Ootravaux

Sommaire

Vous prévoyez de peindre un mur, un sol ou un plafond et vous aimeriez savoir combien de pots de peinture acheter ? Pour bien estimer votre budget et éviter tout gaspillage, il est possible de calculer au plus juste la quantité de peinture nécessaire au m² ! Pour cela, il faut tenir compte de la nature du support, du pouvoir couvrant de votre peinture et du nombre de couches à appliquer. Ootravaux vous détaille tout ce qu’il faut savoir !

L'essentiel
  • Calculer la bonne quantité de peinture ne s’improvise pas : il existe une formule mathématique pour déterminer le volume nécessaire pour vos travaux.
  • Première étape : établir la superficie exacte des supports à peindre en m². N’oubliez pas de soustraire les surfaces que vous n’allez pas peindre, comme les ouvertures par exemple.
  • Le rendement d’une peinture permet de connaître le nombre de litres nécessaires au m² pour une seule couche.
  • Plusieurs couches peuvent être nécessaires, selon les finitions que vous souhaitez obtenir et de la façon dont le matériau absorbe la peinture.

Les critères pour calculer au plus juste la quantité de peinture au m²

Avant de vous lancer dans les calculs, voici les différents éléments dont il faut tenir compte.

La nature du support

Le volume de peinture requis pour peindre un support varie selon sa nature : plâtre, bois ou encore béton. Certains matériaux sont susceptibles d’absorber une plus grande quantité de peinture. Aussi, il peut être indispensable d’appliquer plus d’une couche pour obtenir un résultat qui correspond à la finition souhaitée.

Si vous envisagez de peindre sur du papier peint, consultez plutôt notre guide sur peindre sur papier peint pour des conseils spécifiques.

Astuce

Vous pouvez tester la porosité d’un matériau en versant de l’eau sur celui-ci. Lorsque l’eau est absorbée directement, sans couler, cela signifie que la surface est poreuse.

Le rendement de la peinture

Le rendement d’une peinture correspond à son pouvoir couvrant, c’est-à-dire sa capacité à couvrir une surface donnée. Cette information est le plus souvent indiquée sur les produits : les fabricants précisent le nombre de m² qu’un litre peut recouvrir.

Par exemple :

  • Lorsque l’étiquette du pot précise un rendement de 10 m² / L, cela signifie qu’un litre est suffisant pour l’application d’une couche sur une surface totale de 10 m² ;
  • Ou qu’avec un litre de peinture, vous pourrez en appliquer deux sur une surface de 5 m².

Le nombre de couches et les finitions

De manière générale, il faut plus d’une couche pour des résultats de qualité. Selon l’état du support et l’aspect recherché, vous pouvez prévoir :

  • Une sous-couche d’impression ou d’accroche, aussi appelée primaire ou avant-peinture : elle renforce l’adhérence et masque les imperfections qui pourraient subsister ;
  • Une première couche afin d’obtenir un effet homogène sur toute la surface ;
  • Une couche supplémentaire lorsque les supports sont poreux et absorbent facilement les produits, comme des boiseries ou des murs en béton.

Les finitions souhaitées jouent également sur la quantité de produit dont vous avez besoin. Pour obtenir une finition lisse et laquée par exemple, une couche supplémentaire est indispensable. Cela permet aussi d’obtenir une couleur plus vive, ou un effet plus lumineux.

À noter que la peinture monocouche permet d’obtenir de bons résultats avec une seule couche. Une peinture bicouche, en revanche, nécessite obligatoirement l’application d’une deuxième couche.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de peinture

Avec les artisans Ootravaux

Comment calculer la bonne quantité de peinture ?

C’est le moment de sortir votre calculette ou de réapprendre vos tables de multiplication. Voici les formules à connaître pour déterminer les quantités selon chaque pièce.

Calculer en m² la surface à repeindre

  • Pour des murs, des cloisons ou encore des menuiseries, multipliez la hauteur et la largeur en mètres. Vous obtenez ainsi une superficie en m² ;
  • Pour les sols et plafonds, tenez compte de la longueur et de la largeur en mètres pour obtenir un périmètre en m² ;
  • Il ne faut pas oublier de soustraire ce que vous n’allez pas peindre : les surfaces des ouvertures notamment. Ainsi, pour une cloison comportant une grande baie vitrée ou une porte-fenêtre, il est indispensable de soustraire cette surface de votre calcul.

Conservez les résultats de ce calcul pour l’étape suivante !

Exemple

La superficie d’un mur de 4 m de longueur et 2,5 m de hauteur est de 10 m². Mais si ce mur comporte deux fenêtres de taille standard (0,75 mètre de haut et 0,60 mètre de large), il faut soustraire 2 x 0,45 m². Soit une superficie totale de 9,1 m² à repeindre !

Calculer la quantité de peinture nécessaire

La formule à retenir est la suivante : (surface en m² / rendement en m² par litre) x nombre de couches.

  • Divisez la surface que vous devez repeindre par le rendement de la peinture ;
  • Multipliez le résultat obtenu par le nombre de couches nécessaires.

Ainsi, si vous avez choisi une peinture avec un pouvoir couvrant de 10 m²/L, un litre est suffisant pour appliquer une couche sur votre mur de 9,1 m², en conservant une marge de sécurité. Il vous faudra 4 litres si vous souhaitez appliquer 4 couches au total.

Peinture : quel tarif au m² sans fournitures ?

Conseils pour éviter de gaspiller la peinture

Ootravaux vous livre quatre astuces pour économiser sur les quantités de peinture et réduire le budget de vos travaux.

Respecter votre projet initial et assurer une marge de sécurité

Dès lors que vous avez calculé la quantité de peinture dont vous avez besoin, limitez vos achats en magasin… même si vous aimeriez peindre une cloison supplémentaire au dernier moment.

Les professionnels recommandent une marge de sécurité, afin de disposer d’une réserve de peinture en cas de besoin. Elle correspond à environ 10 % du volume que vous avez estimé.

Utiliser le bon matériel de peinture

Même si peindre un mur ou des menuiseries est accessible à tout bon bricoleur, ces travaux nécessitent quelques connaissances. Et cela commence par choisir du matériel adapté :

  • Des rouleaux pour bien répartir la peinture, du sol au plafond. Vous pouvez les choisir moins épais pour des peintures qui nécessitent un rendu tendu, et plus épais pour des peintures mates par exemple. Pour une façade extérieure, choisissez plutôt un rouleau méché.
  • Les pinceaux pour de plus petites surfaces, ou pour des zones qui demandent un travail de précision ; ou encore la brosse, le chiffon et le pistolet.

Au moment de tremper le pinceau ou le rouleau, pensez à ne pas le surcharger. Vous éviterez ainsi de gaspiller des litres de peinture. Enfin, si vos pinceaux et rouleaux sont neufs, vous pouvez les faire tremper dans l’eau avant la première utilisation, pour éviter qu’ils ne soient trop raides.

Embedded script : CTA Checklist Guide de la Peinture
Le Guide de la Peinture

Bien conserver la peinture entre les temps de séchage

Le temps de séchage à respecter entre l’application de chaque couche varie selon les peintures. Pour une peinture alkyde par exemple, une heure suffit, mais il faut parfois compter jusqu’à 24 heures pour une peinture polyuréthane. Et si vous laissez votre pot ouvert pendant tout ce temps, le produit peut sécher et ses composants s’évaporer. Pour éviter le séchage, plusieurs bons réflexes :

  • Bien refermer le pot de manière hermétique, pour limiter le contact avec l’air ;
  • Éviter les mélanges à l’avance, qui seront perdus si vous ne les avez pas encore utilisés ;
  • Conserver le pot dans un endroit sec, à l’abri du froid et de la chaleur.

Faire appel à un peintre professionnel

Vous avez décidé de faire appel à un professionnel de la peinture, pour des travaux en intérieur ou en extérieur ? Même si c’est un coût supplémentaire, c’est aussi l’assurance d’un résultat de qualité et les spécialistes connaissent le bon produit à utiliser pour chaque projet. C’est aussi une façon de faire des économies sur les fournitures. 

  • Le professionnel calcule au plus juste la quantité adaptée pour chaque pièce de la maison ;
  • Il maîtrise les techniques à mettre en œuvre pour limiter les quantités utilisées ;
  • Il peut vous faire profiter de peintures plus performantes et plus durables que celles que vous pouvez trouver en magasin ;
  • Enfin, si votre projet de rénovation concerne une maison terminée depuis plus de 2 ans, vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit de 10 % sur le coût de la main-d’œuvre et sur celui des produits de peinture, lorsqu’ils sont fournis par le peintre.

Ootravaux vous recommande de comparer au moins trois devis de peintres professionnels pour bénéficier des meilleurs prix.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de peinture

Avec les artisans Ootravaux