60 € le mètre carré pour une tuile en béton (1) ;

  • 40 et 60 € le mètre carré pour une tuile en céramique (1) ;

  • 75 et 130 € le mètre carré pour une tuile en zinc (1).

Prix d'une toiture en tuiles : prix au m² et coût horaire d’un artisan couvreur

Toiture en ardoise : points forts et points faibles

 

Les différents types d’ardoise

Il existe deux types de couverture en ardoise : les ardoises naturelles et les ardoises artificielles. Les modèles naturels sont composés d’un matériau appelé schiste ardoisier. Les couleurs de cette pierre deviennent plus foncées avec le temps. Composée de ciment et de fibres minérales et fabriquée en usine, l’ardoise artificielle, ou synthétique, imite l’esthétique de l’ardoise naturelle.

L’ardoise, une couverture hautement esthétique

L’ardoise est particulièrement appréciée pour son aspect esthétique. En effet, elle offre un rendu très raffiné et apporte de l’élégance à une toiture. Matériau de couverture utilisé depuis longtemps, l'ardoise se retrouve sur de nombreuses maisons anciennes, hôtels particuliers et autres demeures historiques. L’ardoise est une pierre qui donne immédiatement du cachet à une construction.

Durée de vie d’une toiture en ardoise

La durabilité et la résistance sont aussi des points forts des toitures en ardoise. Un toit en ardoise naturelle a une durée de vie de 100 ans. Cette longévité remarquable en fait la championne des couvertures. Comptez plutôt une cinquantaine d’années pour sa cousine artificielle. Avec un entretien régulier (au minimum tous les 10 ans), l’ardoise synthétique affiche tout de même une durée de vie très satisfaisante.

Très résistante aux éléments climatiques, l’ardoise est particulièrement adaptée aux régions humides, car elle ne craint pas l’eau. Par ailleurs, elle offre une bonne qualité d'isolation thermique et phonique.

Pose et coût d’une toiture en ardoise

En revanche, la pose de l’ardoise se révèle particulièrement compliquée. Chaque tuile doit être fixée individuellement à l’aide de clous ou de crochets. L’opération demande beaucoup d’attention et de délicatesse pour ne pas briser les ardoises lors de l’installation.

Le coût d’une toiture en ardoise oscille entre 70 € le m² et 180 € le , pose par un couvreur professionnel comprise(1). Celui des ardoises synthétiques se situe dans la partie basse de cette fourchette, tandis que les tuiles en ardoise naturelle sont les plus chères.

Prix d'une toiture ardoise et coût horaire d'un couvreur et prix m²

Quel matériau pour quel projet ?

 

L’inclinaison de la toiture est un critère important pour choisir entre les tuiles et les ardoises. Sachez que vous pouvez choisir les tuiles pour une toiture peu inclinée. En revanche, pour une toiture à forte pente, il faudra impérativement choisir l’ardoise.

Le choix des matériaux d’une couverture doit aussi se faire en fonction de la localisation du bien. En effet, il existe des cultures et des styles régionaux qui impactent fortement l’architecture des habitations. Par exemple, dans le Sud de la France, c’est la tuile canal qui est la plus répandue. Dans le Nord, le sol est très argileux. La terre cuite (qui, pour rappel, est en partie constituée d’argile) est donc naturellement très utilisée sur les toitures de la région. À l’inverse, l’ardoise est largement utilisée dans les régions au bassin schisteux. Un grand nombre de toits en ardoise (souvent à forte pente) se trouve donc en Bretagne.

Ainsi, les particularités régionales influencent le choix d’un revêtement de toiture. Il se peut même que les règles locales d’urbanisme, regroupées dans le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la commune, définissent le type de couverture à utiliser. Veillez bien à vous renseigner auprès de la mairie de votre commune avant d’engager tous travaux de toiture.

De plus, les caractéristiques de chaque type de revêtement doivent influencer votre choix. Si vous habitez en montagne, il sera sans doute peu judicieux de choisir un toit en tuile qui ne supportera pas le gel.

Enfin, l’esthétique joue aussi un rôle majeur pour choisir entre tuile et ardoise. Vous serez donc porté vers l’une ou l’autre en fonction de vos goûts personnels et du style que vous souhaitez apporter à votre maison.

Tableau comparatif : tuile ou ardoise

 

 

Tuile

Ardoise

Esthétique

Style traditionnel

Souvent considérée comme plus élégante et raffinée

Inclinaison du toit

Inadaptée aux toitures à forte pente

Pente modérée à forte

Mise en œuvre

Pose simple par emboîtement des formes

Pose délicate par fixation individuelle de chaque ardoise

Conditions météo

Peu résistante au gel

Adaptée aux régions très pluvieuses

Prix

Économique

De 30 € le m² à 70 € le m² pose comprise (1)

Plus chère

De 70 € le m² à 180 € le m² pose comprise (1)

 

Vous y voyez maintenant plus clair sur la façon de choisir entre une toiture en tuiles ou en ardoises. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour faciliter votre choix et obtenir un devis.

(1) Prix observés sur les sites de professionnels spécialisés.