Ootravaux

Parquet : le prix des différentes essences de bois

27 avril 2021
Revêtements de sol
Sommaire

Le budget à prévoir pour le parquet de sa maison peut largement varier en fonction des essences choisies. Classiques ou exotiques, plus ou moins résistantes à l’humidité, plus ou moins traditionnelles, elles offrent un prix très fluctuant. Un large choix d’essences s’offre cependant à vous, ce qui vous permet de mieux maîtriser le coût de vos travaux pour le sol. Ootravaux revient en détail sur le parquet et le prix des essences de bois pour que le devis ne soit pas une surprise !

Les critères pour faire le bon choix d'essence de bois

Deux grandes notions permettent de choisir un parquet en bois : l’esthétisme des lames et l’utilisation (pose en pièces humides, fort passage, etc.). Plusieurs notions sont à connaître afin d’élire le parquet idéal pour le sol de votre maison dans chacune de ces 2 catégories.

Choix du parquet : une question d’esthétisme

Chaque essence de bois porte en elle une connotation esthétique qui lui est propre. Ainsi le chêne est-il par exemple associé à un parquet noble et intemporel : le chêne convient à toutes les décorations intérieures. S’il n’est pas teinté, le pin est une essence à la couleur naturellement claire et lumineuse, et confère une ambiance chalet à votre parquet. Certains bois de parquet sont issus de l’ébénisterie, comme le noyer, le merisier ou encore l’orme : ils sont également très élégants, à l’image du chêne. Enfin, les bois exotiques, comme le teck ou le wengé, n’ont pas leur pareil pour faire voyager grâce à leur couleur intense.

Du parquet pour quelles pièces de la maison ?

Lors du choix de votre parquet, outre la question de l’esthétique des lames, vous devez vous interroger sur le type de pièce où sera installé le parquet. L’humidité et les chocs s’avèrent en effet les 2 grands ennemis du parquet en bois, surtout le bois massif. Les classes de dureté du bois permettent de savoir quelles essences conviennent aux différentes pièces de la maison :

  • classe A : bois tendres, comme l’épicéa, le pin sylvestre, le sapin ou l’aulne ;
  • classe B : bois mi-durs, comme le bouleau, le teck, le noyer, le merisier ;
  • classe C : bois durs, comme le chêne, l’érable, le frêne ou le hêtre ;
  • classe D : bois très durs, comme le merbau ou le wengé.

Plus l’essence est dure, plus le parquet sera capable de supporter de passage.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de pose de parquet

Avec les artisans Ootravaux

Prix des parquets en bois tendres

Les bois tendres font souvent partie des essences de bois les plus abordables. Si vous souhaitez poser un parquet à moindre coût, c’est vers ce type de bois qu’il faudra vous tourner. La nature des lames (parquet massif, contrecollé ou stratifié) fait naturellement varier le prix, ainsi que leur aspect esthétique (présence de nœuds, couleur...), mais en moyenne, vous retrouverez les prix suivants :

  • 10 à 35 euros par mètre carré pour des lames en pin, hors pose (1) ;
  • 25 à 45 euros pour un sol en épicéa, hors pose (1) ;
  • 10 à 29 euros par mètre carré pour des lames de parquet en sapin, hors pose (1).

Les bois tendres marquent facilement. Mieux vaut les réserver au sol des pièces peu fréquentées de la maison, comme la chambre ou les couloirs d’habitation sans accès sur l’extérieur.

Prix pour un parquet en bois mi-durs

Les bois mi-durs sont souvent utilisés dans les pièces à la fréquentation moyenne. Ils peuvent ainsi constituer le sol du séjour par exemple (sans accès sur l’extérieur) ou encore d’une entrée. Si vous optez pour ce type de parquet, il vous faudra prévoir un budget d’environ :

  • 44 à 100 euros par mètre carré pour du parquet en mélèze, hors pose (1) ;
  • 56 à 132 euros par mètre carré pour des lames en bois de noyer, hors pose (1) ;
  • 20 à 50 euros par mètre carré pour un parquet en châtaignier, hors pose (1) ;
  • 45 à 142 euros pour des lames de parquet en merisier, hors pose (1).

Plus résistantes que les bois tendres, ces essences n’en restent pas moins parfois sensibles aux rayures et il est dans tous les cas recommandé de protéger son parquet par une couche de vitrificateur pour bois afin d’éviter que talons, griffes d’animaux domestiques et chocs ne viennent abîmer les lames de votre sol.

Prix des parquets en essences de bois dur

En faisant le choix d’un bois dur, vous pouvez lancer des travaux pour la pose de parquet même dans les pièces au passage intense, telles que le séjour avec accès à l’extérieur ou la cuisine. Ce type d’essence convient également aux locaux professionnels. Les essences et les prix les plus courants pour des lames de parquet en bois dur sont les suivants :

  • 33 à 105 euros par mètre carré pour du parquet en chêne, hors pose (1) ;
  • 45 à 130 euros par mètre carré pour des lames en bois de frêne, hors pose (1) ;
  • 60 à 120 euros par mètre carré pour un parquet aux lames en érable, hors pose (1) ;
  • 25 à 100 euros par mètre carré pour un sol en hêtre, hors pose (1).

Prix des parquets en bois très durs

Les bois très durs sont essentiellement des bois exotiques, tels que le merbau ou le wengé. Tous deux séduisent par leur couleur atypique. La première essence tire en effet sur le rouge tandis que la seconde offre une couleur brun foncé.

Pour un parquet en merbau, il faut s’attendre à un devis compris entre 65 et 105 euros (1) par mètre carré, hors pose. Sa couleur et surtout sa pousse lente expliquent son prix élevé. Il fait partie des bois souvent posés dans une pièce humide, comme la salle de bains, car il résiste bien à l’humidité.

Quant au wengé, son prix se situe entre 70 et 100 euros par mètre carré hors pose (1). Lui aussi supporte bien l’humidité. Si le devis d’un sol dans cette essence vous paraît trop important, vous avez la possibilité d’opter pour un parquet en chêne à la finition wengé, au prix moins élevé.

Prix de pose de parquet massif selon l’essence de bois

Si le type de pose et l’épaisseur du parquet restent les facteurs les plus importants qui influencent le prix de pose de ce revêtement de sol, l’essence de bois joue également un rôle. En effet, un bois tendre est généralement plus facile à poser qu’un bois dur ou très dur. Au mètre carré, le prix de pose du premier se situe entre 20 et 50 euros (2) tandis que pour le second, le prix peut atteindre une centaine d’euros (3).

Quel est le prix d’un parquet en bois massif ?

Astuce

Comme pour tous vos travaux de la maison, réalisez plusieurs devis auprès d’artisans ou d’entreprises spécialisées différentes. Pensez d’ailleurs à utiliser la plateforme Ootravaux pour contacter ces spécialistes. N’hésitez pas non plus à négocier les prix pour faire baisser le prix de votre parquet en incluant d’autres travaux d’aménagement et / ou l’installation d’autres équipements dans votre maison.

(1) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de parquet professionnels.
(2) Prix issus du site https://www.prix-pose.com/parquet/
(3) Prix issu du site https://www.travauxapart.fr/guides/prix-pose-du-parquet