Ootravaux

Quel prix pour enlever du parquet ?

07 juillet 2022
Parquet
Sommaire

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à déposer votre parquet : amélioration de l’isolation thermique et phonique de votre maison, agrandissement de vos pièces de vie ou encore pose d’un nouveau sol (parquet, carrelage, béton, etc.). Cependant, pour bénéficier d’un résultat esthétique et durable, mieux vaut faire appel à un professionnel.

Quel est le prix pour enlever du parquet ? Ootravaux vous donne toutes les clés pour évaluer votre budget.

L'essentiel
  • Le prix pour enlever du parquet dépend avant tout du moyen utilisé pour la pose :
    • entre 30 et 45 €/m2 pour un parquet cloué,
    • entre 25 et 35 €/m2 pour un parquet collé,
    • entre 20 et 30 €/m2 pour un parquet flottant ou clipsé.
  • Au tarif de dépose, vous devrez sans doute ajouter le prix de la fourniture et de la pose du nouveau revêtement de sol par un pro qualifié.
  • Vous pouvez également choisir de rénover votre parquet plutôt que de le remplacer. Dans ce cas, comptez le tarif de la finition de surface : ponçage, vitrification, huilage ou cirage.

Pourquoi enlever un parquet du sol ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à l’enlèvement d’un ancien parquet :

  • votre parquet en bois est usé ;
  • vous souhaitez réaliser des travaux dans une pièce : au lieu de détruire votre sol, vous préférez retirer les lames pour les protéger et les replacer une fois les travaux terminés ;
  • vous souhaitez améliorer l’isolation thermique ou phonique de votre maison, ou encore installer un plancher chauffant ;
  • vous souhaitez rénover une pièce avec un autre type de revêtement de sol : parquet massif, stratifié ou contrecollé, gamme utilisant une nouvelle essence de bois, carrelage, béton ciré, etc.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de revêtements de sol

Avec les artisans Ootravaux

Les différentes techniques de dépose d’un parquet

Les étapes à suivre pour la dépose d’un parquet massif, stratifié ou contrecollé dépendent avant tout du type de pose. Il en existe 3 : la pose clouée, la pose collée et la pose flottante ou clipsée.

Pour une pose clouée

La pose clouée est la technique de pose la plus répandue dans les constructions traditionnelles. Elle concerne généralement des parquets qui ont une épaisseur importante, comme le parquet massif ou le contrecollé haut de gamme de 20 mm d’épaisseur.

Il s’agit d’une méthode difficile à mettre en œuvre, qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Aujourd’hui, elle est peu utilisée.

Voici les étapes à suivre pour retirer ce type de revêtement :

  1. Prévoir des protections pour les mains.
  2. Retirer les plinthes murales pour libérer les lames.
  3. Soulever les clous à l’aide d’une tenaille ou d’une pince à décoffrer, puis les retirer d’un coup sec avec un pied-de-biche.
  4. Retirer doucement la lame.

Pour une pose collée

Aujourd’hui, la pose collée est le moyen le plus courant pour poser des parquets massifs, bien qu’elle soit parfois utilisée pour les parquets contrecollés. Sa mise en œuvre est complexe, mais elle permet d’améliorer l’acoustique d’une pièce et de faciliter l’installation d’un plancher chauffant.

L’enlèvement d’un parquet collé est délicat, notamment si vous souhaitez conserver les lames de bois. Voici les étapes à suivre :

  1. Prévoir des gants et un masque filtrant (la colle peut être toxique).
  2. Démonter les plinthes murales.
  3. À l’aide d’un pied-de-biche, soulever doucement la lame sur toute la longueur, sans forcer, puis arracher d’un coup sec pour ne pas la fragiliser.

Astuce

Les premières lames sont parfois très difficiles à retirer. N’hésitez pas à découper une lame à la scie cloche pour faciliter les travaux.

Pour une pose flottante ou clipsée

Parmi les différents types de poses, la pose flottante ou clipsée est la plus facile à mettre en place. En effet, un parquet flottant ou clipsé est composé de différentes lames en bois assemblées entre elles à la manière d’un puzzle. Elles ne sont pas solidarisées au sol, ce qui rend la dépose beaucoup plus simple.

Pour déposer un parquet flottant ou clipsé, les étapes sont les suivantes :

  1. Prévoir une protection pour les mains.
  2. Démonter les plinthes murales.
  3. Retirer les lames de parquet délicatement, dans le sens inverse de celui de la pose. Un pied-de-biche peut être utilisé, mais avec précaution, surtout s’il s’agit d’un sol stratifié.

Quel est le prix pour enlever un parquet ?

Dans la pratique, les pros proposent rarement la seule dépose dans leur devis. Voici le coût à prévoir pour retirer et remplacer un parquet.

Le prix pour enlever un parquet

Le prix pour enlever un parquet dans une pièce est rarement fourni isolé. En effet, il est généralement compris dans un devis plus global de remplacement de parquet ou d’installation d’un nouveau revêtement : bois, béton, carrelage, etc.

Au total, comptez entre 1 et 5 €/m2 pour l’enlèvement d’un ancien parquet (1). Ce tarif dépend :

  • de la nature du parquet : massif, stratifié, contrecollé ;
  • de la technique de pose : parquet cloué, collé, flottant ou clipsé.

Le prix pour remplacer un parquet

Pour le prix de la fourniture, comptez :

  • pour du bois massif : entre 30 et 150 euros le mètre carré ;
  • pour un sol contrecollé : entre 15 et 120 euros le mètre carré ;
  • pour un sol stratifié : entre 10 et 50 euros le mètre carré (2).

À ce prix, vous devez ajouter le coût de l’installation d’un nouveau parquet par un artisan qualifié : 

  • pour la pose d’un parquet cloué : entre 35 et 70 euros le mètre carré ;
  • pour la pose d’un parquet collé : entre 25 et 50 euros le mètre carré ;
  • pour la pose d’un parquet flottant : entre 20 et 30 euros le mètre carré (2).

Comptez également le coût des travaux pour une éventuelle finition de surface : vitrification, huile ou cirage.

Prix pour enlever un parquet : à quel pro faire appel pour vos travaux ?

Si vous souhaitez obtenir un résultat optimal, le mieux est de faire appel à un artisan parqueteur ou à un artisan menuisier.

Le tarif de pose varie en fonction de la nature des travaux et de votre zone géographique, mais également en fonction du professionnel que vous contactez. Pour mieux contrôler votre budget, l’idéal est de demander plusieurs devis.

Sur Ootravaux, vous pouvez définir votre projet en seulement quelques clics. Vous êtes alors contactés par des experts qualifiés et recevez plusieurs devis comprenant la fourniture et la pose. Il ne vous reste plus qu’à les comparer pour sélectionner la meilleure offre !

Zoom sur la rénovation de parquet

L’enlèvement d’un vieux parquet n’est pas toujours la meilleure solution. Surtout lorsque le budget est serré ! Vous avez également la possibilité de rénover votre revêtement de sol. Il s’agit d’un moyen plus économique, qui permet de donner un coup de neuf à vos pièces de vie.

À vous de définir le type de travaux qui conviendront à votre sol :

  • le ponçage : toute rénovation nécessite un ponçage du sol avant d’appliquer une finition de surface ou de la peinture ;
  • la vitrification : il s’agit du type de finition le plus répandu. La vitrification consiste en l’application d’une couche de vernis sur le sol ;
  • l’huilage : l’huile offre moins de résistance que le vernis, mais elle permet d’obtenir un rendu naturel ;
  • le cirage : la cire est la finition de surface la plus écologique. Elle apporte également un effet naturel au bois, mais elle craint l’eau ;
  • le vieillissement du bois : il permet d’apporter un rendu vintage à votre parquet. Une large gamme de techniques est utilisée : fumage, martèlement, éraflures, etc ;
  • le brossage : le brossage permet de faire ressortir les veines du bois.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de revêtements de sol

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix issus du site https://devistravaux.org/revetement-de-sols/sols-interieurs/depose-parquet/ 
(2) Prix moyens issus de différents sites de travaux et construction.