Devis pour la pose d'un carrelage

Devis de pose de carrelage : des prix qui varient en fonction de nombreux critères

23 octobre 2020
Revêtements de sol
Sommaire

Lors d’une construction ou de travaux de rénovation, le traitement du sol et des murs est une étape essentielle et implique notamment la pose d’un revêtement de sol et mural dans chaque pièce. Vous avez opté pour du carrelage et vous souhaitez le faire poser par un carreleur professionnel ? Dans ce cas, il est essentiel de bien anticiper le budget associé à la main-d’œuvre, pièce par pièce. Il va donc vous falloir réaliser le métré afin de calculer le tarif moyen d’un devis de pose de carrelage car celui-ci dépend des superficies à carreler, que ce soit au sol ou au mur pour de la mosaïque en cuisine par exemple. Ootravaux vous guide !

Les éléments impactant le devis de pose d’un carrelage

Le carrelage

Les carreleurs professionnels proposent des prix en fonction de plusieurs critères. Pour établir leur devis de pose de carrelage, ils prendront en considération le type de carreaux que vous aurez préalablement choisis. Le format, les dimensions et le poids du carrelage peuvent en effet être plus ou moins contraignants pour un artisan et se répercuter sur les tarifs. Ensuite, le matériau en lui-même joue un rôle fondamental car certains carreaux sont plus faciles à travailler que d’autres, comme le carrelage en terre cuite et les formes simples (carré ou rectangle).

La pose

Pour déterminer le coût de la pose de carrelage, un certain nombre de données entrent en jeu. Installer une mosaïque à effet sur le mur d’une salle de bain et poser des carreaux 60x60 cm en pose droite ne requièrent pas le même investissement humain. La pose peut, en outre, être collée, scellée ou clipsée, ce qui génère des différences de prix. Et si vous optez pour une pose en diagonale ou à joints contrariés, vous vous exposez à une tarification supérieure. Enfin, la configuration de votre pièce impacte également le devis. Si elle comporte de nombreux angles variés, les difficultés de découpe du carrelage entraîneront une augmentation du montant final du devis.

La base

Votre devis pour poser le carrelage lors de votre chantier de rénovation dépendra aussi de l’état de la surface à carreler. Avec une surface plane et propre (chape), le prix sera moins élevé que si le sol requiert divers traitements ou qu’un carrelage doit être déposé.

Les finitions

Enfin, si vous incluez la pose des plinthes et si des profilés (baguettes de finition permettant de protéger un nez de marche, un angle, ou de faire la transition avec un autre type de revêtement) par exemple doivent être installés, le devis des travaux pour le carrelage de votre maison peut s’avérer plus coûteux.


Devis de pose carrelage : les prix associés au type de carrelage

Au moment de choisir vos carreaux pour le sol ou les murs de votre intérieur, il faut anticiper les différences de prix appliqués pour la main-d’œuvre en fonction des matériaux.

La faïence : le prix au mètre carré le moins élevé

Matériau très esthétique, la faïence peut être utilisée comme revêtement mural, notamment dans les cuisines ou salles de bains. Pour de la faïence en pose murale, les prix de la pose demeurent inférieurs à 30 € / m² (1). La faïence ne se pose généralement pas au sol.

Le grès cérame et les carreaux de ciment : des prix intermédiaires

Comptez entre 20 et 60 € / m² (1) pour la pose au sol de carrelage classique en grès cérame et pour les carreaux de ciment redevenus particulièrement tendance et se déclinant dans toutes les pièces de la maison. Le grès cérame et les carreaux de ciment peuvent être posés au mur pour un tarif de pose similaire.

Le carrelage en pierre naturelle : un matériau plus cher qui suppose une pose plus coûteuse

Ardoise, granit, marbre, travertin, pierre calcaire… Ces types de matériaux sont plus ou moins onéreux à l’achat mais ont un dénominateur commun : leur prix de pose au sol. Pour travailler de la pierre naturelle, un artisan carreleur demande généralement entre 30 et 70 € / m² (1) pour la main-d'œuvre. Ces matériaux sont essentiellement réservés au sol mais il est possible d’opter pour une pose de l’ardoise ou du marbre aux murs pour environ 45 € / m2(1).

Le carrelage en terre cuite : la pose la plus onéreuse

Apprécié pour son authenticité et sa résistance, le carrelage en terre cuite est celui qui nécessite le coût de pose le plus élevé. S’il ne s’agit pas du matériau le plus cher, le prix de la main-d’œuvre pour poser ce type de carrelage atteint au minimum 50 € / m² (1). Ce type de carrelage ne se pose pas au mur.

Bon A Savoir

En sus du matériau choisi, le format déterminera également le prix du devis de pose du carrelage. Outre la manipulation qui se fait plus difficile si les dimensions sont grandes, il faut également considérer les contraintes d’encollage. Si un simple encollage suffit pour des carreaux de 30x30 cm, la technique est plus fastidieuse pour des carreaux de 45x45 cm et, a fortiori, de 60x60 cm. L’artisan applique sur ses tarifs le double encollage, c’est-à-dire qu’il enduit la surface et le carrelage de colle avant de le poser.

Pose de carrelage : comment obtenir le meilleur prix ?

Devis de pose de carrelage : les prix en fonction du type de pose

Les prix pour une pose de carrelage clipsée

Encore peu répandue, cette technique est la plus facile pour les carreleurs. Elle est de fait la moins coûteuse : entre 15 et 30 € / m² (1). Les carreaux se clipsent les uns après les autres à la manière d’un parquet flottant. Attention, non seulement vous bénéficierez de moins de choix pour ce type de carrelage mais le coût de la marchandise pour des carrelages de qualité reste élevé.

Les tarifs pour une pose de carrelage collée

Il s’agit de la technique la plus utilisée pour la pose de carrelage. Possible au mur comme au sol, sur une chape comme sur un ancien revêtement, la pose collée est la plus simple à condition d’avoir une surface plane. Elle nécessite toutefois de la colle et des joints. Son tarif : entre 30 et 60 € / m² (1) (colle et joints inclus).

Le montant appliqué pour une pose de carrelage scellée

Cette méthode traditionnelle consiste à réaliser une chape de mortier (eau + sable + ciment) par-dessus la chape de ciment. Ce tableau résume les avantages et inconvénients de la pose scellée :

Avantages

Inconvénients

Elle permet de corriger les défauts, ce qui la rend intéressante lorsque le sol présente des irrégularités.

Elle ne peut être appliquée au mur

Elle est recommandée pour les pièces humides

Elle nécessite des compétences techniques particulières

Elle est adaptée au projet de construction neuve

Elle est plus onéreuse que les autres types de pose : entre 40 et 80 € / m² (1) (eau, sable et ciment inclus)

Devis de pose de carrelage : les prix selon le sens ou le motif de pose

Le prix moyen de pose de carrelage varie de 30 à 65  € / m² selon le motif de pose, que ce soit pour un sol, ou un mur. Si vous savez déjà quel type de motif vous souhaitez créer avec votre carrelage, cette partie vous sera utile pour affiner le budget à prévoir pour la pose de vos carreaux.

La pose droite pour un devis de pose de carrelage raisonnable

La pose droite, c’est celle qui se retrouve dans la plupart des maisons récentes. Tous les carreaux sont identiques et alignés par rapport au mur. Un grand classique sans risque de se démoder et qui a pour principal avantage son prix puisqu’il n’implique pas de difficulté particulière pour l’artisan : entre 25 et 40 € / m² (1).

En diagonale, en décalé ou à cabochon : des poses de carrelages moins courantes mais plus onéreuses

Un peu plus complexe, la technique de pose en décalé, également appelée à joints contrariés, coûtera environ 30 à 45 € / m² (1) de plus en moyenne. La pose reste droite mais les rangées sont décalées les unes par rapport aux autres. Si vous souhaitez donner plus de profondeur et de caractère à votre pièce, vous pouvez opter pour la pose en diagonale. Avec un axe orienté à 45 degrés par rapport au mur, la technique se complexifie encore et les carreleurs appliqueront un coût de pose supérieur dans leur devis : entre 35 et 60 € / m² (1). Enfin, la pose avec cabochons est la plus chère. Il faut dire qu’elle nécessite un calepinage beaucoup moins évident avec, en plus des carreaux standard, des plus petits carreaux du même modèle pour donner un effet moins simpliste au carrelage. Comptez entre 40 et 65 € / m² (1).

Devis de pose de carrelage : les prix selon le support à carreler

Le devis lorsque le sol n’est pas plat

Impossible de poser un carrelage sur un sol irrégulier. Lors d’un projet de rénovation, il est souvent nécessaire de prévoir un ragréage afin que la surface de la salle à carreler soit plane. Comptez environ 20 € / m² (1).

Les tarifs des professionnels lorsqu’il reste un revêtement

Dans ce cas, 2 solutions s’offrent aux carreleurs : déposer l’ancien revêtement (carrelage, moquette…) ou poser le carrelage sur le revêtement. Si la première option est choisie (ce peut être obligatoire pour rattraper le niveau d’ensemble de la salle), l’opération vous en coûtera en moyenne 15 € / m² (1). Lorsque l’évacuation des gravats est incluse, le prix se situe plutôt autour de 20 € / m2(1). S’il est possible de garder l’ancien revêtement de sol, une primaire d’accrochage devra être passée afin que le nouveau carrelage adhère parfaitement. Le coût moyen de ce préalable aux travaux oscille entre 15 et 25 € / m² (1).

Les prix des carreleurs lorsque le sol n’est pas sain

Parfois la chape découverte sous le revêtement n’est pas saine et plusieurs traitements peuvent s’avérer nécessaires. Pour un sol humide, un traitement hydrofuge devra être appliqué (environ 15 € / m² (1)) tandis que pour un sol contenant des traces de moisissure, un traitement anti-moisissure sera inévitable pour ne pas voir votre carrelage se désagréger au fil des années (environ 15 € / m²(1)).

Devis de pose de carrelage : les prix des finitions

Les plinthes : le budget à prévoir pour un projet abouti

Généralement, lorsque le carrelage est changé dans le cadre d’un projet de rénovation, les plinthes sont changées en même temps. Ce ne sera peut-être pas le cas dans la cuisine, les WC et la salle de bains, pièces d’eau dans lesquelles un carrelage faïencé mural peut déjà être en place ou est prévu lors des travaux. Vérifiez donc que votre devis de pose de carrelage comprend les plinthes (matériau et pose). Vous pouvez également faire le choix de poser vous-même les plinthes mais sachez que les coupes d’angle ne sont pas évidentes. Pour un travail de qualité et un intérieur cohérent, mieux vaut confier cette tâche à l’artisan. Le prix de pose au mètre linéaire oscille entre 10 € et 25 € (1), auquel il faut ajouter 3 à 15 € (1) de fourniture en moyenne.

Les profilés : un léger surcoût à intégrer au devis de pose de carrelage

À moins que vous ne fassiez poser vos carreaux par un carreleur professionnel sur l’intégralité de la surface de votre maison, vous devriez avoir dans votre intérieur des sols différents qu’il convient de séparer par des profilés ou barres de seuil. Cela permet de cacher la jonction du sol d’une pièce avec le revêtement d’une autre pièce et de finir proprement les travaux. Comptez entre 5 et 45 € (1) selon le matériau de la barre de seuil et sa longueur (correspondant à la largeur de la porte).

La synthèse du devis de pose de carrelage

Faire appel à un carreleur professionnel pour gérer l’ensemble des travaux de revêtement de votre maison semble être la meilleure solution pour un rendu de qualité. Pour bien maîtriser le coût du devis de pose de carrelage, voici un tableau récapitulatif (1).

Critère de prix

Prix au m2 (fourniture et main-d’œuvre incluses)

Matériau

Faïence : 30 €

Grès cérame et carreaux de ciment : 20 à 60 €

Pierre naturelle : 30 à 70 € ;

Terre cuite : 50 €

Plinthes et profilés

15 à 45 €

Etat de la surface

Ancien revêtement à retirer : 20 €

Mise à plat de la surface : 20 €

Traitement hydrofuge ou anti-moisissure : 15 €

Motif de pose

Droite : 20 à 40 €

En décalé ou joints contrariés : 30 à 45 €

A cabochons : 40 à 65 €

Type de pose

Scellée : 40 à 80 €

Collée : 30 à 60 €

Clipsée : 15 à 30 €

En conclusion, le tarif moyen de vos travaux va dépendre d’abord de la surface à carreler, de son état et de sa superficie. Les formats et matériaux choisis impactent moins le prix final appliqué par un artisan carreleur. En rénovation, vous opterez sans doute pour une pose collée avec plinthes et profilés. Il vous reste à définir le sens et le motif de pose en fonction de vos goûts et de votre budget.

Astuce

Ootravaux met à votre disposition sa plateforme de mise en relation entre particuliers et professionnels pour vos demandes de devis, gratuitement et sans engagement. Lancez-vous !

Les éléments à retrouver sur votre devis de pose de carrelage

Un devis de pose de carrelage doit comporter des éléments spécifiques :

  • type de carreaux : grès, terre cuite, pierre naturelle...
  • couleur du carrelage ;
  • taille des carreaux ;
  • nombre de paquets de carrelage ;
  • nombre de paquets de profilés ;
  • type de pose : collée, scellée, clipsée ;
  • motif de pose : droite, en diagonale, à cabochon, en décalé...
  • type de support sur lequel est posé le carrelage ;
  • coût de la main-d’œuvre.

D’un point de vue plus légal, le devis doit également mentionner impérativement :

  • la date du devis et son numéro ;
  • sa durée de validité ;
  • les coordonnées de l'entreprise ou de l'artisan ;
  • sa forme juridique, son numéro SIREN, son numéro au registre du commerce et des sociétés (RCS) ou au répertoire des métiers (RM) pour les artisans, et la mention du capital pour les sociétés ;
  • son numéro de TVA ;
  • vos coordonnées ;
  • la date et la durée des travaux ;
  • les frais accessoires (frais de déplacement...) ;
  • le prix HT et TTC ;
  • les taux de TVA applicables ;
  • les modalités de livraison ;
  • les modalités de paiement.

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Les éléments indispensables d'un bon devis
New call-to-action

(1) Prix rencontrés sur les sites des professionnels (pose uniquement)

Haut de page