Ootravaux

Un arrosage automatique : combien ça coûte ?

31 août 2022
Jardin
Sommaire

Vous avez longtemps rêvé de ce jardin pour vous détendre à la sortie du travail ? Mais vous n’avez pas forcément envie d’arroser votre pelouse et toutes vos fleurs dès votre arrivée ? On vous comprend ! La solution ? L’installation d’un arrosage automatique ! Ootravaux vous fait gagner du temps et vous donne toutes les informations pour installer un tel système. Il vous permettra de regarder les plantes pousser sans sortir de votre fauteuil, mais aussi de partir en vacances en toute quiétude !

L'essentiel
  • Un arrosage automatique pour l’irrigation de votre jardin peut être enterré ou posé en surface.
  • Grâce au programmateur, vous pouvez automatiser le débit et la durée de tout type d’arrosage.
  • Le prix pour un système d’arrosage automatique est établi en fonction de la taille du terrain et du système choisi (enterré ou posé sur le terrain) : de 15 € à 40 € par m² avec la pose (1).
  • N’hésitez pas à demander plusieurs devis à différents professionnels pour chiffrer les travaux d’installation d’un arrosage automatique.

5 conseils pour faire le bon choix

Il n’existe pas qu’un seul système d’arrosage automatique : il doit correspondre à votre budget mais aussi (et surtout) à la configuration de votre jardin !

La configuration de votre espace vert détermine le prix de votre installation

La taille de votre extérieur est une première information, mais son agencement est aussi important pour imaginer l’implantation de l’arrosage automatique. Par exemple, de nombreux obstacles comme des arbres ou des arbustes vous obligeraient à multiplier les turbines pour un système enterré. Mieux vaut alors miser sur un arrosage mobile, plus simple à mettre en œuvre et avec un devis à un coût inférieur.

La nature de votre terrain impacte le choix de votre arrosage

Certains terrains sont tellement durs qu’il faut utiliser de l’explosif pour créer des tranchées qui nécessitent 20 à 30 cm de profondeur. Alors, si vous préférez un arrosage enterré, mieux vaut ne pas habiter sur un sol argileux ! Si vous voulez tout de même un arrosage invisible, le prix sera plus élevé.

L’aménagement des végétaux de votre jardin affecte le budget

Votre système d’arrosage doit aussi s’adapter aux besoins en eau de vos végétaux.

  • Les jeunes arbres nécessitent un apport de 50 litres par jour la première année ;
  • Les plantes se contentent de 2 à 10 litres par semaine.

C’est à prendre en compte pour la mise en place de votre arrosage, en choisissant le matériel adapté : des dispositifs de goutte à goutte ou des tuyaux et des arroseurs suffisants pour les sujets plus gourmands.

L’esthétique de votre extérieur compte !

Vous avez aussi le droit de préférer un système enterré avec un programmateur parce qu’il est plus joli et qu’il correspond à vos envies. Invisible quand il ne fonctionne pas, il devient très beau quand les jets se mettent en marche. Si votre jardin n’est pas très grand, le devis sera raisonnable.

Demander une étude pour l’installation de votre arrosage automatique à un paysagiste ou un jardinier

Un dernier conseil, le plus important : faites appel à un professionnel de l’arrosage. Vous bénéficierez d’une étude technique : un plan qui prend en compte toutes les données pour un projet soigné. En effet, ses connaissances concernant le matériel à utiliser et les besoins en eau des végétaux sont un gage de réussite. Le coût de l’étude votre terrain est compris entre 125 et 250 € (1) en moyenne.

Vous pouvez en revanche faire vous-même les travaux pour un arrosage de surface, et demander une prise en charge partielle du projet par un jardinier.

N’oubliez pas de demander plusieurs devis pour trouver le spécialiste qui présente le meilleur rapport coût/travaux, surtout s’il s’agit d’une rénovation : les contraintes sont plus importantes que lors de la création totale d’un espace vert.

Astuce : demandez au paysagiste de vous donner des estimations de votre consommation d’eau. Cet élément doit être intégré dans votre plan pour déterminer le nombre et le type d’arroseurs.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre arrosage

Avec les paysagistes Ootravaux

Les différents types de systèmes d'arrosage automatique

Il existe deux grands types d’arrosage automatiques : l’arrosage enterré et l’arrosage de surface. Mais il est possible de combiner plusieurs dispositifs pour répondre aux besoins hydriques de toutes vos plantes : des turbines enterrées pour le gazon et le goutte à goutte pour le potager et les massifs de fleurs délicates…

Les éléments de l’arrosage automatique

Pour la mise en œuvre d’un arrosage automatique, vous allez avoir besoin de plusieurs éléments :

  • Des arroseurs mobiles pour un réseau en surface ;
  • Des arroseurs fixes pour un réseau enterré : tuyère et turbine ;
  • Des tuyaux et des raccords ;
  • Un programmateur avec des électrovannes pour piloter l’arrivée de l’eau.

 

Quel devis pour l'installation d'un système d'arrosage automatique ?

 

L’arrosage automatique de surface

L’arroseur mobile

Cette solution est la plus simple à mettre en place puisqu’il suffit de planter le système dans la terre et de le brancher à un tuyau d’arrosage. Pour l’automatiser, ajoutez un programmateur et le tour est joué !

Avantages :

  • matériel facile à poser ;
  • budget des travaux réduit ;
  • démontable facilement ;
  • arrosage sous forme de pluie pour la pelouse, les semis ou des massifs de fleurs.

Inconvénients :

  • consommation excessive d’eau ;
  • peu esthétique.

L’arroseur oscillant

Un autre système pour arroser votre jardin : l’arroseur oscillant couvre une superficie jusqu’à 700 m² ! Mais pour cela, une force minimale de 2 bars est indispensable. Il peut être posé sur un trépied à même le sol, particulièrement adapté pour un gazon ou un potager.

Avantages :

  • simple d’utilisation ;
  • couvre une étendue importante.

Inconvénients :

  • une pression minimale est indispensable ;
  • ne convient pas pour des petites superficies.

L’arroseur canon

Ne prenez pas peur ! Ces engins sont parfaits pour de très grands terrains, avec un jet saccadé et des angles d’arrosage de 25 à 360 degrés. Mais leur puissance peut endommager des fleurs trop fragiles : ils sont plutôt destinés aux arbustes ou à une grande prairie.

Avantages :

  • puissant, il permet de couvrir une grande superficie ;
  • adaptable avec des angles d’arrosage importants.

Inconvénients :

  • nécessite une force de 3 bars ;
  • ne convient pas aux végétaux les plus fragiles ;
  • pas adapté pour des petits extérieurs.

L’arroseur goutte-à-goutte

Moins impressionnant que l’arroseur canon mais tellement utile et économique ! En effet, il achemine l’eau directement à la plante, selon la quantité dont elle a besoin. Ces modèles sont particulièrement adaptés pour les potagers ou pour les arbustes. Très simples d’utilisation, ils sont le plus souvent posés ou fixés sur le sol.

Avantages :

  • apport précis au pied de la plante ;
  • installation très simple ;
  • économe et efficace pour l’irrigation des massifs de fleurs, des haies et du potager.

Inconvénients :

  • ne s’enterre pas et reste visible ;
  • ne convient pas aux arbres déjà anciens.

L’arroseur par micro-aspersion

Le système par micro-aspersion est le type d’arrosage qui reproduit une pluie fine et n’abîme pas vos fleurs délicates. Cette bruine est parfois plus efficace que le goutte-à-goutte.

Avantages :

  • adapté aux  plantations fragiles ;
  • couvre un plus large espace que le goutte à goutte ;
  • nécessite moins de canalisations que le goutte à goutte.

Inconvénients :

  • ne convient pas pour l’irrigation des grands sujets ni des grandes superficies.

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Jardin
Calendrier du jardinier

​​​​​​​Les systèmes d’arrosage automatiques enterrés

Les travaux pour l’arrosage enterré nécessitent de creuser des tranchées pour installer les tuyaux, les tuyères et les turbines selon un plan précis, qui prend en compte les besoins hydriques de chaque zone.

L’agencement d’un système d’arrosage automatique peut intégrer plusieurs types d’arroseurs, qui s’escamotent dans le gazon dès qu’ils ne sont pas sous pression.

Les tuyères

Vous pouvez les choisir si vous possédez un terrain de moins de 70 m². Elles sont discrètes car elles disparaissent quand elles ne fonctionnent pas, et offrent une portée de 5 mètres en jet fixe.

Avantages :

  • simples à poser ;
  • volume et forme du jet réglables ;
  • arrosage suffisant pour des massifs et des parterres de fleurs.

Inconvénients :

  • ne convient pas pour des grands terrains.

Les turbines à jet oscillant ou rotatif

C’est la force de l’eau qui fait tourner les jets en rond. Un minimum de 1.5 bars est nécessaire pour qu’ils fonctionnent bien, et la superficie arrosée peut atteindre 300 m².

Avantages :

  • une superficie d’arrosage intéressante par arroseur ;
  • facile à installer ;

Inconvénients :

  • nécessite un débit minimal pour le fonctionnement.

Astuce : prévoyez l’installation d’un kit d’aspiration pour évacuer l’eau des tuyaux avant que le gel n’arrive !

Les prix des types de systèmes d'arrosage automatique

Prix d’arrosage de surface

Prix sans la pose

Prix avec la pose (1)

Système d’arrosage complet

2 à 6 euros au m²

15 à 20 euros au m²

Goutte-à-goutte

0.20 euro par unité

Micro-aspersion

De 1 euro à 7 euros par unité

Tuyau

De 0,30 à 1,5 euro le mètre

Programmateur

35 à 250 euros selon ses performances

Kit d’aspiration

40 à 170 euros

Prix d’un arrosage enterré

100 à 1 500 euros

25 à 40 euros au m²

Tuyau

1 euro le mètre

Turbine

4 à 130 euros

Tuyère

4 à 20 euros

Electro-vanne

20 à 50 euros

Kit d’aspiration

40 à 170 euros

Programmateur

40 à 500 euros selon ses performances

Astuce : vous pouvez négocier vos différents devis de travaux en demandant un tarif dégressif pour une parcelle au-delà de 500 m².

Pourquoi faire appel à pro ?

Le montage d’un arrosage automatique est assez complexe, surtout pour des jardins de grande dimension avec des végétaux divers.

Établir un plan technique du jardin

Cette première étape a un coût, certes, mais elle vous permet d’obtenir une vue d’ensemble des travaux à entreprendre. Le professionnel vous conseille sur le choix des produits comme le programmateur. En effet, vous pourrez remarquer des grandes différences de prix : un jardinier vous indiquera le juste tarif pour votre projet.

Installer l’arrosage automatique

Si vous n’avez ni le matériel, ni les compétences pour implanter correctement les tuyères ou creuser les tranchées, n’hésitez pas à confier ces travaux à un expert. Vous pourrez profiter sereinement de votre jardin, sans craindre les fuites d’eau !

Anticiper l’entretien de votre espace vert

Lors de l’établissement du plan, vous pourrez discuter de l’entretien avec le spécialiste. Selon le temps que vous voulez consacrer au jardinage, des aménagements sont possibles en limitant non seulement l’arrosage mais aussi la tonte de la pelouse, par exemple.

Miser sur des produits de qualité

Vous allez constater des différences de prix importantes pour votre système d’arrosage automatique. Si vous voulez une installation durable, optez pour des marques reconnues par les spécialistes. Cela pourrait vous éviter, en cas de fuites par exemple, de procéder à la rénovation complète des turbines ou des tuyaux au bout de quelques mois.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre arrosage

Avec les paysagistes Ootravaux

 

1. Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.