Fenêtre

Quelles formalités obligatoires pour le changement de vos fenêtres ?

24 juillet 2020
Fenêtres
Sommaire

Remplacer ses vieilles fenêtres, pour passer par exemple du simple vitrage à des fenêtres en PVC double vitrage, paraît être un projet de travaux anodin dans le cadre d'une rénovation de maison. Pourtant, dans certains cas, vous devrez notifier ces modifications au service d'urbanisme de votre mairie par l’intermédiaire d’une déclaration préalable de travaux. Renseignez-vous sur les formalités obligatoires, avant de prendre la décision de signer un devis de changement de fenêtres…

Changement de fenêtres : dans quels cas la déclaration préalable de travaux en mairie est-elle obligatoire ?

Que ce soit dans le cadre d’une construction de bâtiment ou d’une rénovation de maison, vous devrez vous interroger sur le poste fenêtres, porte-fenêtre et potentiellement fenêtre de toit. Lorsque le projet de travaux concerne le changement des fenêtres d'une maison, engager des formalités auprès du service d'urbanisme de la maire peut être nécessaire. Il s’agit d’une déclaration préalable de travaux, c’est-à-dire un formulaire à remplir et à adresser par lettre recommandée avec avis de réception à la mairie. Au bout d’un mois, l’absence de retour défavorable vaudra autorisation de travaux. Il est alors conseillé de demander à votre mairie un certificat de non-opposition pour faire valoir vos droits.

Si vous ne comptez pas installer des fenêtres identiques partout, il faut vous attendre à un délai d’instruction de votre dossier plus long car la vérification du respect des règles d’urbanisme est alors plus délicate. Le fait que vos changements de fenêtres prennent place dans le cadre de travaux demandés par votre assurance ou que vous espérez des économies d’énergie ne peut rien changer à ce délai.

Quand la couleur des fenêtres change

En clair, vous envisagez d'enlever vos fenêtres en bois naturel pour les remplacer par les classiques fenêtres en PVC (polychlorure de vinyle) blanc ou par des menuiseries en alu anthracite. Dans ce cas, vous devrez vous enquérir de la déclaration préalable de travaux auprès du service d'urbanisme de votre mairie. Attention, ce n’est pas le changement de matériau de la fenêtre, mais la nouvelle couleur qui rend ces démarches obligatoires. Car la couleur change l’aspect extérieur de votre maison, et c’est bien là tout l’intérêt de la déclaration préalable de travaux : ne pas laisser aux propriétaires un libre choix total afin de préserver une certaine cohérence dans une ville. A l’intérieur, du sol au plafond, l’administration publique et la commune n’ont en revanche aucune réserve à émettre.

Changement de fonction d’une ouverture

Vous pourriez également vouloir opérer un changement de destination pour votre fenêtre. Pour gagner en lumière ou pour donner un accès sur le terrain adjacent à votre maison depuis certaines pièces par exemple, vous pouvez envisager de transformer une fenêtre en porte-fenêtre, voire de créer une baie vitrée. Dans ce cas, le changement d’aspect extérieur sera clairement constaté, et ces travaux devront bien sûr faire l’objet d’un dépôt de déclaration préalable au service d'urbanisme de la mairie de votre commune.

Remplacer une fenêtre traditionnelle

Il en va de même si vous désirez remplacer une fenêtre en croisillons par une nouvelle fenêtre traditionnelle. Toute modification d'aspect de votre maison liée à vos nouvelles fenêtres nécessite la constitution et le dépôt d’un dossier dans le but d’obtenir une autorisation de l’urbanisme pour vos travaux de rénovation.

>Découvrez le prix raisonnable pour changer ses fenêtres

Les démarches administratives pour changer ses fenêtres

Il vous faudra accompagner le formulaire de déclaration préalable de travaux (Cerfa n°13703*07) pour le changement de fenêtre d’un dossier comprenant :

  • un plan de situation ;

  • un plan des façades et toitures ;

  • la déclaration des éléments nécessaires au calcul des impositions.

La lettre recommandée avec avis destinée au service de l’urbanisme de la mairie est importante, car elle permet de dater le début du délai d'instruction (courant sur un mois) de votre dossier, et de calculer la durée de validité du document une fois l'autorisation donnée (ou en l'absence de réponse suite au délai d'instruction, ce qui équivaut à une autorisation tacite). Reste au service public à donner son aval ou son refus pour votre déclaration préalable de travaux. Après la phase d’instruction, un affichage sur la façade de la maison devra annoncer les travaux, afin de pouvoir en informer le public. Vos voisins ont alors 2 mois pour contester vos travaux auprès du maire. En l’absence d’affichage, ce délai s’étend à 6 mois après la fin des travaux.


Quelles sanctions pour non-respect des démarches liées à la déclaration préalable de travaux pour votre changement de fenêtre ?

Le respect du Code de l’urbanisme doit être pris au sérieux car, même si vous n’étiez pas au courant de ces formalités obligatoires pour le changement de fenêtres, vous pourriez être lourdement sanctionné. L’absence de déclaration préalable pour les travaux concernés par ces règles peut, au tribunal, être sanctionnée d’une amende de 1 200 € à 300 000 € en fonction de l’ampleur du chantier et de la surface concernée. Le tribunal peut également ordonner, s’il juge que les travaux auraient pu être refusés, une remise en état du logement et du terrain. Ces travaux de remise en état seront en outre à votre charge. Cette opération peut donc revenir très cher et déboucher sur des conséquences financières graves. Pour éviter de payer le prix fort, vous pourrez essayer de demander un recours gracieux à l'administration mais sans certitude d’annulation de la peine.

Changement de fenêtre : les éventuelles règles à suivre selon votre situation

Changement de fenêtre dans un secteur protégé

S’il convient de respecter le PLU (plan local d’urbanisme) où que vous habitiez sur le territoire français, les restrictions et formalités peuvent être plus importantes encore si le logement concerné se trouve dans un secteur sauvegardé. Dans ce cas, le PSMV (plan de sauvegarde et de mise en valeur) remplace le PLU. Certains matériaux, certaines formes ou certaines couleurs peuvent être imposés pour toute modification extérieure. Un architecte des Bâtiments de France vérifie que les règles propres au secteur sont bien respectées. C’est notamment le cas dans les centres historiques d’Avignon, de Lyon ou encore de La Rochelle, où la construction de nouvelle surface est particulièrement réglementée.

Changement de fenêtre dans une région spécifique

Certains territoires veillent également à une cohérence urbanistique encore plus précise. Vous remarquerez, si vous vous rendez sur l’île de Ré, que tous les volets sont verts. Même constat au Pays basque, où les maisons présentent une forme bien particulière avec les couleurs rouge, verte et blanche typiques de la région. Aussi, avant de vous engager dans des travaux, assurez-vous que votre projet correspond bien aux règles locales. Pour cela, rendez-vous à la mairie de la commune sur laquelle se trouve le terrain.

Changement de fenêtre dans une copropriété

Il n’est certes point question de région ici, mais rappelons que si le logement fait partie d’une copropriété, il convient d’obtenir l’accord de celle-ci avant de procéder à des travaux de rénovation engageant l’aspect extérieur.

>Comment trouver le meilleur professionnel pour poser vos fenêtres ?