Prix d'un volet en bois

Quel prix pour des volets en bois ?

01 février 2021
Volets
Sommaire

Noble, résistant et esthétique, le bois est le matériau le plus utilisé pour la fabrication de volets. Vous envisagez l’installation de nouveaux volets, mais n’avez aucune notion de budget à prévoir ? Volet battant, pliant, coulissant… Ootravaux fait le point sur le prix des différents types de volets en bois.

Les critères impactant le prix des volets en bois

Plusieurs éléments peuvent influencer le coût des volets. En premier lieu, ce prix dépend du matériau de fabrication choisi, et donc de l’essence du bois, selon sa provenance (France ou forêt tropicale).

Les autres facteurs de variation du prix sont les suivants :

  • le mode de fermeture (battant, coulissant, pliant, etc.) ;
  • la motorisation ou non du volet ;
  • les caractéristiques d’isolation (standard ou renforcée) ;
  • la peinture ou le traitement éventuels ;
  • les accessoires (poignées, crochets, arrêt, manivelle…) ;
  • la qualité des finitions.
undraw_calculator_1.svg
Estimez la pose de vos volets gratuitement

Quel prix pour des volets selon l’essence choisie ?

Il existe 2 principales typologies d’essence de bois pour le choix de vos volets : le sapin et les bois durs.

Volet en sapin : standard et abordable

Accessible à toutes les bourses, le sapin offre un excellent rapport qualité-prix. On peut en effet acheter ce type de volet battant dès 35 euros pour un modèle en kit (1). Les prix peuvent grimper jusqu’à 160 euros (1), ce qui reste très abordable. Les modèles en sapin brut sont accessibles dès 50 euros le volet (1).

Autre avantage : le sapin peut être facilement teinté pour répondre à toutes envies. Sachez toutefois que c’est un matériau assez mou et fragile. Il est donc plus sensible aux chocs et il a tendance à se dégrader assez facilement en l’absence d’entretien. Toutefois, si vous pensez à bien le protéger avec une lasure, il pourra ainsi durer dans le temps.

Volet en bois dur : le choix de la qualité

Les bois durs peuvent provenir d’Europe (comme le chêne ou le mélèze), ou de pays exotiques (méranti, teck…).

Les bois européens ont une durabilité moins élevée que ceux provenant des pays exotiques. Ressource naturelle locale, ils entrent dans une démarche écoresponsable. Ils sont par ailleurs moins onéreux et plus disponibles que les bois exotiques.

Les bois exotiques résistent de manière naturelle à l’humidité, grâce à l’atmosphère humide et moite dans laquelle ils ont poussé. Leurs qualités naturelles impliquent un prix plus élevé, mais vous n’aurez pas besoin de traiter vos volets contre l’humidité, contrairement aux autres types d’essence ou à certains matériaux (comme l’aluminium). Niveau coût, comptez 125 euros au minimum (sans pose) pour un volet battant en méranti (1).

N’oubliez pas que pour garder votre volet en bois en bon état sur du long terme, il est nécessaire de lui apporter un entretien régulier.

Prix du volet en bois selon son mode d’ouverture

Prix pour des volets battants

Les volets battants en bois sont les plus courants. Ils s’ouvrent de la même manière qu’une fenêtre, et se replient contre la façade de la maison. Vous trouverez plus souvent des versions à 2 vantaux, car plus simples à manipuler et plus esthétiques. Les volets battants peuvent être pleins, ou ajourés (lames) pour laisser pénétrer plus de lumière dans la pièce, telles des persiennes.

Le prix pour des volets battants en bois peut varier de 35 € à 300 € hors pose, selon sa taille et selon son essence (1).

Prix pour des volets pliants

Le principe des volets pliants en bois est le même que pour des volets battants en bois. La différence réside dans le fait que chaque panneau est séparé en plusieurs parties, reliées par des charnières. Il faut donc plier les panneaux en accordéon pour ouvrir vos volets, ce qui fait que les parties se superposent. Discrets, les volets pliants sont souvent choisis pour respecter des contraintes d’architecture ou par choix esthétique.

Le prix pour des volets pliants en bois peut varier de 70 € à 300 € hors pose, selon sa taille et selon son essence (1).

Prix pour des volets coulissants

Les volets coulissants en bois sont composés de panneaux qui glissent le long de la façade, guidés par un rail. Ce type de volets apporte une touche de modernité à votre maison. Ils craignent également moins les rafales de vent, grâce au rail sur lequel ils sont fixés. L’ouverture est aussi plus simple : il suffit de pousser ou tirer pour les ouvrir ou les fermer.

Les volets coulissants en bois sont les plus chers du marché, à cause de leur ouverture innovante et design. La plupart du temps, ce type de volet se fait sur mesure, et donc sur devis, mais il est possible de donner un ordre d’idée pour son prix, en moyenne entre 120 € et 600 € hors pose, selon ses mesures et son essence (1).

Prix pour des volets roulants

Très esthétiques, les volets roulants en bois se font des plus rares, à cause de leur coût élevé et de la difficulté pour les entretenir. Ils peuvent être motorisés ou non.

Le prix pour des volets roulants en bois est en moyenne de 250 € à 1 000 € hors pose, selon ses dimensions, son essence et ses équipements (système motorisé, par exemple) (2).

Comment choisir le type de vos volets ?

Récapitulatif des prix pour un volet en bois selon l'ouverture

Pour prendre la meilleure décision avant l'achat de votre volet, voici un récapitulatif des prix observés selon le type d'ouverture :

Modèles

Prix moyen (hors pose)

volets battants en bois

de 35 à 300 € (1)

volets pliants en bois

de 70 à 300 € (1)

volets coulissants en bois

de 120 à 600 € (1)

volets roulants en bois

de 250 à 1 000 € (2)

Prix de la motorisation pour des volets en bois

Les volets roulants en bois sont généralement assez simples à motoriser. Cela se démocratise aussi de plus en plus pour les modèles coulissants et battants, grâce à un bras motorisé. Le mécanisme peut s’actionner au moyen d’une commande murale, ou même depuis une télécommande. Sans oublier la domotique qui se développe de plus en plus.

Il existe sur le marché grand public des kits complets pour installer la motorisation sur certains types de volets. Vous pouvez trouver ce type de kit à partir de (1) : 

  • 150 € hors pose pour les modèles roulants ;
  • 250 € hors pose pour les modèles battants ;
  • 270 € hors pose pour les modèles coulissants.

Si vous passez par un professionnel pour motoriser vos volets en bois, le prix est estimé à :

  • entre 400 et 700 € pose comprise pour un volet battant (2) ;
  • entre 150 et 600 € pose comprise pour un volet roulant selon l’installation d’un système filaire ou sans fil, et l’utilisation de l’énergie solaire ou non (2) ;
  • 100 à 200 € hors pose pour un volet coulissant (3). Comptez environ 100 € pour la pose (4).

Coût de la pose d’un volet en bois

Le coût de la pose de votre volet va être impacté par le fait qu’il soit question de neuf ou de rénovation. Les raisons sont simples : sur du neuf, l’intervention peut comprendre un grand nombre de fenêtres permettant d’obtenir un prix global pour l’ensemble de travaux. Pour de la rénovation, il faut prendre en compte la dépose des anciens volets, ou le fait de recourir à des travaux sur-mesure pour coller à l’existant.

Le coût de la pose (5) pour le remplacement de vos volets en bois peut donc être :

  • pour un volet battant : 100 à 350 € selon le nombre de vantaux, la motorisation et les dimensions ;
  • pour un volet pliant : 100 à 300 € selon le nombre de panneaux, la motorisation et les dimensions ;
  • pour un volet coulissant : entre 100 et 250 € selon le nombre de vantaux et les dimensions ;
  • pour un volet roulant : de 150 à 250 € selon la motorisation ou non et les dimensions.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de pose de volets

Avec les artisans Ootravaux

Les coûts annexes à l’installation de volets en bois

Plusieurs options permettent de personnaliser son volet et font varier son prix. Vous pouvez par exemple opter pour un volet plus personnalisé au niveau de la quincaillerie : poignées, crochets, arrêts, manivelle… Selon leur style et leur matériau, ces accessoires coûtent entre 2 et 30 euros environ hors pose (1).

Quant aux protections type lasure, saturateur ou encore imperméabilisant, ils reviennent à environ 10 à 45 euros hors pose par litre (1). Il faut prévoir de passer une nouvelle couche d’un de ces produits tous les deux ans environ pour l’entretien du volet afin qu’il reste bien protégé des intempéries et ne perde pas sa couleur ou n’arbore pas de taches disgracieuses.

Si vous souhaitez une couleur originale, vous pouvez également décider de peindre le bois. Il faut alors veiller à choisir une peinture adaptée au support et prévue pour l’extérieur. Le pot de 2 L coûte en moyenne entre 40 et 70 euros hors pose selon la résistance de la peinture (climat extrême par exemple), sa couleur ou sa composition (1).

Vous avez opté pour un volet roulant en bois ? Vous avez la possibilité d’isoler son caisson pour 15 à 50 euros hors pose environ selon le type d’isolant choisi et la longueur de votre caisson (1).

Quelles aides financières pour remplacer vos volets en bois ?

Peu d’aides financières existent pour le remplacement de vos volets, sauf si vous êtes prêt à effectuer un projet de rénovation plus globale. Peut-être est-ce l’occasion idéale pour vous d’envisager l’installation de nouvelles fenêtres ou d’améliorer l’isolation thermique de votre maison.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux nul accordé par votre banque, dont le montant varie selon la formule choisie :

  1. Le bouquet de travaux, en plus du remplacement de vos volets. Ainsi, si vous changez vos fenêtres, vous pouvez demander un prêt de 7 000 € ou de 15 000 € avec des travaux d’isolation ou de chauffage. Si vous réalisez un bouquet de 2 actions de rénovation en plus de votre projet initial, vous pouvez obtenir un prêt de 25 000 € et jusqu’à 30 000 € pour 3 actions.
  2. L’amélioration de la performance énergétique globale. Dans ce cas, la consommation énergétique (en kWh) de votre habitation doit être réduite d’au moins 35 %. Par ailleurs, il ne faut pas dépasser une consommation d’énergie pour votre chauffage, climatisation et production d’eau chaude de 331 kWh par m² de surface habitable (ce qui correspond à l’étiquette énergie F). En d’autres termes, la consommation d’une maison de 100 m² ne doit pas excéder 33 100 kWh, par exemple. Le montant du prêt s’élève alors à 30 000 € au maximum.

Par ailleurs, votre logement doit avoir plus de 2 ans d’ancienneté et être votre résidence principale. L’installation de vos travaux doit être confiée à des professionnels certifiés RGE (Reconnus garants de l’environnement).

Les primes énergie

Les primes énergie sont des aides sous forme de « Certificats d’économies d’énergie » (CEE). Celles-ci proviennent directement des fournisseurs ou des distributeurs d’énergie. Ainsi, les CEE peuvent financer une partie du coût de l’installation de vos nouveaux volets à condition de respecter certains critères. En effet, la résistance thermique (R) qui permet d’évaluer la performance en matière d’isolation du volet doit être supérieure à 0,22 m² K/W. Demandez toujours à faire figurer cette valeur sur le devis de votre professionnel. D’autre part, votre logement doit avoir plus de 2 ans d’ancienneté.

Bon A Savoir

La prime énergie peut également prendre la forme de bons d’achat, d’une réduction sur facture, d’un prêt à taux faible ou de conseils personnalisés.

Les aides du programme Habiter Mieux de l’Anah

Les aides du programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) récompensent les projets de rénovation qui conduisent à réaliser au moins 35 % de gain énergétique. L’obtention des subventions est soumise certaines conditions :

  • Votre logement doit être construit depuis plus de 15 ans ;
  • Vous êtes propriétaire, et il s’agit de votre résidence principale ;
  • Vous ne devez pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro si vous achetez votre habitation il y a moins de 5 ans ;
  • Vous ne dépassez pas les plafonds de ressources de l’Anah.

Un technicien-conseil de l’Anah vous aidera à sélectionner les actions prioritaires à engager (chauffage, isolation, etc.). Le jeu en vaut la chandelle, puisque vous pouvez ainsi récupérer :

  • 35 % de subventions sur le montant total (hors taxes) de vos devis + une prime de 10 %, si vous êtes « propriétaire modeste ». L’aide est plafonnée à 12 500 € ;
  • 50 % de subventions sur le montant total (hors taxes) de vos devis + une prime de 10 %, si vous êtes « propriétaire très modeste ». L’aide est plafonnée à 18 000 € ;
  • Une prime de 1 500 € supplémentaire, si votre habitation est classée en F ou en G (selon étiquette énergie, type DPE) et que vous atteignez la classe E au minimum après travaux ;
  • Une prime de 1 500 € supplémentaire, grâce au bonus « Bâtiment Basse Consommation » (BBC) qui vise l’étiquette énergie A ou B après travaux.

La TVA à 5,5 %

Si votre logement a plus de 2 ans d’ancienneté et que vous faites le choix d’un volet isolant (R>0.22 m²K/W), la TVA est réduite à 5,5 %. Ce montant s’applique sur le prix du matériel et de la pose.

Bon A Savoir

Pensez également à vous renseigner auprès de votre caisse de retraite. En effet, selon votre âge et votre état de santé (maladie, handicap, etc.), des aides spécifiques existent.

Comment trouver le meilleur pro pour poser vos volets ?

(1) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de volets en bois professionnels.
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(3) Prix issu(s) du site https://travaux.mondevis.com/volet/guide/prix-volet-coulissant
(4) Prix issu(s) du site https://www.devispro.com/amenagement-habitat/prix-motorisation-volet
(5) Prix issus du simulateur de pose de volet du site https://www.leroymerlin.fr/v3/p/tous-les-contenus/calculer-le-prix-de-la-pose-de-volets-l1500639713

Haut de page