Les différents types d'ouverture de fenêtres

Battante, oscillo-battante, à soufflet… : comment choisir le type d’ouverture de vos fenêtres ?

13 Mai 2020
Fenêtres
Sommaire

Que vous ayez un projet de construction ou de rénovation, le choix des fenêtres n’est pas à prendre à la légère. En effet, les fenêtres jouent un rôle important en matière de performance énergétique de votre logement, mais pas seulement ! Elles permettent aussi d’aérer, de protéger, de contribuer au style de votre logement… Il est donc nécessaire de choisir le type de fenêtre le plus adapté à votre logement et à vos besoins. Avantages, inconvénients, prix moyen : voici un comparatif des différents types d’ouvertures. Il ne vous reste plus qu’à choisir ! 

Choisir un type de fenêtre en fonction de son logement  

Barrage essentiel face aux températures négatives ou, au contraire, à la surchauffe, les fenêtres constituent également des éléments distinctifs de votre logement et un moyen pour profiter de davantage de lumière naturelle. 

Différents critères sont à prendre en compte pour choisir un type de fenêtre adapté à vos besoins. 

  • La fonction du logement : vous n’opterez pas pour le même modèle de fenêtre si vous habitez une maison ou un appartement, ou s’il s’agit de vitrer une pièce de travail telle qu’un bureau ou un atelier.
  • La configuration et la disposition de la pièce qui doit recevoir la fenêtre.
  • L’espace disponible autour de la menuiserie, certains types d’ouverture pouvant empiéter sur l’espace intérieur. Par exemple, dans une cuisine, le robinet ne doit pas gêner l’ouverture et la fermeture de la fenêtre. Par conséquent, l’espace de débattement doit rester libre, à part si vous optez pour un robinet escamotable. 
  • L’aspect esthétique : en fonction du style de votre logement et de l’ambiance, vous ne choisirez pas le même type d’ouverture de fenêtre. Il en est de même pour les volets que vous associerez à vos ouvertures
  • Le besoin de lumière naturelle : l’ouverture va-t-elle s’insérer dans une pièce sombre ? Le cas échéant, il vaut mieux sélectionner une fenêtre type baie vitrée pour gagner en luminosité. 
Bon A Savoir

Le type d’ouverture n’est pas le seul point sur lequel vous devrez prendre une décision. Que ce soit pour un projet de construction ou de rénovation, vous aurez également le choix entre plusieurs matériaux pour le châssis de vos fenêtres : PVC, bois, aluminium ou mixte bois/alu. La question du vitrage (simple, double ou triple vitrage) sera également essentielle pour répondre à vos enjeux d’isolation thermique et phonique. Vous optimisez ainsi les consommations d’énergie de votre logement. 

La fenêtre battante, dite « à la française » : le grand classique des fenêtres

Impossible de passer à côté de la fenêtre battante, appelée aussi « à la française ».  Qu’elle soit à un ou 2 battants, cette fenêtre est la plus vendue en France. Cette ouverture française indémodable a la particularité de s’ouvrir vers l’intérieur (ouvrant) suivant l’axe vertical de la fenêtre. 

Son gros atout ? Sa polyvalence. En effet, elle s’adapte à toutes les pièces. Avec un vantail, la fenêtre battante trouve facilement sa place dans une pièce étroite telle que la salle de bains ou les WC. Avec 2 vantaux, elle s’installe partout (cuisine, salon, chambre…). 

Son ouverture large permet de renouveler l’air d’une pièce rapidement. En contrepartie, il faut être vigilant en cas d’intempéries ; ce modèle de fenêtre laisse en effet passer les éléments indésirables comme la pluie. En tant que valeur sûre, il faut reconnaître que la fenêtre à la française peut manquer d’originalité. Si vous avez envie d’un style plus atypique ou design pour votre logement, mieux vaut orienter votre choix vers un autre type de fenêtre. 

En revanche, si vous êtes à la recherche d’un bon rapport qualité-prix, ce type d’ouvertures reste tout indiqué. Comptez entre 200 et 300 € pour une fenêtre battante en PVC et aluminium. Pour un modèle de châssis en bois, les prix démarrent à 300 € environ. 

Fenêtre à soufflet ou à châssis abattant : le modèle des petits espaces

Appelé aussi « fenêtre abattant », ce modèle s’ouvre vers l’intérieur sur un axe horizontal. Ainsi, l’ouvrant pivote sur des paumelles fixées sur le bas de la fenêtre. 

La fenêtre à soufflet sert essentiellement à ventiler une pièce privée de lumière (sous-sol, garage, buanderie) de manière occasionnelle. Cependant, ce type d’ouverture est de plus en plus plébiscité dans les pièces à vivre comme la cuisine. Son grand plus : elle peut s’installer au-dessus d’une porte ou d’une fenêtre existante. On parle alors de fenêtre avec imposte.

Côté matériau, l’aluminium tend à supplanter le PVC. La bonne isolation thermique et phonique est maintenue dans tous les cas, le tout au service d’une réduction de vos consommations d’énergie. Question esthétique, vous pouvez également vous y retrouver : ce modèle de fenêtre s’offre une nouvelle jeunesse, notamment avec des formats plus larges. 

Il faut cependant noter le principal inconvénient de la fenêtre à soufflet : elle offre un angle d’ouverture restreint. Vous ne pourrez donc pas l’ouvrir en grand comme avec une fenêtre oscillo-battante. Par conséquent, il vaut mieux opter pour ce type d’ouvertures si vous n’avez pas l’espace suffisant pour une ouverture classique. Les prix, eux, varient en fonction des dimensions de la fenêtre et du matériau, les entrées de gamme avoisinant les 115 € (hors pose). 

Fenêtre oscillo-battante, la menuiserie qui s’ouvre dans les 2 sens 

En associant ingénieusement ouverture classique et fenêtre à soufflet, la fenêtre peut s’ouvrir dans les 2 sens. Il s’agit d’une ouverture frontale, dans la partie haute de la fenêtre, sur 10 à 15 cm.

Tournez la poignée vers le bas et la fenêtre s’ouvre en grand comme une menuiserie classique. Et en tournant la poignée vers le haut, un battant bascule vers l’intérieur, ce qui permet de ventiler la pièce.

L’ouverture oscillo-battante est particulièrement recommandée dans une pièce qui nécessite une ventilation fréquente (salle d’eau, cuisine…). Souple d’utilisation, la fenêtre oscillo-battante permet également de se prémunir contre le risque d’effraction. Pour les familles avec de jeunes enfants, ce type d’ouverture représente aussi une sécurité. Courant dans les immeubles, ce système d’ouverture s’étend aux maisons BBC (bâtiment basse consommation). 

Notez que plusieurs dimensions sont envisageables pour le châssis, du simple vantail à la baie XXL. Veillez toutefois bien à la résistance du mécanisme d’ouverture. Puisqu’il est très souvent sollicité, il est préférable d’opter pour un modèle résistant et de qualité. 

Sachez aussi que les fenêtres oscillo-battantes sont plus chères que des menuiseries traditionnelles, notamment si vous optez pour de l’aluminium, du bois ou un mixte alu-bois. 

La fenêtre coulissante, l’ouverture idéale pour gagner de la place 

La fenêtre coulissante s’ouvre de manière horizontale par glissement d’un vantail sur un autre. Il n’y a donc pas d’ouverture vers l’intérieur de la pièce contrairement aux portes fenêtres. 

Longtemps réservé à la baie vitrée, ce type d’ouverture de fenêtre trouve maintenant sa place dans toutes les pièces de la maison. Par ailleurs, il convient aux locaux dont l’espace a besoin d’être optimisé, en faisant office de verrière. Cette menuiserie moderne se module en fonction de vos besoins. La fenêtre coulissante s’adapte à tous vos projets avec une ouverture pouvant atteindre plusieurs mètres de large. La touche contemporaine, elle, est apportée par un châssis fin, mais résistant.  

En outre, cette solution s’avère efficace pour les petits espaces. Avec un système de baie vitrée galandage, c’est un gain de place assuré. En effet, le dispositif permet de glisser les panneaux de fenêtre dans les cloisons. Ainsi, la partie coulissante rentre dans le mur et le verre disparaît totalement.  

Le point faible de la fenêtre coulissante, c’est son isolation thermique acoustique. Et sa résistance au vent n’est pas optimale. D’autre part, si vous choisissez un système de galandage, cela représente des coûts et des travaux supplémentaires en rénovation, même si le prix tend à baisser. 

Astuces

Pour mieux sécuriser vos baies vitrées, dotez l’ouverture d’un système de verrouillage adapté comme une fermeture multipoint, un blocage de la zone de refoulement ou un vitrage anti-effraction. 

La fenêtre basculante, une ouverture totale

La fenêtre basculante, particulièrement répandue dans certains pays du nord de l’Europe, s’ouvre en haut vers l’intérieur et en bas vers l’extérieur. Elle s’ouvre en pivotant à 180° sur un axe horizontal positionné en son milieu. Ainsi, selon le sens d’ouverture, vous pouvez entamer la surface habitable, ce qui peut devenir contraignant en cas d’espace réduit. 

Longtemps réservé aux fenêtres de toit ouvrant, ce type d’ouverture est de plus en plus utilisé pour ventiler des combles aménagés ou une pièce exiguë. Son système d’ouverture est aussi très appréciable dans une cuisine ou une salle de bains. En effet, le renouvellement de l’air est rapide car ce système favorise les flux. Et contrairement à la fenêtre à soufflet, elle permet une ouverture totale sans laisser entrer la pluie. 

La motorisation, possible sur les fenêtres basculantes, peut être reliée à une solution domotique. Dans ce cas, vous pourrez piloter leur ouverture et fermeture, ainsi que la température. Cela représente un moyen efficace de réaliser des économies tout en gagnant en confort.  

Côté prix, ce modèle de fenêtre coûte plus cher que les autres types ouverture. La pose nécessite une attention particulière notamment au niveau de l’étanchéité, ce qui peut faire augmenter les devis. 

Enfin, soyez vigilant sur la qualité des différents types de charnières pour assurer une bonne longévité à vos menuiseries. 

Tableau comparatif des types d’ouverture

  Utilisation Particularité Avantages Inconvénients Prix moyen
Fenêtre battante Toutes les pièces Ouverture intérieure, axe vertical Indémodable, polyvalence, renouvellement rapide de l'air, bonne isolation thermique et acoustique, bon rapport qualité prix Laisse entrer les éléments indésirables, manque d'originalité
  • PVC : 200 € ;
  • Alu :  300 € ;
  • Bois : à partir de 300 €
Fenêtre à soufflet Pièce sans lumière Ouverture intérieure, axe horizontal Gain de place, bonne isolation thermique et phonique Angle d'ouverture restreint A partir de 115 €
Fenêtre oscillo-battante Pièce nécessitant une ventilation fréquente Ouverture classique et ouverture frontale dans la partie haute Double fonction aération et ventilation, souplesse d'utilisation, sécurité contre les chutes et effractions, possibilité taille XXL Vigilance sur le système d'ouverture (grande sollicitation), prix plus élevé
  • Avec un battant : entre 70 et 130 € ;
  • Avec 2 battants entre 110 et 220 €

Le budget est plus élevé pour des modèles en bois, alu ou bois-alu : de 500 à 1 000 €

 

Fenêtre coulissante Toutes les pièces, locaux Ouverture horizontale Polyvalence, modularité, gain d’espace, modernité Isolation thermique moyenne, système à galandage qui nécessite des travaux lourds en rénovation.
  • PVC : environ 275 € (500 € à galandage) ;
  • Alu : à partir de 300 € (entre 300 et 500 € à galandage) ;
  • Bois : entre 600 et 1000 € selon la finition
Fenêtre basculante Combles aménagés, pièce exiguë Ouverture en haut vers l'intérieur et en bas vers l'extérieur Renouvellement rapide de l'air, ouverture totale sans laisser passer la pluie, possibilité de motorisation Plus cher, pose délicate (étanchéité), vigilance sur la qualité des charnières. Entre 220 et 550 € et à partir de 800 € avec motorisation
Bon A Savoir

Au moment de choisir vos fenêtres, pensez également au choix des volets, qu’il s’agisse du matériau ou du type de volets (roulants, coulissants…).