Ootravaux

Quel prix pour un sol imitation bois ?

08 juillet 2022
Comment choisir le bon sol ?
Sommaire

 

Le charme d’un parquet en bois massif vous fait rêver, mais votre budget est limité ? Rien n’est perdu ! Les solutions en matière de revêtement de sol ne manquent pas sur le marché et peuvent combler toutes les attentes, peu importe le style et le budget.

Découvrez les revêtements imitation bois disponibles et calculez votre budget en fonction de votre projet !

L'essentiel
  • Choisissez votre faux parquet selon l’usage de la pièce, l’entretien nécessaire et votre budget.
  • Sol naturel et écologique, le lino (entre 30 et 105 €/m²) imite très bien le parquet et offre une grande résistance, tout comme le carrelage (entre 55 et 165 €/m²).
  • Le revêtement sol PVC (polychlorure de vinyle) convient particulièrement en rénovation car il est facile à poser et simple à entretenir (entre 20 et 125 €), à l’image aussi du stratifié, adapté aux petits budgets (de 25 à 65 €/m² (1)).

Les questions à se poser pour faire le bon choix

Avant de solliciter un fournisseur pour obtenir un devis de lino, carrelage ou stratifié posez-vous d’abord les questions suivantes :

  • Où voulez-vous l’installer ? Dans quelles pièces de la maison ?
  • Quel entretien demande-t-il ? 
  • Quel budget avez-vous pour vos travaux ?
  • Quelle finition recherchez-vous ?

L’usage de la pièce

L’aspect décoratif est une chose, l’aspect pratique en est une autre. En effet, ce type de revêtement de sol doit d’abord être posé sur un sol qui peut « l’accueillir ». Chaque type de revêtement de sol présente des caractéristiques techniques qui lui confèrent une certaine résistance au temps et à l’usure. De même, l’épaisseur constitue l’un des critères déterminants puisqu’un sol à faible épaisseur s'affaisse plus facilement dans une pièce fortement fréquentée.

Besoin d’éclaircissement pour demander un devis sur mesure ? Ce tableau vous aidera à bien choisir.

Type de pièce

Carrelage

Lino

Parquet massif

Parquet contrecollé

Stratifié

Entrée

Couloir

Séjour

Salle à manger

Cuisine

Salle de bains

Toilettes

Chambre parentale

Chambre des enfants

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de votre revêtement de sol

Avec les artisans Ootravaux

L’entretien

Pour garder l’éclat de votre revêtement de sol, un entretien régulier s’impose. Aspirateur, balai microfibre, produit nettoyant spécial parquet, huile de lin : un beau parquet en bois vous demandera du travail et beaucoup d’attention. À l’inverse, d’autres sols d’intérieur (comme le lino, le carrelage ou le stratifié) n’ont besoin que d’une serpillière (ou d’une éponge) et d’eau pour être propres.

Le budget

Il existe plusieurs revêtements de sol qui imitent bien (voire très bien) le parquet massif. Bien souvent, pour obtenir une finition de qualité ou des propriétés uniques, l’enveloppe budgétaire à prévoir sera plus élevée. Mais il existe des solutions pour toutes les bourses !

Notez enfin que le prix d’un revêtement de sol s’entend au mètre carré (m²).

Le lino imitation parquet

À l’image du PVC (polychlorure de vinyle), le linoléum est un sol souple. La grande différence entre les deux ? Le « lino » est fabriqué à partir d’un matériau naturel biodégradable et écologique : la toile de jute. Découvrez les atouts de ce (très) bon compromis.

Quels sont ses avantages ?

Antibactérien, antistatique, anallergique : le linoléum présente de nombreuses propriétés qui le classent parmi les revêtements les plus naturels et écologiques du marché. Outre cette qualité, le lino se distingue aussi par sa très grande résistance. Offrant une meilleure durée de vie que le PVC ou le vinyle, il ne craint pas les passages intensifs, ne raye pas et ne brûle pas.

Quels inconvénients ?

Le lino montre en revanche une grande vulnérabilité face à l’humidité, l’excluant de fait des pièces humides (salle de bains, cuisine). De plus, comme c’est un matériau directement teinté dans la masse, les fabricants rencontrent des difficultés à reproduire les veinures typiques du bois, ce qui réduit les possibilités esthétiques. 

Le sol PVC imitation plancher

En lame, en dalle (avec la pose d’un joint périphérique) ou en rouleau (plus rapide), le sol en polychlorure de vinyle reste une solution particulièrement recommandée dans le cadre d’une rénovation.

Quels sont ses avantages ?

Adhésif ou à clipser, ce type de revêtement en vinyle offre une vraie facilité de pose. Sa grande résistance et son isolation phonique lui permettent d’être installé dans toutes les pièces, notamment à l’étage. Avec un traitement antidérapant, ce sol peut même être posé dans une salle de bains sans craindre l’apparition de moisissures.

Par ailleurs, il ne redoute pas les taches d’huile ou de cuisson qui peuvent survenir dans la cuisine. Facile d’entretien, il se démarque des autres sols par son vaste catalogue de motifs et de finitions parquet. 

Bon A Savoir

La collection Loftex de la marque française Gerflor propose 5 décors variés avec une qualité de finition unique.

Quels sont ses inconvénients ?

Le PVC – et particulièrement en rouleau – comporte 2 points faibles :

  • une durée de vie plus faible ;
  • une plus grande sensibilité aux UV. Résultat : une trop longue exposition au soleil ternira l’effet bois de votre sol et le marquera définitivement.

Voici 2 conseils pour les limiter :

  • ne le destinez qu’aux pièces à passage modéré (exemple : une chambre) ;
  • ne choisissez que des sols en PVC de moyenne ou haute gamme.

Bon A Savoir

Chez Gerflor, la collection Primetex propose 48 décors variés pour toute la maison.

Le carrelage imitation parquet

Le carrelage, plutôt commercialisé en carreaux grès cérame, se transforme quand il s’agit d’imiter le parquet ! Vous le trouverez alors sous toutes ses formes :

  • en carreaux (de 30 x 30 cm à 90 x 90 cm) ;
  • en lames rectangulaires ;
  • en chevrons.

 Le saviez-vous ? Le carrelage existe aussi en terre cuite et peut même être clipsable !

Quels sont ses avantages ?

À la différence du parquet massif, le carrelage imitation parquet est très simple d’entretien et se nettoie à l’aide d’une serpillère. Grâce à sa composition en grès (cérame ou étiré), ce sol est particulièrement résistant à l’usure et au temps. Si vous l’entretenez bien et y prêtez attention, il peut embellir vos sols pendant plusieurs décennies !

Avec des joints de qualité, vous ne connaîtrez aucun risque du côté de l’étanchéité. Quant à la pose, elle ne nécessite aucune barre de seuil et ne crée aucune différence de niveau de sol. Vous avez même la possibilité d’en poser dans toutes les pièces de la maison, peu importe la configuration, puisque le carrelage se découpe à l’infini !

Enfin, l’imitation du bois sur du carrelage est très bien maîtrisée et donne lieu à des réalisations frappantes, notamment en grès cérame.

Quels sont ses inconvénients ?

Au toucher, le froid du carrelage peut vous freiner. La solution ? Installer un plancher chauffant, le carrelage étant un très bon conducteur thermique. Sa pose demande également certaines compétences techniques : il est donc conseillé de faire appel à un professionnel pour la réaliser, ce qui augmente votre budget travaux.

Enfin, un ragréage de votre sol intérieur peut être nécessaire avant de poser votre carrelage. Le ragréage consiste à réaliser une chape pour aplanir et homogénéiser le sol avant de réaliser des travaux de pose pour un nouveau revêtement.

Pose de carrelage : comment obtenir le meilleur prix ?

Le sol stratifié imitation bois

Souvent appelé « parquet flottant », le stratifié se compose de plusieurs couches de PVC :

  • une couche de contre-balancement, qui assure la stabilité du sol stratifié ;
  • un panneau en fibre de bois, qui sert de base sur laquelle est recouverte une couche supérieure de résine (qui lui offre sa résistance) ;
  • une feuille de décor, qui sert de couche décorative et donne l’apparence du bois.

Le parquet flottant porte ce nom car il se compose d’une lame qui se pose sur un matériau existant. Quant au parquet massif, il provient d’une lame 100 % bois et se cloue sur des lambourdes ou se colle sur une chape.

Quels sont ses avantages ?

Vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de poser vous-même du carrelage ? Avec le sol stratifié, aucun problème ! Accessible à tous et doté de lames clipsables, le stratifié se pose très facilement, d’où sa grande réputation de sol idéal en rénovation.

Le sol stratifié est aussi réputé pour sa polyvalence puisqu’il peut s’adapter à toutes les pièces de votre maison, y compris les plus humides à condition de posséder une couche hydrofuge.

Côté entretien, son film protecteur empêche les tâches de s’incruster. De fait, une simple éponge et de l’eau suffisent pour retirer les saletés et les tâches qui s’y trouvent. 

Enfin, il vous offre un grand choix esthétique puisqu’il peut reproduire toutes les essences de bois. Peu importe l’imitation que vous recherchez, vous la trouverez au rayon sol stratifié de votre fournisseur !

Quels sont ses inconvénients ?

Toutefois, le sol stratifié comporte quelques inconvénients :

  • malgré ses nombreuses couches, c’est un sol qui reste fragile. Adaptez l’épaisseur en fonction de la pièce à laquelle il sera destiné ;
  • il est aussi connu pour être bruyant. L’application d’une sous-couche phonique est indispensable, notamment si vous l’installez à l’étage.

Quel prix pour un faux parquet selon le type de revêtement ?

Vous avez une idée sur le sol que vous allez choisir pour imiter le parquet ? Voici le budget que vous devrez allouer pour la fourniture et la pose.

Quel prix pour du lino imitation parquet ?

En moyenne, le lino se vend entre 15 et 80 euros par mètre carré. Pour ce qui est de la pose, le tarif varie aussi selon la méthode (1).

Type de lino

Fourniture

Pose

En rouleau

Entre 15 et 60 €/m²

Entre 15 et 20 €/m²

En dalles ou en lames

Entre 25 et 80 €/m²

Entre 20 et 25 €/m²

Quel prix pour du sol PVC imitation plancher ?

Le coût d’un sol en polychlorure de vinyle imitation parquet peut varier selon la gamme, la fourchette basse se trouvant à quelques euros et la fourchette haute atteignant plusieurs dizaines d’euros (1).

Type de sol PVC

Fourniture

Pose

En rouleau

Entre 5 et 50 €/m²

Entre 15 et 40 €/m²

En dalles ou en lames

Entre 4 et 80 €/m²

Entre 20 et 45 €/m²

Quel prix pour du carrelage imitation parquet ?

À la fourniture, le coût d’un carrelage effet parquet débute à 20 euros du m² mais peut dépasser la centaine d’euros pour un produit haut de gamme (1).

Type de carrelage

Fourniture

Pose

En grès cérame

Entre 20 et 120 €/m²

Entre 35 et 45 €/m²

En terre cuite

À partir de 60 €/m²

Clipsable

Entre 20 et 50 €/m²

Quel prix pour du sol stratifié imitation bois ?

Revêtement économique par excellence, le prix minimum pour du stratifié débute à 5 €/m² (1) et peut atteindre 30 €/m² (1) pour du stratifié aggloméré voire 45 €/m² (1) pour du stratifié en bois orienté. Pour ce qui est de la pose, comptez environ 20 €/m² (1).

Un dernier conseil : demandez au minimum 3 devis pour vos travaux de pose. Ootravaux recense de nombreux artisans à côté de chez vous qui peuvent vous envoyer un devis gratuit et personnalisé en fonction de votre projet.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de votre revêtement de sol

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix observés sur les sites de constructions et travaux.