Pose de carrelage : obtenir le meilleur rapport qualité/prix

12 novembre 2020
Revêtements de sol
Sommaire

Vous souhaitez faire poser du carrelage dans votre maison ? En construction comme en rénovation, le traitement du sol représente une étape clé. Car, une fois installé dans les murs, refaire le carrelage devient compliqué. Il est donc toujours conseillé de réaliser ces travaux en priorité. Comment choisir un carrelage de qualité à un tarif attractif ? Quel est le prix de pose du carrelage ? Deux questions auxquelles Ootravaux répond ici pour vous aider à maîtriser efficacement votre budget !

Les éléments qui font varier votre budget carrelage

Matériaux, finitions et classement de carrelage : les critères pour l’achat des carreaux

Le coût à l’achat de votre carrelage va dépendre d’une multitude de facteurs. En premier lieu, c’est le type de carrelage, c’est-à-dire le matériau qui constitue les carreaux, qui va déterminer la fourchette globale de votre devis de carrelage. Des carreaux de ciment, du marbre, du travertin, de la faïence, de l’ardoise ou du grès cérame induisent des niveaux de prix très divers qu’Ootravaux détaille plus bas dans cet article.

Ensuite, le classement du carrelage aura naturellement une incidence sur le prix. Vous l’ignoriez peut-être, mais une norme française, l’UPEC, permet d’appréhender la qualité du carrelage. Quatre grands critères sont notés, à savoir :

  • la résistance à l’eau,
  • la résistance à l’usure ;
  • le poinçonnement ;
  • la résistance aux agents chimiques.

Plus cet indice est élevé, plus le carrelage présente des performances solides. Certes, un carrelage de qualité coûtera plus cher, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un élément majeur de votre maison, et qu’il doit normalement être installé pour plusieurs dizaines d’années.

Enfin, il faut évoquer les finitions du carrelage. C’est tout logiquement qu’un carrelage brut sera moins onéreux qu’un carrelage traité. Mais, là encore, sur le long terme, il peut être intéressant de porter son choix sur un carrelage déjà traité pour s'assurer d'une durée de vie en bon état plus importante.

undraw_engineers_1.svg
Réaliser vos travaux de pose de carrelage

Avec les artisans Ootravaux

Surface, technique de pose, support : les éléments déterminants pour le devis de pose de carrelage

La surface à couvrir joue évidemment un rôle déterminant sur votre devis de pose de carrelage. Ce que les non-initiés omettent parfois, et c’est bien normal, c’est l’importance du support à carreler. S’agit-il d’une dalle saine ? Faut-il déposer un parquet ? Un ragréage est-il nécessaire ? Autant de questions dont les réponses impactent le prix de la pose du carrelage.

Il faut aussi savoir que le carrelage n’est pas nécessairement collé. Si la pose clipsée ou scellée est recommandée par un carreleur professionnel, le coût peut encore évoluer. Si vous faites le choix d’une pose en diagonale ou avec cabochons par exemple, pour un effet esthétique moins ordinaire, la complexité de ces techniques de pose se répercute sur les tarifs pratiqués par les professionnels carreleurs.

Et ce ne sont pas les seuls éléments qu’un carreleur prendra en considération pour établir son devis. Le format du carrelage peut aussi influencer le prix, des carreaux de 60 cm x 60 cm étant plus lourds et plus difficiles à travailler que de plus petits carreaux.

Enfin, si le matériau est déterminant sur les tarifs à l’achat, il peut aussi rendre plus coûteux votre projet de pose par un artisan carreleur. Votre devis de travaux du sol sera donc doublement plus cher si vous optez de la terre cuite par exemple, car ce type de carrelage, naturellement poreux, doit impérativement être traité contre l’humidité après sa pose.

Quel prix au m² prévoir selon le type de carrelage ?

Le choix du matériau ou le type de carrelage

Voici désormais le détail des prix des carrelages destinés à revêtir l’intérieur de votre maison. Pour maîtriser au mieux votre budget, préférez des carreaux de carrelage classique, qui sont souvent des carreaux de mosaïque, de la faïence ou du carrelage en grès cérame et qu’on trouve généralement à partir de 15 € / m2(1) hors pose.

En effet, les prix peuvent vite s’envoler et il est possible de trouver :

  • des carrelages en pierre naturelle (ardoise, granit, travertin, pierre calcaire) ou en terre cuite d’entrée de gamme à partir de 50 € /m²(1) hors pose.
  • des carreaux de ciment pour un sol très tendance autour de 100 € / m² (1) hors pose. C’est pourquoi ces carrelages sont généralement cantonnés sur une surface restreinte, comme dans la salle de bain.
  • des carreaux de marbre jusqu'à 200 € / m² (1) hors pose. La noblesse du matériau peut faire grimper votre budget de façon significative. A réserver aux demeures de caractère !

Devis pour la pose de carrelage : obtenir le meilleur prix 

La question des finitions et du style des carreaux

Il existe aussi une grande disparité de prix en fonction du type de finition choisi. La fourchette de prix varie entre 15 € du mètre carré et 50 € du mètre carré (1) hors pose pour du carrelage imitation parquet, marbre ou béton.

Les carrelages imitation pierre sont un peu plus onéreux, et peuvent atteindre 80 € du mètre carré (1) hors pose.

Pour revêtir un mur de salle d’eau ou de cuisine, le carrelage métro présente l’avantage de rester accessible, malgré son côté tendance. Comptez entre 15 € du mètre carré et 30 € du mètre carré (1) hors pose pour ce carrelage aux carreaux rectangulaires blancs et en relief similaire à celui qu’on retrouve aux murs des stations du métro parisien.

Le classement ou la qualité du carrelage

Si certains carrelages n’affichent pas de classement UPEC, cela ne signifie pas qu’ils sont de mauvaise qualité. En revanche, pour être certain de faire un choix durable, l’achat d’un carrelage avec un bon score UPEC vous assure de bonnes performances en termes de résistance aux chocs et dans le temps, et en matière de facilité d’entretien. Cela a un néanmoins un coût, et vous devrez vous attendre à atteindre la fourchette haute pour un carrelage : pour du grès cérame, le type de carrelage le moins cher du marché, il vous faudra par exemple compter un tarif moyen de 50 € du mètre carré (1) hors pose, c’est-à-dire deux à trois fois le prix d’un carrelage sans classement UPEC.

Quel prix pour la pose du revêtement de sol ou de murs ?

Le matériau comme facteur influençant le prix de pose du carrelage

Il ne faut pas croire que le choix du matériau n’influence que la partie fournitures d’un devis de travaux. Le prix de pose de carrelage par un carreleur dépendra aussi du matériau du carrelage sélectionné. Outre le format, qui peut présenter plus ou moins de difficultés, avec notamment la nécessité d’un double encollage pour des carreaux de grande taille, la matière des carreaux sera considérée par le professionnel. Un carrelage grès cérame classique, en faïence ou en carreaux de ciment ne déclenchera pas de surcoût (entre 20 et 60 € / m²(1)). En revanche, les prix grimpent par exemple pour de la pierre naturelle (entre 40 et 80 € / m² (1)), ou de la terre cuite (entre 60 et 80 € / m² (1)).

Collée, scellée ou clipsée : le prix de la technique de pose

Selon le type de pose choisi, le devis pour l'installation de votre carrelage ne sera pas le même :

  • pose clipsée : elle consiste comme son nom l'indique à clipser les carreaux les uns aux autres, comme du parquet flottant. Ne nécessitant pas de colle et étant assez rapide, le prix de pose de ce carrelage ne dépasse pas 30 € du mètre carré (1). Attention, ce type de pose ne peut pas être envisagé sur un mur.
  • pose collée : les carreaux sont tout simplement collés au sol ou au mur. Comptez environ 50 € du mètre carré (1).
  • pose scellée : elle consiste à réaliser une chape avec de l’eau, du sable et du ciment. Ce type de pose nécessite certaines compétences techniques, que les particuliers ne maîtrisent généralement pas, d’où son prix. La pose scellée présente l’avantage de corriger quelques défauts du support, et elle est généralement préconisée dans le cadre d’une construction neuve, pour le sol comme pour les murs. Comptez environ 60 € du mètre carré (1).

Quelle couleur de carrelage intérieur choisir ?

Chape, parquet ou dalle de ciment : le coût en fonction du support

L’état de la surface de votre pièce est un facteur clé pour le carreleur professionnel. En effet, si le sol présente des traces d’humidité, un traitement hydrofuge devra être appliqué (prix moyen : 15 € du mètre carré main-d'œuvre et produit de traitement compris(1)).

Parfois, le support laisse même apparaître des traces de moisissure. Impossible dans ce cas de poser un revêtement, au risque de voir le carrelage se détériorer au fil des années. Un entrepreneur recommandera à raison un traitement anti-moisissure, dont les tarifs sont généralement équivalents à ceux d’un traitement anti-humidité.

Si le sol n’est pas parfaitement plat, l’artisan devra procéder à un ragréage (entre 15 et 35 € / m² selon le type de ragréage (1)). Si un revêtement est déjà installé, il devra soit être déposé (entre 10 et 20 € / m² pour la dépose et l'évacuation de l'ancien revêtement (1)), soit faire l’objet d’une primaire d’accrochage (prix moyen : 15 € du mètre carré (1)), un produit permettant à la colle et aux carreaux de mieux adhérer à leur support, qui peut s’avérer trop lisse ou trop inégal pour assurer une bonne tenue du carrelage.

Droite, décalée ou diagonale : le tarif selon le sens de pose des carreaux dans la pièce

Ce tableau synthétise les différents motifs et sens de pose, avec le prix de pose moyen au mètre carré (1). Il s’agit de tarifs moyens qui peuvent varier selon que vous optez pour une pose clipsée, collée ou scellée, mais qui montrent que le choix d’une pose avec cabochons donnera nécessairement lieu à un devis plus élevé qu’une pose droite :

Sens de pose

Principe

Prix moyen de la pose au mètre carré 

Pose droite

Carreaux alignés par rapport au mur

30 €

Pose décalée ou à joints contrariés

Carreaux décalés les uns par rapport aux autres

35 €

Pose en diagonale

Carreaux posés selon un axe par rapport au mur de 45°

45 €

Pose avec cabochons

Carreaux de tailles différentes

55 €

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Les éléments indispensables d'un bon devis
New call-to-action

(1) Prix constatés sur les sites de professionnels spécialisés.

Haut de page