Ootravaux

Sommaire

Une dératisation, oui, mais à quel prix ? Lorsque des rats ou des souris envahissent votre maison ou votre appartement, il est indispensable de déployer des (grands !) moyens adaptés pour s’en débarrasser. Poser des pièges, installer des appâts empoisonnés ou encore mettre en place des mesures répulsives ont un coût. Tout comme l’intervention d’un professionnel, si vous préférez lui confier cette tâche délicate. Quels critères impactent un budget dératisation ? Quels sont les tarifs à connaître ? Ootravaux fait les calculs pour vous.

L'essentiel
  • Le prix d’une dératisation varie selon la technique adoptée : piégeage, appâtage ou encore mesures répulsives. Parfois, la situation impose de combiner plusieurs méthodes.
  • Il vous faut aussi tenir compte de l’étendue de l’infestation, ainsi que de la surface à traiter.
  • Le prix d’un simple piège ne dépasse pas quelques euros, quand celui d’un répulsif à ultrasons peut atteindre 120 € (1).
  • Si vous sollicitez un spécialiste – et Ootravaux vous le recommande pour un résultat pérenne – comptez entre 50 et 300 € (2) pour son intervention.

Quels facteurs influent sur le prix d’une dératisation ?

Entre un simple piège pour une souris et une dératisation complète de la maison pour venir à bout d’une colonie de rats, le budget n’est évidemment pas le même. Voici les critères dont vous devez tenir compte pour évaluer le prix de ce type d’intervention.

Le type de rongeur

Le rat n’est pas le seul rongeur à envahir un bâtiment. C’est aussi le cas de la souris, du loir, du campagnol ou du mulot, ou encore de la taupe et du ragondin dans le jardin. Chaque espèce a ses particularités : habitudes de vie, lieux de passage… Si bien que la technique mise en œuvre diffère selon le type de rongeur. Cela impacte les tarifs indiqués sur les devis.

Rats : comment les identifier et s’en débarrasser ?

L’étendue de l’infestation

Sans surprise, plus le bâtiment est infesté par les rongeurs, plus le coût de l’opération est élevé. Quelques zones piégées ou des appâts empoisonnés se révèlent parfois suffisants pour se débarrasser d’une petite colonie. Mais lorsque l’infestation est importante, il faut envisager un traitement de plus grande ampleur. Cela joue sur la quantité de fournitures à utiliser. Si vous faites appel aux services d’un dératiseur, plusieurs passages peuvent être nécessaires pour une éradication totale.

La surface à traiter et son accessibilité

À l’ampleur de l’infestation, il faut ajouter les dimensions de la surface à dératiser. Une plus grande superficie nécessitera plus de produit raticide ou de dispositifs de piégeage. Un espace peu accessible – un grenier ou un vide sanitaire par exemple – complique l’intervention et alourdit la facture.

La méthode de traitement

Il existe plusieurs techniques, qui reposent sur des traitements et des dispositifs différents.

  • Des pièges mécaniques ou électroniques pour attraper ou tuer les nuisibles ;
  • Des produits chimiques (rodenticide, raticide) pour les éradiquer ;
  • Un système à ultrasons ou des sprays répulsifs pour éloigner les nuisibles et éviter qu’ils ne reviennent.

Entre l’achat de pièges simples et celui d’appareils plus complexes, le budget peut être multiplié par dix.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez une dératisation

Avec les artisans Ootravaux

Prix selon le type de traitement de dératisation

Chaque méthode a ses avantages, ses limites et son coût. Aussi, il est possible de les combiner pour maximiser leurs points forts et éviter un retour des rongeurs, notamment en cas de forte infestation.

Prix des pièges à rongeurs

  • Il existe plusieurs dispositifs mécaniques et électroniques :
    • Des pièces à ressorts ou à colle (à glu) qui permettent d’éliminer les nuisibles immédiatement ou dans les heures qui suivent ;
    • Des cages (ratière, nasse à rat…) afin de les capturer pour les relâcher ailleurs.
  • Les dispositifs les plus simples sont peu coûteux à l’achat, mais ils ont une efficacité limitée dans les zones très infestées.
  • Ils nécessitent d’être surveillés, afin d’enlever l’animal et de réarmer le dispositif. Il faut également modifier la zone de piégeage plusieurs fois.
  • Les pièges à ressort ou à glu peuvent être considérés comme cruels, tandis que les nasses et autres dispositifs de capture sont des techniques plus respectueuses de l’animal.
  • Pour les dispositifs seuls, la fourchette des prix est large :
    • Une simple tapette à souris en bois coûte entre 1,5 et 4 € (1) ;
    • Comptez entre 5 et 40 € (1) pour des plaques de glu ;
    • À partir de 20 € pour des pièges électroniques et jusqu’à près de 1 000 € (1) pour des modèles les plus complexes ;
    • Pour une nasse ou une cage anti-rat ou anti-souris, les tarifs commencent à 15 euros et peuvent grimper jusqu’à 150 euros et plus (1).

Prix d’un traitement chimique (rodenticide ou raticide)

Cette méthode consiste à empoisonner les rongeurs, en associant un appât et un produit chimique rodenticide ou raticide (c'est-à-dire mortellement toxique).

  • Le produit agit sur la coagulation (anticoagulant) ou sur le système nerveux des rongeurs, causant leur décès en plusieurs jours. Il est déposé sous forme de pâte, de bloc, de grains ou de gel (mousse) sur les lieux de passage.
  • Cette solution est adaptée pour une forte infestation, mais elle nécessite des précautions : elle est dangereuse pour les occupants de la maison ou les animaux domestiques en cas d’ingestion. Aussi, le produit doit être stocké dans un endroit sec et sécurisé.
  • Les tarifs varient selon le produit rodenticide : à partir de 4 euros le kg (1). Quelques grammes suffisent pour empoisonner un rongeur.

Bon A Savoir

En France, l’appâtage permanent des rongeurs est interdit. L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) autorise uniquement un usage temporaire.

Prix d’un traitement répulsif

  • Cette solution est souvent appliquée en complément d’autres techniques curatives : elle n’est pas toujours suffisante en cas de forte infestation.
  • La durée d’action varie selon les répulsifs utilisés, aussi, le traitement doit être renouvelé.
  • Plusieurs dispositifs permettent d’éloigner les rats, souris et autres rongeurs :
    • Produits répulsifs chimiques, d’origine végétale ou contenant des huiles essentielles (menthe poivrée et eucalyptus) : comptez de 10 à 40 € (1) pour un spray, ou à partir de 20 € (1) pour un kg de produit répulsif en poudre.
    • Appareils générant des ultrasons : les tarifs oscillent entre 20 et 120 € (1) pour un appareil.

Tableau récapitulatif des prix selon les différentes méthodes de dératisation

Dispositif

Fonctionnement

Tarifs (fournitures seules) (1)

Pièges à ressort ou à colle

Élimination du nuisible lors de la capture.

À partir de 1,5 € pour un piège à ressort

Cages (nasses et ratières)

Capture du nuisible vivant

À partir de 15 €

Traitement rodenticide / raticide (appâts sous forme de gel, mousse, grains, blocs ou pâte)

Élimination des rongeurs lorsqu’ils ingèrent les appâts empoisonnés.

À partir de 4 € le kg

Produit répulsif (chimique, végétal ou huiles essentielles)

Repousse les rongeurs et limite leur retour.

À partir de 10 € pour un spray, et à partir de 20 € pour un kg de poudre répulsive

Répulsif à ultrasons

Repousse les rongeurs et limite leur retour.

Entre 20 et 120 €

À quel moment contacter un professionnel de la dératisation et pour quel tarif ?

Dans quels cas se tourner vers une entreprise de dératisation ?

Installer une tapette à souris, des appâts empoisonnés ou déposer un répulsif sont des solutions à la portée de tout bricoleur. Néanmoins, Ootravaux vous recommande de faire appel aux services d’un dératiseur dans plusieurs situations.

Votre logement est infesté de nuisibles

Il est rare qu’un nuisible soit seul ! Si vous avez repéré de nombreux excréments dans différents lieux de passage, il est probable qu’une colonie se soit installée chez vous. Un dératiseur pourra évaluer le niveau de l’infestation et assurer la mise en œuvre de mesures adaptées à cette situation ainsi qu’à la superficie du logement.

Vous n’arrivez pas à vous débarrasser de rats ou de souris

Même si de nombreux traitements sont accessibles aux particuliers, ils ne sont pas aussi efficaces que ceux dont disposent les professionnels. Retenez également qu’un dératiseur est un véritable expert du comportement des rongeurs : il connaît les meilleures techniques pour s’en débarrasser en fonction des modes de vie de chaque espèce.

Vous souhaitez prévenir tout risque de ré-infestation

Si les rats, souris ou encore mulots ont déjà envahi votre logement une première fois, il existe un risque qu’ils reviennent. Un spécialiste vous conseille sur les mesures répulsives à appliquer. Il assure également une inspection du logement et corrige tout ce qui facilite le passage d’un nuisible :

  • Rebouchage de fissures ou de trous dans les murs ;
  • Sécurisation et calfeutrage de points d’entrée…

Il vous livre aussi des conseils sur les mesures à appliquer pour éviter d’attirer les rats (nettoyage d’un grenier, ne pas laisser de nourriture accessible, entretien de la végétation…).

Bon A Savoir

Les entreprises et artisans de filière 3D (dératisation, désinfection et désinsectisation) sont les spécialistes de la lutte anti-nuisibles. Elles sont en mesure d’intervenir pour lutter contre les rats ou contre les punaises de lit par exemple, à Paris comme ailleurs en France.

Quel tarif pour l’intervention d’un professionnel ?

Comptez un budget entre 50 et 300 € (2) pour les services d’une entreprise de dératisation, de désinfection et de désinsectisation.

Ce tarif comprend :

  • L’inspection approfondie des lieux pour déterminer le type de nuisible et la méthode la plus adaptée pour vous en débarrasser ;
  • La mise en œuvre des traitements (pièges, appâts, répulsifs) ;
  • Le rebouchage des points d’entrée.

Un dératiseur professionnel prévoit un à plusieurs passages selon le niveau et l’étendue de l’infestation. Il prend en charge l’évacuation des nuisibles empoisonnés ou capturés. Enfin, il vous conseille sur les techniques de prévention les plus adaptées. Certains spécialistes peuvent aussi vous proposer un contrat de service, pour un entretien régulier.

L'importance de faire appel à un professionnel de la dératisation                   

Les dératiseurs sont formés à identifier les espèces de nuisibles et déterminer la meilleure approche pour obtenir de bons résultats. Mais ce n’est pas le seul argument en faveur de leur intervention !

  • Les produits anti-nuisibles sont toxiques et nécessitent d’être manipulés et stockés avec soin : il est préférable de confier ces tâches à un expert pour éviter tout incident (notamment avec des jeunes enfants ou animaux domestiques !).
  • Les rongeurs peuvent être porteurs de maladies et de parasites : un expert dispose de l’équipement nécessaire pour les manipuler, une fois capturés ou empoisonnés, afin de minimiser tout risque sanitaire.
  • Les entreprises spécialisées en dératisation connaissent les réglementations locales et nationales sur l’utilisation de traitements chimiques. Elles sont informées des risques de prolifération selon la localisation : dans des grandes villes comme Paris ou Marseille, les invasions de rats sont régulières.

Bon A Savoir

Locataire ou propriétaire, qui paie le prix d’une dératisation ? Cette intervention est à la charge du propriétaire. Il est en effet tenu « de remettre au locataire un logement décent » (article 6 de la loi du 6 juillet 1989) et de la mise en œuvre des mesures nécessaires pour empêcher la prolifération de nuisibles (arrêté du 9 mai 1976). Néanmoins, il peut imputer ces frais au locataire s’il prouve que ce dernier est à l’origine de l’infestation

Choisir son entreprise de dératisation : comment éviter les arnaques ?

Il existe de nombreuses entreprises spécialisées en dératisation, mais comment s’assurer de confier votre maison à un expert apte à prendre en main cette intervention ? Ootravaux vous livre ses conseils.

Demander à l’entreprise des précisions sur ses qualifications

Une entreprise de dératisation reconnue n’aura aucune difficulté à vous confirmer son niveau de qualification professionnelle :

  • Le Certificat Certibiocide, qui atteste de la capacité à manipuler un produit biocide ;
  • Le DAPA (diplôme d’applicateur de produits antiparasitaires et assimilés) ;
  • Le Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES).

Vous pouvez également vérifier qu’elle dispose bien d’une Responsabilité civile professionnelle (RCP). Celle-ci couvre les entreprises et artisans en cas de dommages sur le bâtiment.

Comparer les devis des spécialistes

Même si la situation est urgente, il est recommandé de ne pas vous précipiter sur la première offre. Prenez le temps de demander plusieurs devis auprès de professionnels. Vous pouvez le faire sur une plateforme spécialisée comme Ootravaux : cette démarche est simple et rapide.

Le tarif n’est pas le seul élément à comparer sur un devis. Vous pouvez aussi vérifier, dans le détail, chaque service proposé :

  • si le produit est bien fourni et le nombre de passages prévus après une première inspection ;
  • si le spécialiste s’occupe de nettoyer le lieu ;
  • s’il assure l’application de mesures préventives (rebouchage, répulsifs…) pour éviter tout retour des rats.

Il peut également vous proposer un contrat d’entretien en fonction de votre situation.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez votre dératisation

Avec les artisans Ootravaux

Glossaire

Certains termes techniques de cet article vous semblent complexes ? Pas de panique ! Ootravaux vous propose un glossaire clair et concis pour tout comprendre et faire les meilleurs choix.

Produit rodenticide : cet adjectif désigne une substance qui sert à tuer les rongeurs. Le mot « raticide » peut aussi être utilisé.

Produit biocide : cette substance agit sur les êtres vivants afin de les éliminer ou les rendre inoffensifs.

Appâtage : le mot fait référence à une technique de piégeage, qui utilise des appâts pour attirer les rongeurs. 

 

(1) Prix moyens issus de sites fournisseurs de produits de désinsectisation

(2) Prix issus de différents sites de professionnels de la désinsectisation