Les 5 raisons qui vous feront choisir un faux plafond 

15 juillet 2021
Revêtements muraux et plafonds
Sommaire

Retour sur le devant de la scène pour le faux plafond, de nouveau star des magazines de décoration et d’architecture d’intérieur. Terminé, les dalles des plafonds de nos écoles ou des vieux immeubles de bureau ! Aujourd’hui, le faux plafond est un élément à part entière de la maison. Il isole, décore, escamote, casse les lignes et les volumes. Faux plafond peut-être, mais vrais avantages !

L'essentiel
  • Le faux plafond est idéal pour cacher un plafond dégradé mais aussi camoufler des tuyaux et des gaines techniques.
  • Il permet de renforcer l’isolation d’une maison.
  • Avec un faux plafond, mille possibilités de déco s’offrent à vous : couleurs, volumes, matières.
  • Bonus ! Ce n’est pas très coûteux à poser.

Quelles sont les caractéristiques d’un faux plafond ?

Le faux plafond est fixé juste en dessous du plafond d’origine d’où son nom. Même si souvent, on a du mal à voir qu’il s’agit d’une infrastructure supplémentaire. Pour la plupart de vos visiteurs, il sera impossible de faire la différence entre un plâtre « tiré à l’ancienne » et des plaques de plâtre bien posées et peintes. Deux méthodes existent.

Le plafond suspendu

Très simple à installer dans les maisons individuelles, cette structure est fixée sur le plafond d’origine par des suspentes. La méthode est très proche de celle de l’installation de cloisons. Ensuite, des parements en placo, en bois, en PVC et même en verre forment la partie visible du plafond. Entre les deux vient se placer l’isolant, souvent en laine de verre ou de roche.

Tous les prix pour l’installation d’un plafond suspendu

Bon A Savoir

Si la hauteur sous plafond est trop importante ou le plenum (espace entre le plafond et le faux plafond) trop petit, le recours à une structure autoportante est indispensable.

Le plafond tendu

Le principe est un peu différent : une toile, en général en PVC ou plastique, est tendue sous le plafond d’origine. Si les usages sont les mêmes, c’est une technique vraiment plus complexe à mettre en œuvre que celle du plafond suspendu. Pour l’isolation, le matériau isolant est placé au-dessus de la toile tendue. Ootravaux vous recommande vivement de faire appel à un professionnel pour réaliser ces travaux spécifiques.

Les 5 avantages des faux plafonds

Avantage n°1 : Cacher les imperfections du plafond d’origine

Le faux plafond, notamment dans un chantier de rénovation, a pour premier rôle - et avantage ! - de dissimuler l’existant. Un plafond ancien, abîmé, taché, disparaît, remplacé par une belle surface bien lisse. Dans un projet de construction neuve, c’est la dalle en ciment de l’étage au-dessus de nos têtes qu’il faut faire disparaître.

Avantage n°2 : Camoufler les tuyaux et les gaines techniques

Avec plusieurs centimètres d’espace disponible, les plombiers et les électriciens peuvent cacher les tuyaux et les câbles qui traversent la maison. Les tuyaux de ventilation (VMC) trouvent aussi leur place dans le plenum. Enfin, avec la multiplication des climatisations, cette option est parfaite pour faire passer les gaines d’évacuation d’air qui peuvent mesurer jusqu’à 25 cm de diamètre.

Avantage n°3 : Isoler !

La chaleur monte, c’est bien connu ! Et les plafonds et toitures mal isolés sont les principaux responsables des passoires thermiques. Rien ne sert de chauffer si les calories s’échappent de la maison par le haut. Vous allez pouvoir placer dans votre faux plafond tout l’isolant thermique ou phonique que vous souhaitez. Pour les sanitaires, un isolant hydrofuge et un pare-vapeur évitent l’apparition de taches d’humidité ou de moisissures.

Avantage n°4 : Éclairer

Évidemment, des plaques de plâtre suspendues dans un couloir ou une pièce à vivre permettent de fixer facilement des plafonniers et des lustres, sans câbles apparents. L’autre solution très pratique : l’intégration de spots encastrables. Si vous avez opté pour le faux plafond tendu, l’artisan vous conseillera des gammes de toiles spécifiques qui permettent de réaliser des découpes pour l’intégration ou la suspension des luminaires.

Bon A Savoir

Pour les spots encastrables, il est nécessaire d’éviter tout contact entre la lampe LED et l’isolant. Respectez au minimum 10 cm de hauteur pour permettre l’évacuation de la chaleur et éviter les risques d’incendie.

Avantage n°5 : Décorer

Avec le faux plafond, qu’il soit suspendu ou tendu, les possibilités sont nombreuses pour donner un style à votre intérieur avec un large choix de : 

  • matières ;
  • couleurs ;
  • volumes.

De nombreux parements et de multiples possibilités

  • Plafond suspendu

    • Les plaques de plâtre :  sans doute celui qui a le moins d’intérêt en décoration sauf avec l’utilisation de peintures autres que blanches. 
    • Le lambris : très utilisé dans les années 70/80, il est simple d’installation mais très « daté » dans sa version frisette vernie en bois. Sauf peut-être dans un chalet où il peut donner un esprit montagnard. Aujourd’hui, ce matériau se décline sous forme de tasseaux : de longues planches pour donner un esprit « cabane ». Il peut donc être très moderne.
    • Le PVC ou le plastique : vous trouverez l’expression « lambris PVC » dans les catalogues ou sur les sites Internet de matériel de bricolage, puisqu’il s’agit souvent une déclinaison de la version boisée. Pour donner du volume à une pièce comme une cuisine, une solution consiste à utiliser des longues lames en PVC qui donnent de la force à la ligne de fuite et donc l’impression d’agrandir la pièce.
    • Le verre : vous pouvez le choisir pour apporter un éclairage particulier dans une pièce avec un luminaire au-dessus et une plaque de verre poli. Une très bonne technique pour apporter une lumière diffuse au-dessus d’un lavabo par exemple.
  • Plafond tendu
    • Une toile en PVC ou en plastique : les professionnels vous proposent essentiellement cette matière pour réaliser un faux plafond tendu. Mais vous pourrez donner une apparence bien différente à ce « plastique » grâce à l’impression numérique : bois, parement de pierre, etc. Les possibilités n’ont qu’une limite, votre imagination.

Pas de limite pour les couleurs

À part peut-être le mauvais goût et les modes ? Mais ça, c’est à vous de mettre le curseur où vous le souhaitez. Le faux plafond coloré est très utilisé dans les pièces d’eau notamment avec l’usage de peintures laquées. La couleur peut aussi se retrouver dans les autres pièces de la maison : finalement, la seule limite, c’est celle d’un nuancier. Certaines matières offrent aussi de nombreuses possibilités avec du matériel teinté dans la masse, qui se dégrade moins dans le temps.

Jouer sur les volumes

La méthode ultime pour donner du cachet à une grande pièce linéaire. En jouant sur la longueur des suspentes, il est possible de changer les volumes. Une astuce pour marquer aussi les différents espaces d’une pièce unique avec un salon et une salle à manger. 

Bonus : ce n’est pas très cher au m²

Le prix d’un faux plafond suspendu est relativement abordable si vous le posez vous-même. Voici les tarifs relevés selon les matériaux (1) :

  • Plaques de plâtre ou en placo : comptez de 10 € à 40 € du m² (1) ;
  • Lambris en PVC : le coût est un peu plus élevé avec du 20 € à 55 € du m² (1) en moyenne ;
  • Option déco avec des lames de bois, de métal ou des plaques en pierre naturelle : entre 25 € et 80 € du m² (1).

Si vous décidez de le faire poser par un professionnel, demandez plusieurs devis. Comptez, en moyenne, entre 20 et 50 € / m² (1) pour l’installation d’un faux plafond par un professionnel dans votre habitation. Le prix de la main-d'œuvre varie selon la région et surtout le niveau de difficulté de mise en place (hauteur, plan des pièces, etc.)

  • Le prix d’un faux plafond tendu est de 60 € à 120 € le m² (1) selon la technicité de la toile choisie (impression, isolation, pose comprise (2). Ootravaux vous recommande de demander plusieurs devis avant de choisir le professionnel.

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(2) Prix issus du site https://www.prix-pose.com/faux-plafond/

 

Haut de page