Ootravaux

Quel prix pour la vitrification d'un parquet ?

15 juillet 2021
Revêtements de sol
Sommaire

Ah, le parquet… Celui qui grince un peu, qui donne un charme fou à votre maison et qu’il ne faut pas oublier de chouchouter pour « raviver la lame » ! La vitrification est une excellente solution pour protéger durablement vos sols, même dans le cadre d’une rénovation. Du ponçage à l’application de la finition, avec ou sans artisan, Ootravaux vous livre ses bons conseils pour une vitrification soignée de vos parquets.

L'essentiel
  • Vitrifier des parquets permet de les protéger et de préserver leur aspect au fil du temps, à condition de respecter toutes les étapes dans les règles de l’art.
  • Pour une vitrification de qualité, la phase de préparation est indispensable : il faut poncer, nettoyer, et parfois décaper le parquet avant application de la finition.
  • Mieux vaut faire appel à une entreprise ou à un artisan parqueteur. Vous pouvez décider de ne lui confier qu’une partie des travaux pour faire des économies.

Quels critères impactent le prix de la vitrification d'un parquet ?

Vitrifier un parquet en bois massif ou contrecollé permet non pas de transformer votre salon en dancefloor (quoique), mais de le protéger au moyen d’une pellicule invisible. De quoi simplifier son entretien et conserver son aspect pour longtemps.

Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation de parquet, gardez en tête tous les éléments qui influencent le prix d’une opération de vitrification :

  • La surface à rénover. Comme pour la plupart des travaux, les prix sont donnés au m².
  • L’état du parquet d’origine, qui va lui-même jouer sur le coût des étapes de préparation : ponçage, nettoyage. Si le bois est brut, il suffit de le poncer légèrement. Si vos parquets ont déjà été vitrifiés ou vernis, cette phase sera plus complexe et donc plus onéreuse.
  • Le produit vitrificateur. Les prix des produits les plus courants varient peu, mais il faut en tenir compte.
  • L’intervention d’un professionnel. Vitrifier vous-même votre sol est forcément moins cher… du moins sur le moment. Gare aux finitions approximatives qui peuvent nécessiter de tout recommencer.
undraw_engineers_1.svg
Vitrifiez votre parquet 

Avec les artisans Ootravaux

Comment choisir le produit vitrificateur ?

Pour rénover votre parquet, vous avez le choix entre différents types de produits vitrificateurs :

  • L’aquaréthane : produit vitrificateur dit en phase aqueuse est moins nocif parce qu’il ne contient pas de solvant, avec peu d’émissions de COV (Composés Organiques Volatiles). Sans odeur, très facile d’entretien, il préserve la teinte d’origine du bois. Il sèche rapidement, mais semble un peu moins performant en matière de résistance, surtout dans les pièces à passage fréquent. 
  • Le polyuréthane : plus robuste, il convient bien aux pièces d’eau mais avec les inconvénients d’un produit contenant des solvants : il est odorant, peu écolo-friendly, et a tendance à jaunir le bois. 
  • L’époxy : de loin le plus résistant mais aussi le plus nocif et le plus coûteux. Son usage, plus rare, concerne surtout les bois précieux.
Bon A Savoir

Avez-vous pensé à la cire ou à l’huile ? Ces finitions offrent des alternatives intéressantes à la vitrification. Vous pouvez aussi opter pour la peinture qui protège vos parquets avec un effet moderne.

Comment faire pour vitrifier un parquet ?

Plusieurs étapes sont nécessaires pour la vitrification d’un parquet massif ou flottant. Pensez à bien vider chaque pièce de votre maison concernée par la rénovation avant de commencer.

Nettoyage et ponçage

La phase de préparation du parquet est cruciale pour réussir une vitrification. Autant vous le dire, elle est souvent fastidieuse et peu agréable, mais elle est obligatoire pour assurer l’accroche du produit de finition. La bonne nouvelle, c’est qu’un artisan ou une entreprise pourra s’en occuper si vous n’aimez pas poncer.

Le ponçage, exécuté au moyen d’une ponceuse à parquet, peut être léger sur des lames neuves en bois brut, ou plus profond sur un parquet ancien qui a reçu un vernis ou de la cire. Le nettoyage est toujours indispensable pour éliminer les poussières qui pourraient rester collées lors de l’application du vitrificateur et altérer son aspect. Dans les cas les plus extrêmes, un décapage peut s’imposer.

Pose d’une sous-couche

La pose d’un fond dur (également appelé primaire ou sous-couche) sur votre parquet est conseillée pour offrir une meilleure accroche au produit de finition. Elle permet aussi de bloquer la teinte de votre sol.

Application du vitrificateur

L’application du vitrificateur se fait en 2 à 3 couches selon les produits, alternées avec des phases d’égrenage. Ce ponçage très fin permet de gommer les aspérités collées et d’améliorer l’accroche de la couche suivante. Le temps de séchage entre chaque couche varie de quelques heures à une journée selon les produits. Vérifiez bien les consignes du fabricant !

Quel prix pour une rénovation de parquet ?

Quel artisan pour vitrifier un parquet ?

Pour un travail de qualité avec des finitions soignées et durables, nous vous conseillons de confier tout ou partie de la rénovation de vos parquets à un artisan, ou à une entreprise spécialisée dans la rénovation des sols. Vous pouvez solliciter un parqueteur qui, comme son nom l’indique, est spécialiste des parquets. 

Un artisan parqueteur peut vous proposer un forfait comprenant plusieurs prestations s’il doit poncer vos parquets en plus de les vitrifier. Il est particulièrement conseillé de demander plusieurs devis détaillés pour bien choisir. N’hésitez pas à demander à Ootravaux pour trouver un artisan près de chez vous, à Paris ou en province.

Le prix de ponçage et vitrification du parquet

Prix du ponçage et du nettoyage

Poncer un parquet en bois massif ou flottant, combien ça coûte ? Prévoyez un budget compris entre 10 euros et 35 euros du m² (1) pour le ponçage d’un parquet neuf ou ancien par un professionnel (fourniture et main-d’œuvre comprises).

Le coût du nettoyage est très variable : à partir de 3 euros du m² pour un simple lessivage, jusqu’à 25 euros du m² pour un décapage (1) par une entreprise. Pensez à demander plusieurs devis pour comparer et avoir une idée de votre budget.

Prix du produit vitrificateur

Les prix sont assez similaires en dehors de l’époxy qui est plus cher. Ce sont surtout l’étendue de la surface à couvrir et le nombre de couches qui feront la différence sur le devis.

Sans compter la pose, voici les prix généralement pratiqués pour les produits de vitrification :

  • Aquaréthane : de 1 à 3 euros du m² (1) ;
  • Polyuréthane : de 2 à 4 euros du m² (1) ;
  • Époxy : de 15 à 40 euros du m² (1).

Comptez aussi la sous-couche ou fond dur, dont le prix au litre varie de 20 à 40 euros (2). Le rendement est estimé à environ 10 m² par litre selon les produits, soit un coût au m² de 2 à 4 euros.

Vitrification de parquet : le coût de la main-d'œuvre

Les artisans fixent leur tarif selon la surface. Il est le plus souvent compris entre 10 et 25 euros du m² (1) pour la partie sous-couche et vitrification, sans compter les fournitures. Si vous décidez de confier l’ensemble des travaux à des artisans, il faudra ajouter la phase de préparation du sol à votre budget.

Tableau récapitulatif

Retrouvez le tarif de chaque prestation et fourniture, que vous allez retrouver sur les devis de vitrification de parquet. 

 

Fournitures

Main-d’œuvre

Ponçage

De 10 à 35 € du m²

Nettoyage ou décapage

De 3 à 25 € du m²

Fond dur

De 2 à 4 € du m²

De 10 à 25 € du m²

 

Vitrification

De 1 à 40 € du m²

Une entreprise peut vous facturer des suppléments. La manutention des meubles par exemple, si vous ne le faites pas vous-même, ou encore le fait de devoir travailler en étage élevé sans ascenseur. Demandez des devis pour éviter les mauvaises surprises !

Comment rénover un vieux parquet ?

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de sous-couches pour parquets