Portail battant ou coulissant ?

Portail battant ou coulissant ? Les conseils Ootravaux pour bien choisir

09 décembre 2020
Clôture et portail
Sommaire

Élément essentiel annonçant le style de votre propriété, le portail sécurise également votre entrée. Il doit être solide, facile d’entretien, pratique et esthétique. Si vous avez le projet d’installer un portail, l’une des premières étapes consiste à choisir entre le portail battant et le portail coulissant. Ootravaux vous donne tous les conseils pour faire le bon choix entre le portail battant ou coulissant.

Portail battant ou coulissant : les critères à prendre en compte

Certains facteurs sont déterminants dans le choix de votre portail, comme la configuration de votre terrain.

Votre terrain est plat

Sur un terrain plat, vous pouvez installer un portail battant ou un portail coulissant. Pour installer un portail battant, il faut cependant disposer d’un espace suffisant permettant d’ouvrir les vantaux (dégagement), c’est-à-dire au moins la largeur d’un vantail. Un portail coulissant, nécessite lui d’avoir un espace latéral suffisant le long de la clôture (refoulement) pour pouvoir ouvrir le portail.

Votre allée est en pente

Pour une allée en pente, et si vous avez suffisamment d’espace pour le refoulement le long de votre clôture, le portail coulissant représente la solution la plus appropriée. Si vous ne disposez pas de cet espace, vous pouvez opter pour un portail battant à condition que les battants s’ouvrent du côté de la pente descendante, mais sans empiéter sur la chaussée.

Si vous n’avez pas d’autre choix que d’ouvrir le portail battant du côté de la pente ascendante, il vous reste la solution du portail avec un système de remonte-pente (ou relevage), pour des pentes de 5 à 30 %. Les vantaux sont ainsi remontés au fur et à mesure de l’ouverture en suivant l’inclinaison du terrain.

La rue est en pente

Dans une rue en pente, vous pouvez choisir un portail battant ou coulissant dont la partie basse suit le seuil, c’est-à-dire l’inclinaison de la rue. Si la pente de la rue est faible, vous pouvez aussi installer un portail battant ou coulissant en nivelant votre terrain pour permettre le dégagement ou le refoulement. Toutefois, l’espace entre le bas du portail et le seuil ne sera pas régulier.

Consulter le PLU avant de choisir votre portail

Avant de choisir votre portail, vérifiez les règles d’urbanisme en mairie. Le PLU (plan local d’urbanisme) et le règlement intérieur de votre lotissement peuvent prévoir des limitations en ce qui concerne la forme, la couleur et les matériaux de votre portail. Par ailleurs, votre portail doit respecter des règles de délimitation de terrain. Il ne doit pas empiéter sur le terrain du voisin ou sur la voie publique, même de quelques centimètres. Dans le cas d’un portail battant, les vantaux ne doivent en aucun cas s’ouvrir sur la chaussée. 

undraw_calculator_1.svg
Estimez vos travaux d'installation de portail gratuitement

Le portail battant, le grand classique

Les points forts du portail battant

Le portail battant représente un produit très populaire en France. Doté de 2 vantaux et pouvant être motorisé, il permet une ouverture de 90, 120 ou 180° selon le type de pose (en applique ou en tunnel). Voici ses avantages en détail.

  • Économique : le portail battant est apprécié pour son prix accessible. Même avec un petit budget, vous pouvez vous offrir un portail battant. Il existe toutefois des modèles de toutes les gammes. Les prix peuvent augmenter en fonction de la qualité de fabrication et des matériaux.

  • Simple à installer : l’installation d’un portail battant s’avère relativement simple et rapide.

  • Proposé dans de nombreux styles : que votre maison soit contemporaine, classique ou ancienne, vous trouverez à coup sûr le style de portail battant adapté. 

  • Disponible dans tous les matériaux : portail en aluminium, en fer forgé, en bois, en PVC… Tous les matériaux sont disponibles pour les portails battants.

Les points faibles du portail battant

Le portail battant n’est pas dénué d’inconvénients :

  • Dégagement intérieur : vous devez avoir suffisamment d’espace sur votre terrain pour permettre l’ouverture du portail battant, sachant que celui-ci ne peut pas s’ouvrir sur la voie publique.

  • Installation d’un portillon : il est conseillé d’installer un portillon en complément du portail battant, afin de faciliter l’accès des piétons à votre maison. 

  • Largeur d’ouverture : la largeur du portail battant varie entre 3 et 4 mètres. Cette largeur peut être insuffisante dans certains cas. 

  • Bras mécaniques : en cas de motorisation, les bras mécaniques sont visibles et peu esthétiques.

Le prix d’un portail battant standard de 3 mètres

La gamme de prix du portail battant est très large. Le prix d’un portail battant dépend de ses dimensions, de son matériau, des accessoires en option et de son design. Comptez moins de 100 euros, hors pose, pour un portail battant manuel en acier d’entrée de gamme, et jusqu’à 5 000 euros (1), hors pose, pour un produit haut de gamme manuel en alu fabriqué en France (1). Les portails sur-mesure sont beaucoup plus chers : de 1100 à 6000 (2), hors pose. Pour la pose de votre portail battant manuel, il vous faudra débourser entre 350 et 550 euros (2).

Quel type d'ouverture pour un portail ?

Le portail coulissant : esthétique et tendance

Les points forts du portail coulissant

Le portail coulissant est doté d’un vantail qui coulisse latéralement. Posé en applique, il reste certes moins répandu que les portails battants, mais il dispose de nombreux atouts. 

  • Gain d’espace : contrairement au modèle battant, le portail coulissant n’a pas besoin d’espace de dégagement. Il peut donc être très proche de votre porte de garage. En revanche, il nécessite un espace de dégagement minimum le long de votre clôture.

  • Portillon non obligatoire : le portail coulissant peut s’entrouvrir pour laisser passer un piéton. Il n’est donc pas obligatoire d’installer un portillon en complément.

  • Grand passage : les portails coulissants sont compatibles avec de grandes largeurs. Certains produits peuvent atteindre 6 mètres, ce qui rend l’accès des poids lourds possible.

  • Disponible dans tous les matériaux : comme le portail battant, le portail coulissant existe en aluminium, en bois, en PVC, en acier… Il existe de nombreux styles, sachant que les portails coulissants au design contemporain sont les plus répandus.

Les points faibles du portail coulissant

Avant d’opter pour un portail coulissant, prenez connaissance de ses inconvénients.

  • L’installation : un portail coulissant est plus compliqué à installer qu’un portail battant. Il nécessite notamment la pose d’un rail, sauf s’il s’agit d’un portail de type autoportant.

  • Le refoulement nécessaire : pour un portail coulissant, il vous faut un espace latéral nécessaire le long de votre clôture.

  • L’entretien : pour la pose d’un portail coulissant sur rail, il faut veiller au bon entretien du rail afin que le portail ne soit pas bloqué. 

  • Le prix : le portail coulissant coûte plus cher que le modèle battant, en raison d’un système d’ouverture plus complexe.

Le prix d’un portail coulissant standard de 3 mètres

Comme pour le portail battant, le prix d’un portail coulissant varie selon son matériau, son design, ses accessoires en option et ses dimensions. Le prix minimum pour un portail coulissant d’entrée de gamme, en PVC blanc, s’élève à 700 euros, hors pose (1). Le coût d’un portail coulissant en alu haut de gamme peut dépasser 3 000 euros, hors pose (1). Comptez en moyenne de 400 à 650 euros pour la pose de votre portail coulissant (2).

Comment trouver le meilleur pro pour installer votre portail ?

Portail battant et coulissant : tableaux comparatifs

 

Portail battant

Portail coulissant

Largeur

3 à 4 m

3 à 6 m

Hauteur

1,20 m à 3 m

1,20 m à 3 m

Pose

En applique ou en tunnel

En applique

Compatible allée en pente

Non, sauf avec système remonte-pente

Oui

Compatible rue en pente

Oui

Oui

Rail nécessaire

Non

Oui, sauf modèle autoportant

Dégagement nécessaire

Oui

Non

Refoulement nécessaire

Non

Oui

Motorisation possible

Oui

Oui

 

Portail battant

Portail coulissant

 

Prix, hors pose, manuel de 3 m (1)

Prix, hors pose, avec moteur (2)

Prix, hors pose, manuel de 3 m (1)

Prix, hors pose, avec moteur (2)

PVC

200 à 1500 euros

1 000 à 2 000 euros

7 00 à 1800 euros

1 400 à 3000 euros

Bois

400 à 2 000 euros

1 000 à 2 500 euros

700 à 2 600 euros

1 000 à 3 500 euros

Acier

100 à 1100 euros

1 000 à 3 000 euros

800 à 2400 euros

1 200 à 3 000 euros

Fer forgé

200 à 3000 euros

1 000 à 4 000 euros

800 à 3 000 euros

1 000 à 35 00 euros

Aluminium

450 à 5 000 euros

1 500 à 5 000 euros

1 000 à 5 500 euros

1600 à 5 000 euros

Prix de la pose (3)

300 à 600 euros

600 à 1 000 euros

400 à 650 euros

600 à 1 000 euros

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'installation de portail

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus des différents sites de fournisseurs professionnels de portails
(2) Prix moyens issus de différents sites de travaux et construction 
(3) Prix issus du site https://www.prix-pose.com/portail/