Ootravaux

Quel crédit d'impôt pour des travaux de jardinage ?

03 novembre 2021
Jardin
Sommaire

Votre jardin est votre fierté mais il vous impose beaucoup (trop) de travail. Bonne nouvelle : si vous employez une personne pour tailler vos arbustes ou tondre votre pelouse à votre place, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt ! Il suffit, en effet, de déclarer le montant des dépenses lors de votre déclaration de revenus. Plus d’hésitation pour magnifier votre petit terrain, Ootravaux sort sa calculette pour vous expliquer comment réduire le montant de vos impôts.

L'essentiel
  • Les dépenses engagées lors de l’emploi d’une personne à domicile ouvrent droit à un crédit d’impôt que vous soyez soumis à l’impôt sur le revenu ou pas.
  • Il est possible de payer des travaux de jardinage avec le dispositif Cesu (Chèque emploi service universel) : c’est pratique et très simple à utiliser.
  • Seuls les travaux les plus simples sont éligibles au crédit d’impôt. Si vous faites appel à un paysagiste pour un aménagement du jardin, vous ne pouvez pas profiter de ce dispositif.

Principe de déduction fiscale pour des travaux de jardinage

Comme vous pouvez l’imaginer, les déductions s’obtiennent dans un cadre réglementaire strict. Dans ce cas, il n’est pas seulement nécessaire de jardiner pour obtenir un crédit d’impôt : il est indispensable de salarier quelqu’un à votre domicile pour accomplir ces travaux.

Vous connaissez peut-être ce dispositif qui concerne aussi les travaux ménagers ou les cours particuliers pour les enfants. On les appelle les « services à la personne » : l’article D723-1 du Code du travail liste toutes ces activités.

Mode de paiement pour bénéficier d’un crédit d’impôt

Le Cesu, le chèque emploi service universel, est un moyen simple de payer ces services à la personne et donc les petits travaux d’entretien dont vous avez besoin. Vous pouvez aussi en faire profiter vos proches : pourquoi ne pas donner des cours d’informatique à vos parents pour qu’ils puissent mieux communiquer avec vous ?

Il est aussi possible de payer ces prestations par :

  • carte de paiement ;
  • prélèvement ;
  • virement ;
  • titre universel ou interbancaire de paiement ;
  • chèque.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de jardinage 

Avec les artisans Ootravaux

Les conditions d’octroi du crédit d’impôt pour travaux de jardinage

Si vous voulez bénéficier de la réduction d’impôt, vous devez remplir certaines conditions.

Il est nécessaire de :

  • payer vos impôts en France ;
  • salarier quelqu’un pour accomplir les travaux de jardinage à votre domicile ou dans votre résidence secondaire ;
  • procéder à des petits travaux d’entretien du jardin qui ne nécessitent pas de qualification particulière.
Bon A Savoir

Si vous préférez utiliser les compétences d’une association ou d’une entreprise pour salarier la personne compétente pour les travaux de jardinage, vous bénéficiez des mêmes avantages fiscaux que si vous le faites vous-même.

Les travaux de jardinage éligibles au crédit d’impôt

Les différents travaux possibles sont :

Il s’agit de petites tâches d’entretien, occasionnelles, ne demandant pas de qualification spécifique, exécutées par des personnes ayant des connaissances dans ce domaine, mais pas nécessairement des experts en jardinage.

Si vous envisagez des travaux de terrassement, de conception de parc paysager, ainsi que des prestations agricoles et forestières, vous ne pouvez pas utiliser ce dispositif. Il est plutôt conseillé de vous tourner vers des spécialistes de l’aménagement paysager.

Calcul de la déduction fiscale pour des travaux de jardinage

Vous voulez en savoir plus concernant cette déduction ? Ootravaux vous aide à faire vos calculs, pour remplir sereinement votre prochaine déclaration de revenus.

Les dépenses prises en compte pour le calcul

Pour obtenir ce crédit d’impôt, il faut déclarer l’ensemble des dépenses liées à la rémunération des salariés pour ces travaux, tout au long de l’année ou de manière ponctuelle.

Sont prises en compte :

  • les rémunérations nettes qui ont été versées et qui ont été soumises aux cotisations de la Sécurité sociale ;
  • les cotisations sociales que vous avez payées sur les rémunérations ;
  • les frais facturés si vous êtes passé par un organisme ou une entreprise agréée pour ce type de services aux particuliers.

Le calcul pour l’abattement fiscal

Une fois que toutes les dépenses pour l’emploi d’un jardinier ont été réunies, il faut procéder au calcul qui est assez simple : 50 % des dépenses engagées sont prises en compte, dans la limite de 5 000 € par an et par foyer fiscal.

Attention

Si vous avez reçu des aides versées par des organismes privés ou publics, comme l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), elles seront déduites des dépenses qui servent de base au calcul de l’abattement fiscal.

Comment bénéficier de la déduction fiscale pour des travaux de jardinage ?

C’est au moment de compléter votre déclaration que vous pourrez demander cet avantage fiscal, en tant qu’employeur.

Remplir la déclaration de revenus

Le formulaire 2042 est à remplir avec application, surtout les lignes de la rubrique 7 intitulée : réductions crédits d’impôt. C’est le deuxième paragraphe qui vous intéresse : “Services à la personne, emplois à domicile”.

La case 7DB est à renseigner : il s’agit des dépenses d’emploi à domicile.

Si c’est la première fois que vous employez directement un salarié à domicile, vous devez cocher la case 7DQ.

Garder les justificatifs

S’ils ne sont pas demandés au moment où vous déclarez vos revenus, vous devez pouvoir les produire sur demande de l’administration.

Ainsi, pour justifier des paiements :

  • des salaires et cotisations sociales de votre jardinier salarié ;
  • des factures des organismes prestataires ;

vous conservez :

  • des attestations établies par l’Urssaf, s’il s’agit d’un emploi direct ;
  • les factures émises par les associations, entreprises ou organismes prestataires.

Recevoir le paiement du crédit d’impôt

Les formalités pour recevoir le montant du crédit d’impôt ont évolué ces dernières années, pour encore plus de simplicité et surtout plus de rapidité pour recevoir la somme.

Un acompte est versé en janvier : il correspond à 60 % du montant du crédit d’impôt perçu l’année précédente. Le solde est transmis à l’été.

Si vous avez dépensé moins d’argent pour la taille de vos arbres et arbustes, il est nécessaire de rembourser le trop-perçu en septembre.

Astuce

En cas de doute sur le montant à déclarer, le Cesu a prévu un simulateur. Ootravaux vous recommande de l’utiliser pour éviter d’avoir des mauvaises surprises à la rentrée et de devoir rembourser une somme que vous aviez déjà dépensée…

Le crédit d’impôt est une réduction du montant de votre impôt. Si vous n’en payez pas, vous allez recevoir un chèque correspondant à la même somme, avec un plafond limité à 5 000 euros par foyer fiscal et par an.

En revanche, si vous avez utilisé le Cesu pour l’entretien de votre maison mais aussi pour des prestations de bricolage chez votre grand-mère, le montant total de ces services pour l’année ne doit pas dépasser le plafond de 15 000 euros. Au-delà de ce plafond, les sommes ne seront pas prises en compte. Cela laisse quand même de la marge ! Mais n’hésitez pas comme pour les autres travaux à demander des devis pour comparer les prix et choisir le tarif le plus adapté à votre besoin.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de jardinage 

Avec les artisans Ootravaux

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Choisir un Pro
New call-to-action