Nos prestations

Devis carrelage

Devis pour la pose de carrelage : comment les comparer et obtenir le meilleur prix ?

14 septembre 2020
Revêtements de sol
Sommaire

Vous voulez faire poser du carrelage ? Aujourd’hui, vous avez l’embarras du choix pour votre projet ! Les carrelages se déclinent en effet dans de nombreux matériaux et styles. Le carrelage en terre cuite prend différentes formes, et le carrelage grès cérame peut, lui, offrir un effet bois, pierre ou béton ! Mais tous ces magnifiques revêtements ont un coût, et les prix de pose des carreleurs - pour du carrelage au sol ou mural -, ne sont pas négligeables. Alors, comment évaluer le prix de vos travaux de carrelage ? Quels éléments impactent un devis réalisé par un professionnel ? Quels sont les tarifs d’un artisan carreleur ? Ootravaux vous dévoile l’essentiel pour bien comparer vos devis de carrelage !

Les prix des devis de pose de carrelage selon leur type

Le matériau : un facteur qui impacte le prix du devis de pose de carrelage

Le facteur le plus déterminant dans le prix de vos prochains travaux de carrelage, c’est le matériau lui-même . Soyez attentif au positionnement du fabricant : il existe du carrelage haut de gamme comme des carrelages à des prix plus abordables ayant un aspect très proche des produits haut de gamme. Cela dépend des caractéristiques du carrelage (performances, certifications, etc.).

Ootravaux vous conseille de choisir un type de carrelage essentiellement selon un critère : le lieu de pose (cuisine, salle de bains…). Un carrelage intérieur ou extérieur pour la maison doit être adapté à l’utilisation de la pièce en ce qui concerne la résistance au piétinement, aux frottements, à l’humidité, mais aussi en termes d’entretien...

Pour une rénovation réussie de vos sols, la première chose à faire est de déterminer de quel type de carrelage votre surface a besoin, en termes de performances techniques. C’est un facteur qui impacte beaucoup les devis carrelage. Ensuite, pour l’esthétique ou l’effet du carrelage, vous ne manquerez pas de choix !

Quels carrelages pour un devis abordable ?

Dans la famille des céramiques, même si vous en trouvez à toutes sortes de tarifs, le grès émaillé (brillant, pour du carrelage mural intérieur), le grès étiré (très robuste pour l’extérieur) et le grès cérame, à effet bois ou autre matériau, offrent des prix attractifs : vous en trouverez à partir de 15 euros le mètre carré (1). Les prix de ces carrelages dépendent souvent de leur robustesse et évoluent en fonction de leurs dimensions.

Les prix du carrelage en travertin (pierre naturelle) commencent en général à partir de 30 euros environ le mètre carré (1). La faïence (pour du carrelage mural intérieur) et la terre cuite sont également abordables, bien que cela dépende des marques. Il existe de la faïence à 10 euros le mètre carré et de la terre cuite à 30 euros le mètre carré (1). La mosaïque en pâte de verre (salle de bain) affiche aussi des prix très corrects : entre 10 et 60 euros le mètre carré (1).

Quels sont les carrelages les plus coûteux sur un devis ?

Il est toujours possible de trouver ces carrelages à des prix avantageux pour un projet de rénovation, par exemple en entrée de gamme ou en soldes. Dans l’ensemble, cependant, les prix du carrelage grimpent vite avec le grès cérame émaillé teinté dans la masse, surtout les grandes tailles : comptez 80 euros le mètre carré (1). Les carreaux de ciment coûtent également cher (90 euros le mètre carré (1)). Certains carrelages en pierre, notamment le carrelage en granit, affichent des prix à partir de 60 ou 70 euros le mètre carré (1).

Matériau mis à part, le carrelage rectifié est plus cher : il occasionne un surcoût d’au moins 20 % par rapport à un carrelage standard, certains carreaux pouvant atteindre 80 euros. Cela s’explique par la découpe, qui permet d’obtenir des carreaux quasiment identiques en ce qui concerne la taille. Visuellement, le résultat est du plus bel effet après la pose, en partie parce que les joints sont discrets.

 

Conseils pour bien choisir la couleur de votre carrelage intérieur

Les principaux éléments qui vont impacter un devis de pose de carrelage

Si le choix du matériau du carrelage est un facteur important à prendre en compte dans votre budget, d’autres éléments peuvent avoir un impact sur le montant de votre devis.

Les performances techniques et finitions du carrelage

Le facteur essentiel  à prendre en compte pour votre demande de devis pour la pose d’un carrelage auprès de carreleurs professionnels est le niveau d’usage de  la pièce à carreler : passage modéré, intensif... Un carrelage conçu pour un piétinement intensif est plus cher. C’est souvent le cas du carrelage intérieur pour la rénovation du salon.

D’autres caractéristiques techniques font augmenter les prix des devis de carrelage, par exemple un revêtement anti-dérapant ou la résistance au gel, pour un carrelage extérieur. C’est une des raisons pour lesquelles la taille de la surface à carreler n’est pas forcément ce qui impacte le plus un devis carrelage. Une petite terrasse d’environ 20 m2 peut coûter plus cher à carreler qu’un séjour de 40 m2.

 

Bon A Savoir

Pour définir les performances de carreaux en céramique, il existe les normes UPEC : Usure à la marche, Poinçonnement (chocs, rayures...), Eau (résistance à l’humidité) et Chimiques (résistance aux produits, entretien). Sachez que de nombreux carrelages passent d’autres tests, ont d’autres certifications ou labels, et sont d’excellente qualité.

Dépose de l’ancien carrelage

Notez que certains revêtements sont plus faciles et donc rapides à retirer que d’autres (tels que les vieux carrelages). Si votre projet demande une dépose, les travaux pour retirer l’ancienne surface peuvent parfois fortement impacter le prix global des travaux de carrelage.

Ces travaux souvent laborieux, surtout pour le sol, sont effectués par les carreleurs. Comptez dans les 30 euros le m2 (1) pour un retrait complet d’un carrelage de sol qui inclut l’évacuation des carreaux.

Préparation du sol avant la pose

Une préparation du sol est parfois indispensable pour sa rénovation et vient gonfler vos devis de pose de carrelage. Il peut s’agir d’aplanir la surface à carreler, opération appelée ragréage. Un ragréage peut être rapide, ou plus complexe, selon l’état de l’ancien sol et sa planéité. Certains travaux de carrelage demandent l’application d’un traitement, par exemple une peinture d'étanchéité ou anti-moisissure, ou une sous-couche isolante. Un professionnel peut vous facturer 20 euros le mètre carré (1) pour la pose d’un ragréage.

Un devis de pose de carrelage par un professionnel peut aussi comprendre la réalisation d’une dalle en béton ou de la chape. Chaque sol ayant ses besoins, le coût de ces travaux est difficile à estimer, mais pour une simple préparation de sol avant la pose d’un carrelage, vous pouvez compter au moins 40 euros le mètre carré (1).

Dimensions du carrelage

Indiscutablement, le tarif augmente avec les dimensions des carrelages. Les formats de carrelage XXL coûtent plus cher à l’achat. Ces très grands carreaux de carrelage sont superbes, mais lourds, et ils demandent des joints particuliers.

Même si la pose de carreaux de grandes dimensions est plus chère, c’est surtout le prix du carrelage lui-même qui fait enfler le devis. Tandis qu’un carrelage aux carreaux de 30 x 30 ou 40 x 40 cm affiche un prix de 30 ou 40 euros le mètre carré (1), les carreaux qui atteignent eux  90, 100 cm ou plus, vont plutôt avoir un coût proche de 70 ou 80 euros le mètre carré (1).

Types de pose

Dans un devis carrelage, qu’il s’agisse de pose de carrelage mural ou carrelage de sol, le type de pose peut beaucoup influencer le prix. Un bel effet peut être obtenu, mais il demande beaucoup plus de temps de main-d’œuvre à l’artisan. À moins que la surface à carreler soit restreinte.

Il y a la pose dite « droite », pour un alignement simple des carreaux, qui est la moins chère.

Et il existe une variété d’autres poses plus chères, pour l’intérieur d’une maison, comme la pose de carrelage en diagonale, qui a l’avantage d’agrandir l’espace, la pose en chevrons ou à bâtons rompus, la création de motifs, le damier... ou encore la délicate pose décalée. Une pose à motifs coûte généralement entre 10 et 20 euros plus cher le mètre carré qu’une pose classique (1).

Technique de pose

Aujourd’hui, les carreleurs professionnels effectuent une pose collée, lorsque les dimensions des carreaux le permettent. La technique appelée pose scellée est moins courante, mais souvent nécessaire pour les carreaux de grande taille. Ce type de pose ne nécessite pas de colle. C’est un projet de chantier plus important pour un artisan, et les travaux de carrelage sont plus coûteux. Si la pose collée coûte entre 30 et 40 euros le mètre carré, la pose scellée est plus chère : 50 à 80 euros le mètre carré (1).

Quel prix pour la pose de carrelage ?

Un artisan carreleur tient compte de son temps de travail, mais vous propose un tarif au mètre carré.

Quel est le prix moyen pour une pose de carrelage par un carreleur professionnel ? Comptez environ 30 ou 40 euros du m2 (1), sans tenir compte du carrelage lui-même (prix hors taxes), de la préparation éventuelle de la surface et des techniques de pose précédemment évoquées. Des variations de prix sont observées selon les villes et les régions. Un carreleur peut proposer un tarif plus élevé, mais rarement au-delà de 50 euros du m2 (1).

Heureusement :

  • un carreleur propose souvent un tarif dégressif, ce qui permet d’avoir un devis de carrelage intéressant pour une pièce ou plusieurs ;
  • un carreleur qui a besoin de réaliser d’importants travaux de carrelage pour la préparation du sol ou du mur va plutôt proposer un forfait tout compris.

Exemples de devis pour la pose d’un carrelage

Aussi parlants qu’un prix moyen, ces exemples de propositions de travaux de carrelage, issus de sites professionnels, peuvent vous aider à avoir une meilleure idée des prix des travaux pour préparer votre projet. Il s'agit de prix hors taxes (technique de la pose collée).

  • Main-d’œuvre et matériel (colle, joints...) de pose de carrelage pour la rénovation d’une pièce à vivre de 45 m2, sans inclure le carrelage et sans préparation de sol : 2 300 euros.
  • Pose carrelage sol (carreaux de 20 x 20 cm) matériel et fourniture tout compris, cuisine de 25 m2, avec dépose ancien carrelage : 3 000 euros.
  • Dépose ancien carrelage, ragréage, pose carrelage sol (grès cérame 40 x 40 inclus dans le prix) dans 2 pièces sur environ 60 m2 : 6 000 euros.
  • Pas de préparation de sol pour une pose de carrelage sur terrasse de 60 m2, carrelage grès cérame haut de gamme et grand format inclus, 3 800 euros.
  • Main-d’œuvre et matériel pour pose carrelage dans une salle de bains de 13 m2 avec plinthes, sur sol déjà préparé, carrelage non inclus : 800 euros.
  • Pose sur carrelage en bon état mais nécessité de ragréage, salon d’environ 50 m2, carrelage non inclus : 3 900 euros.
  • Main-d’œuvre et matériel pour dépose de l’ancien carrelage et pose de carrelage au sol, carrelage inclus dans le prix, pour une pièce de 45 m2 avec un escalier : 4 000 euros.
  • Dépose de l’ancien carrelage, main-d’œuvre et matériel de pose carrelage grès cérame 30 x 30 sur environ 70 m2, carrelage non inclus : 3 000 euros.

(1) Prix observés sur les sites des professionnels.

Haut de page