Ootravaux

Sommaire

Vous entendez des grattements dans les murs de votre chambre ? Surtout la nuit ? Il s’agit certainement de souris. Ces petits rongeurs apprécient particulièrement ce type de cachette qui leur permet de nidifier et de se déplacer en toute discrétion. Ne vous en faites pas ! Ootravaux vous confie toutes les astuces pour vous débarrasser des souris. Ce sont souvent les mêmes méthodes que celles utilisées pour exterminer les rats ou d'autres nuisibles.

L'essentiel
  • Si des souris ont élu domicile dans vos murs, il est possible de les déloger en disposant des pièges à des endroits stratégiques.
  • Il existe plusieurs techniques pour capturer les souris : des souricières, des tapettes, des pièges électriques ou encore des appâts souricides.
  • Si vous ne souhaitez pas gérer l’élimination des souris, vous pouvez faire appel à un spécialiste de la dératisation : c’est la garantie d’un résultat efficace et pérenne.

Des souris dans les murs de votre maison ou appartement : quels sont les risques ?

Si vous entendez des cavalcades dans vos murs, il s’agit certainement de souris. En effet, elles aiment particulièrement utiliser les cloisons pour se déplacer en toute sécurité. Mais quels sont les risques pour votre santé et vos proches ?

Les risques sanitaires liés à la présence de souris 

Les souris paraissent inoffensives. Et il est vrai qu’elles sont moins dangereuses que les rats, qui ont mauvaise réputation. Ce n’est pas pour autant que la souris est sans danger.  Elle peut transmettre des maladies :

  • La salmonellose ;
  • La leptospirose ;
  • Des troubles respiratoires.

Les risques parasitaires à cause des souris dans les murs

Les souris transportent des maladies, mais aussi des parasites comme les puces, les poux ou encore les acariens. 

Les risques de leur naissance à leur mort

Une infestation rapide

La souris, comme les rats, se reproduit très vite. Il faut savoir que chaque couple de rongeurs peut avoir 8 portées par an avec 6 à 10 souriceaux par portée. Avec une espérance de vie de 3 ans, elle peut être ainsi l’heureuse maman de 240 souriceaux au cours de sa vie. Ses petits sont d’ailleurs rapidement autonomes, dès 3 semaines de vie et matures sexuellement avant 2 mois.

Cette reproduction rapide et continue explique pourquoi une maison peut être rapidement infestée.

L’évacuation des souris mortes

Si vous choisissez de les exterminer avec des produits rodenticides, les souris meurent sur place. L’odeur et la décomposition des cadavres peuvent devenir un problème et entraîner des complications lors du processus de décomposition (prolifération de bactéries, entre autres). Il est nécessaire de nettoyer régulièrement les lieux où vous avez remarqué leur présence.

Les risques de dommages psychologiques 

Lorsque les souris élisent domicile dans vos murs ou vos cloisons, vous entendez des bruits attestant de leur installation, surtout la nuit. Les activités nocturnes de ces rongeurs peuvent devenir un réel problème qui perturbent le sommeil de tous les habitants. 

Il n’est pas toujours besoin de les voir pour les redouter : les bruits suffisent à provoquer du stress et de l’inconfort. Il est impératif de veiller à ce que les souris disparaissent rapidement des murs, mais aussi de votre logement pour apaiser les tensions.

Certaines personnes développent une répulsion vis-à-vis de ces animaux. Cela s’appelle la musophobie : la phobie des rongeurs. 

undraw_engineers_1.svg
Débarrassez votre logement des souris

Avec les artisans Ootravaux

Les risques de dommages matériels liés aux souris

C’est un dernier élément qu’il ne faut pas négliger : malgré leur petite mâchoire, les souris peuvent occasionner de nombreux dommages matériels. En cas d’infestation de rongeurs, ces derniers peuvent détruire de nombreux éléments de votre logement tels que : 

  • Les fils électriques et les câbles ;
  • Les matériaux d’isolation de vos murs en grattant le polystyrène, par exemple ;
  • Le bois de vos placards de cuisine pour atteindre de la nourriture ;
  • Etc.
Bon A Savoir

La souris est une athlète ! Elle est capable d’escalader un mur, de nager ou encore de bondir à plus de 2 mètres. 

Savoir identifier les points d'entrée des souris dans les murs

La souris affectionne particulièrement certains lieux de vie :

  • La cuisine et surtout les placards et les armoires ;
  • Le grenier et les vides sanitaires ;
  • Le dessous des meubles ;
  • Les plafonds suspendus ;
  • Et bien sûr les murs.

Pour procéder à l’extermination dans les murs, il est nécessaire de trouver les points d’entrée. Plusieurs techniques sont alors possibles.

Chercher les trous autour d’une fissure

Lorsque les souris choisissent de s’installer dans une cloison, cet endroit chaud, calme et sûr, elles vont le plus souvent créer des trous pour y accéder. 

Elles peuvent aussi utiliser des ouvertures déjà créées pour le passage de câbles ou une simple fissure, par exemple. Ces petits espaces qui semblent insignifiants vont devenir leur porte d’entrée.

Vérifier la tuyauterie et les canalisations

Les souris peuvent utiliser les tuyaux d’évacuation pour pénétrer chez vous et s’installer dans les murs. Il suffit parfois d’un espace mal scellé dans votre douche pour qu'elles se faufilent.

Les bouches d’aération ou les conduits constituent un autre moyen de pénétrer à l’intérieur de votre maison et dans vos cloisons.

Veiller à l’étanchéité de vos fenêtres et portes

Vous sentez passer de l’air sous votre porte ? Méfiez-vous : une souris pourrait aussi se faufiler dans cet espace. Un carreau de votre fenêtre non remplacé ? C’est encore une possibilité pour la souris d’entrer chez vous.

Une astuce pour détecter les passages des souris

Si vous avez des doutes sur le trou par lequel passent les rongeurs, Ootravaux vous livre un de ses conseils efficaces. Vous pouvez déposer de la farine devant des passages possibles : derrière des appareils électro-ménagers, près d’une fissure, etc. Quelques jours plus tard, vous pourrez constater (ou pas) la présence des traces de pattes. Vous savez alors où agir pour réussir l’opération d’extermination.

undraw_engineers_1.svg
Débarrassez-vous des nuisibles

Avec les artisans Ootravaux

Comment se débarrasser des souris qui sont dans les murs ?

Vous avez compris comment les souris ont réussi à s’installer à l’intérieur de vos murs ? Il est à présent temps d’agir pour éradiquer le problème et limiter l’infestation.

Disposer le bon piège au bon endroit

Plusieurs modèles existent selon l’ampleur de l’invasion dans votre maison. Chaque dispositif doit être déposé au plus près du passage ou dans une zone qui pourrait les attirer.

La tapette à souris 

C’est le système le plus connu et le moins cher. Vous connaissez son fonctionnement ? La souris alléchée par l’appât monte sur la tapette qui déclenche le ressort et abaisse la barre brutalement. Le petit animal ne peut plus bouger et vous pouvez le récupérer. En général, il ne survit pas. 

Des associations de protection animale privilégient l’usage des pièges électroniques ou des souricières pour récupérer les nuisibles vivants.

Les pièges électroniques, pour une mort rapide et sans douleur 

Ces modèles fonctionnent aussi avec un appât pour attirer le petit rongeur. Celui-ci reçoit une décharge électrique une fois entré dans le piège. Sa mort est pratiquement instantanée et un signal vert indique qu’un spécimen a été capturé. Vous pouvez aussi télécharger une application qui vous alerte quand un rongeur a été attrapé.

Ce type de produit est intéressant, car il n’est pas dangereux pour les enfants, ni pour les autres animaux de la famille.

Les pièges à glissières ou souricières 

Ce dispositif permet de capturer la souris grâce à un système de bascule de la porte ou d’entonnoir. Pour inciter le petit rongeur à pénétrer, vous pouvez disposer un appât particulièrement appétissant. Vous pouvez utiliser un bout de gruyère ou bien acheter des appâts conçus pour attirer immanquablement le petit rongeur. Préférez les produits spécialement étudiés pour les souris et rongeurs : ils n’intéresseront pas vos chats ou chiens.

Ootravaux

Vous pouvez aussi utiliser des pièges à glu mais ils sont de plus en plus décriés, à cause de la cruauté de la mort des petits animaux. La ville de New-York prévoit d’interdire ce mode d’extermination.

Des appâts à l’intérieur du mur

Il est aussi possible de disposer des appâts dans le mur si le trou est suffisamment grand. Ils se présentent sous forme de pâte ou de blocs de poison. Leur odeur est fortement alléchante pour les rongeurs qui n’hésitent pas à les manger. Ensuite, selon le produit que vous avez choisi, les souris ingèrent un puissant somnifère ou un anticoagulant. Dans tous les cas, il s’agit d’un appât exterminateur.

Bon A Savoir

Le poison à souris s’appelle un rodenticide. Le mot vient du latin rodere qui signifie ronger et cide qui signifie tuer. 

Comment prévenir les récidives ?

Vous avez réussi à exterminer les souris ? C’est bien, mais il faut éviter que cela ne se reproduise. Voici quelques conseils pour que les rongeurs ne reviennent pas dans votre maison.

Boucher les trous et les fissures pour éviter le retour des rongeurs

Une fois que vous avez enlevé tous les cadavres de souris, vous pouvez boucher les trous dans les murs. Profitez-en pour faire le tour de votre maison, de la cave au grenier en prenant soin :

  • De colmater toutes les fissures et l’ensemble des trous ; 
  • De calfeutrer les tuyaux et conduits ;
  • D’installer des grilles métalliques à certains endroits stratégiques ;
  • Etc.

Éviter de laisser de la nourriture en dehors des placards

Les souris sont particulièrement attirées par la nourriture, comme les rats. Pour éviter de les attirer à nouveau chez vous, il est nécessaire de respecter des consignes d’hygiène assez strictes. Cela consiste par exemple à utiliser des boites hermétiques pour stocker la nourriture. 

Installer des répulsifs à ultrasons

Ces diffuseurs émettent des ultrasons qui ne sont pas audibles par les habitants de la maison, mais qui sont inconfortables pour les rongeurs. Cette méthode est intéressante, car elle n’utilise pas de produit chimique et ne présente pas de danger pour les enfants ou les animaux domestiques. La limite de ce répulsif est la possible accoutumance du rongeur à ces ondes désagréables. 

Diffuser des odeurs répulsives

Les rongeurs sont aussi particulièrement sensibles aux odeurs et certaines agissent comme un répulsif. C’est le cas par exemple du laurier, du poivre, mais aussi des clous de girofle. Si vous êtes adepte des huiles essentielles, misez sur un mélange composé de menthe poivrée, de sauge sclarée et de laurier noble.

Utiliser votre chat ou votre chien

Le chat et le chien sont les deux prédateurs des rongeurs. Vous pouvez les mettre à contribution pour qu’ils vous aident dans votre chasse aux rongeurs. Mais attention, ils ne sont pas tous intéressés ni performants ! Misez sur des ratiers comme des fox terriers ou des scottishs terriers.

Quand faire appel à un professionnel de la dératisation ?

Le plus souvent, il est nécessaire de faire appel à un professionnel de la dératisation quand l’infestation est installée et que vos efforts sont restés vains. Et ce d’autant plus que la cohabitation avec des rongeurs peut se révéler extrêmement difficile pour certaines personnes musophobes. Dans ces cas-là, le recours à un professionnel est indispensable pour exterminer même un petit nombre de rongeurs.

Un professionnel de la dératisation pour une extermination efficace et pérenne

Lorsque les souris se sont installées dans les murs et qu’elles ont commencé à se reproduire, vous pouvez être confronté à une véritable infestation. L’installation de quelques pièges ne suffit alors plus pour obtenir de bons résultats : vous devez faire appel à un pro qui va utiliser une méthode adaptée à votre situation. 

Ce spécialiste, ou exterminateur, vous permet aussi de bénéficier de conseils pour obtenir des résultats pérennes. Il vous indique les travaux à entreprendre pour limiter les entrées dans votre maison. C’est un expert de la gestion parasitaire : il est aussi compétent pour combattre les punaises de lit, par exemple.

L’expert de la dératisation dispose des qualifications particulières

Les techniciens d’une société de dératisation disposent de qualifications telles que : 

  • Le diplôme d’applicateur de produits antiparasitaires et assimilés (DAPA) et le certificat Certibiocide pour la manipulation de tout traitement biocide ;
  • Le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES).

L’entreprise de dératisation propose des actions complémentaires

Il est possible de demander un devis supplémentaire pour :

  •  Le nettoyage des pièces infestées ;
  • Les travaux de rebouchage pour limiter les points d’entrée des nuisibles. 

Ces opérations limitent le risque d’une nouvelle infestation.

undraw_engineers_1.svg
Débarrassez-vous des nuisibles

Avec les artisans Ootravaux

Glossaire

Certains termes techniques de cet article vous semblent complexes ? Pas de panique ! Ootravaux vous propose un glossaire clair et concis pour tout comprendre et faire les meilleurs choix.

La musophobie est la phobie des rongeurs. Cette terreur des souris et des rats entraîne des réactions émotionnelles à la fois irrationnelles, excessives et incontrôlables. La simple vue d’un rat ou d’une souris suscite chez un musophobe un sentiment de dégoût, de panique, voire une crise d’hystérie. La phobie se traduit alors par des tremblements, des cris, des palpitations, des pleurs et/ou une forte sudation